[Livres] Indésirable, de Yrsa Sigurðardóttir.

“On ne peut pas être aimé de tout le monde. D’ailleurs il n’avait jamais été le préféré de qui que ce soit.”

Indésirable - Yrsa Sigurðardóttir

4ème de couv :

Employé d’un obscur bureau gouvernemental islandais, Óðinn est chargé d’enquêter sur Krókur, un foyer éducatif réservé aux adolescents à problèmes dans les années 1970. L’établissement est fermé depuis longtemps, mais des abus mis au jour dans d’autres centres incitent l’État à passer ces foyers au peigne fin pour éviter tout nouveau scandale. Une chape de silence semble peser sur Krókur, mais peu à peu Óðinn découvre que de sombres secrets entourent les anciens pensionnaires. À l’époque, deux jeunes garçons y avaient mystérieusement trouvé la mort, asphyxiés dans une voiture. Et personne ne sait vraiment ce qui est arrivé au bébé du couple qui gérait le foyer, disparu le jour de sa naissance, et dont le destin macabre semble encore hanter les lieux. À mesure qu’il creuse l’affaire, Óðinn se met à entendre des voix, comme si les fantômes du passé, réveillés contre leur gré, s’insinuaient dans sa propre vie. La bouche d’ombre susurre à son oreille, et lentement tout bascule. Le doute, frère du malaise, rogne peu à peu les fragiles certitudes de son existence : la mort récente de son ex-femme était-elle vraiment un accident ? Et qu’a vraiment vu sa fille de onze ans ce jour-là ?

 

Mon avis :

Je le savais, avec Yrsa Sigurðardóttir, on sort du roman islandais basique. D’accord, il fait froid, oui il y a de la neige. Mais la météo n’est qu’un volet dans ses romans. Un peu comme la note paranormale qui vient relever les intrigues… Indésirable ne déroge pas à la règle et mêle deux intrigues. Deux chemins de vie qui a priori n’ont rien en commun à part la présence d’Óðinn.

Óðinn est depuis peu père célibataire. Sa femme s’est défenestrée. Alors il tente de s’occuper de sa fille, jusque là élevée par sa mère et sa grand mère. Je l’ai trouvé touchant dans cette partie de sa vie, à vouloir bien faire. Mais il n’arrive pas forcément à se connecter avec sa fille adolescente. Il reste toujours quelque chose entre eux, un peu comme un secret qui va s’épaissir au fur et à mesure du roman. Sa femme s’est-elle vraiment jetée seule de la fenêtre ? A t-il joué un rôle là dedans ? Seule Rùn, sa fille, présente au moment du drame, peut répondre à cette question.

Pour pouvoir s’occuper de sa fille, Óðinn a lâché son travail avec son frère. Il occupe un poste dans un service un peu opaque du gouvernement. Il y récupère le dossier d’une de ses collègues récemment décédée (décidément). Óðinn va devoir enquêter sur d’éventuels abus commis dans les années 70 dans un foyer pour jeunes difficiles, et notamment sur la mort de deux ados dans des circonstances suspectes.

Les deux époques s’entremêlent tout au long du roman.

Les chapitres avec l’enquête d’Óðinn , ses interrogatoires, ses tourments font place à des chapitres en immersion dans le foyer de Krókur, à travers l’histoire d’Aldis, une jeune fille employée par les responsables du foyer. Ces deux personnages sont emportés à la limite de la folie par Yrsa Sigurðardóttir. Même le lecteur est emmené dans des impasses, emporté dans des débuts d’explications basés sur de petits éléments perdus dans un brouillard surnaturel. Mais l’une après l’autre, ces explications tombent.

Indésirable : en conclusion !

Vraiment, j’ai beaucoup aimé ce roman. Attention, il n’est pas effrayant ! Mais il est oppressant, angoissant, tant dans l’intrigue que dans l’ambiance générale.

À noter : j’ai vraiment ressenti une ambiance différente selon l’époque dans laquelle le chapitre nous emmène.

Bref, un bon livre à mettre dans votre pile à lire :)

Indésirable, de Yrsa Sigurðardóttir. Actes Sud, 2016.

Tous mes avis “livres” se trouvent juste sur ce lien (avec quelques autres polars nordiques)

Laisser un commentaire