La dispute et la peau de banane.

À quel moment il s’est dit “tiens je vais lui jeter ma peau de banane” ?

Non mais vraiment, les gnomes, à quel moment vous êtes-vous dit que ça allait, elle, la faire arrêter de se moquer, et à lui, lui donner raison ? À clore cette dispute commencée au retour de l’école ?

Dans quel monde jeter une peau de banane à la tête de sa sœur est un moyen d’avoir raison ? Dans mon monde, avoir l’arme nucléaire ne suffit plus à ce que les autres disent que j’ai raison. Alors une peau de banane…

On peut leur reconnaître une chose : ils sont inventifs. Aucune dispute entre frères et sœurs ne ressemble à une autre. Faut que je demande à mes frangins, mais la peau de banane, je crois qu’on l’a jamais faite. Le yaourt non plus. Et pourtant j’avais toujours raison (si si).

Depuis la rentrée, les habitudes ont fait leur grand retour. Les mauvaises aussi. TiSam revient de l’école comme une fleur sous la rosée d’un matin printanier (à peu près), pour se transformer en espèce de Monsieur Colère, avec tout noué dans sa tête et son ventre dès qu’on passe la porte. TOUT est prétexte à un mauvais mot, une vilaine remarque, même pour moi. C’est épuisant.

dispute banane
Banane, colère = banane en colère

On ajoute la dessus une Madame Ma Fille que-je-suis-une-ado-(?)-que-jai-10-ans (euh, non ma chérie en fait), et une Magow qui cherche à s’imposer face à tout cela. Ça donne une grosse angoisse du retour à la maison pour moi, et je suis sûre que ce retour n’est pas serein pour eux non plus. Cela se reproduit chaque soir ou presque. Même en tempérant, expliquant, en prenant à la rigolade ça ne marche pas.

Papa casse ce rythme. Parce que Papa est moins patient.

Alors je me dis que ça doit partout être pareil, et que peut-être que quelqu’un qui passe par ici aura trouvé une solution pour chasser cette habitude de retour trop grognon qui te fout ta soirée entière en l’air…

5 commentaires

  1. Je prends les conseils aussi…
    J’ai un le je sais tout de 6 ans, qui ce soir n’a rien trouvé de mieux que de voir à quoi servaitun frein à main. Résultat pare choc cassé et grillage d’inconnu ( bon plus maintenant…) aussi.
    On l’a déjà mis en garde, de ne pas y toucher c’est dangereux mais il a voulu tester. Maintenant il va réfléchir dans sa chambre pendant un petit moment.

    1. ouch !
      (une fois j’ai fait ça aussi, je revois encore ma marraine retenir la voiture, dans une petite montée)
      C’était “juste” une bêtise ou il l’a fait par colère ?

  2. Moi aussi je suis preneuse pour les conseils. Car comme toi Juju, 3 à la maison et pas un pour rattraper l’autre. il est vrai que le coup de la peau de banane, nous n’avons pas eu, enfin pour le moment.
    En rentrant à la maison, j’ai l’impression que les enfants explosent. Ils dégagent toute l’énergie qu’ils n’ont pu dépenser à l’école.Peut-être décompressent-ils ? a l’école on leur demande de rester assis, attentif, … Nathan passe de très mauvaises nuits (c’est un enfant qui revit à fond ses journées lorsqu’il dort), nous avons opté pour une 1/2 ampoule de magnésium marin au coucher. Ca règle le problème des nuits mais pas du comportement, il a 8 ans mais ce prend pour le papa, le chef, le patron … avec son frère (14 ans) et sa soeur (7ans) et avec moi aussi mais surtout quand papa travaille).

Laisser un commentaire