Ma 6ème n’a pas de portable (et je ne le vis pas trop mal)

Un peu comme tous les parents, on a eu tendance à se dire qu’à l’entrée en 6ème, ce portable que beaucoup de copains.ines ont déjà avant viendrait remplir la poche de Madame Ma Fille.

Et puis finalement non.

Parce que le collège est à 700m de la maison.

Parce que collège privé (pour moultes raisons, la principale étant ces 700m), et horaires fixes pour les 6ème.

Parce qu’elle a un ordinateur sur lequel elle utilise Hangout avec ses copines (Hangout propose un système d’ajout/validation de contacts assez correct).

Parce qu’on a un fixe pour les appels, somme toute assez rares (sauf ceux d’une de ses copines assez branchée “je rappelle tant que ça ne décroche pas”).

J’avoue, c’était un peu sans compter sur Snapchat et Musically (ou TikTok maintenant plutôt). Si je connaissais Snapchat, j’avoue que je n’avais jamais entendu parlé de l’autre. Madame Ma fille ne chante plus qu’avec les mains et ça me tape horriblement sur le système. J’ajoute que comme je lui interdis de poster des vidéos de ses Musically où on voit son visage, son dossier “brouillons” pèse d’environ 7Go sur MON portable.

Parce que pour ne pas qu’elle soit trop décalée et qu’elle puisse agrandir son cercle d’amis (assez restreint de par le passage dans le privé), j’ai installé les deux sur mon téléphone. Parce qu’en gros Snapchat c’est leurs sms d’aujourd’hui. Et Musically… même si elle plombe mon téléphone, cette application a quelque chose d’intéressant (dans la création notamment).

Donc pour l’instant, je le vis bien. Elle aussi j’ai l’impression. Le Chéwi est exaspéré par les disparitions “pour 2 minutes” de mon cher Samsung que je récupère avec 3% de batterie et un “maman tu as reçu des messages et des mails”. Bon ok, moi aussi, j’avoue. Le chantage et la punition sont assez faciles, notamment pour lui expliquer qu’on ne partage pas tout sans regarder juste parce qu’on demande de partager :

Ma fille, une révolutionnaire en carton qui garde des copies d’écran sur le téléphone de sa mère.

Par moment, je me dis que ce serait tellement peinard qu’elle ait son propre téléphone. Et ensuite, je me souviens qu’on n’a pas signé pour que ce soit peinard… Son ordinateur est déjà un grand sujet de discussion certains jours (pas forcément en terme de contenu, plutôt en durée d’utilisation). Il sera d’autant plus compliqué de militer pour du vélo, une lecture ou un dessin si le Grand Méchant Portable fait son entrée dans le game. On a la possibilité de ne pas le lui accrocher à la main par nécessité, autant en profiter encore un peu.

4 commentaires

  1. Chez nous, nous avons du lui donner par obligation. Retour en bus des deux crapauds. Mais à notre grand étonnement, elle n est pas aussi addict que cela. Effectivement, il n est jamais loin mais n est pas un obstacle à la vie et aux jeux de familles. L année prochaine le second gnome aura le sien (par mimétisme de sa sœur) et la je sens que cela sera plus compliqué …. ou pas. Ils sont parfois surprenants.

    1. Il y a effectivement des situations où, honnêtement, ce serait bête de s’en priver. Nous on avait une carte de téléphone, ils ont leurs portables. Et si en plus c’est utilisé intelligemment, qu’ils n’y sont pas collés, franchement, c’est tout bon !

  2. Je suis suis sur la même longueur d’ondes que toi. Mon ainé l’a eu en 5* parce que la vie scolaire du nouveau collège où il est entré ne leur permettait pas d’appeler les parents en cas de demande de sortie anticipée par exemple. Bref avant ce n’était pas indispensable.

    1. ah mince, c’est rude son nouveau collège :/ Bon, 5ème, c’est quand même bien !
      Et oui je n’y vois pas encore d’intérêt, ce n’est pas indispensable comme tu le dis. Donc autant attendre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.