Faire un bonhomme de neige en mai.

C’était annoncé mais j’avais quand même tenté de me rencarder sur les spots à muguet du coin. De la neige en mai, même à la montagne, on n’avait jamais eu.

La chasse à la petite fleur blanche a pourtant laissé la place aux boules de neige et au froid.

De la neige en mai

Un bonhomme de neige en mai.

Ce matin on a enfilé les combinaisons de ski et pas le gilet sur le tshirt. Les lunettes de soleil sont restées dans le tiroir des lunettes de soleil. On a sorti les bonnets et laissé les casquettes. On a mis les boots et laissé les baskets à sécher.

Nous avions déjà fait un bonhomme de neige de Pâques une année. Nous aurons fait un bonhomme de neige du 1er mai en 2017.

Bonhomme de neige en mai

Cette neige qui a manqué cet hiver joue les prolongations.

Les petites fleurs n’ont pas encore égayé les champs du coin. Les vaches attendent de pouvoir aller au pré.

Mais nous aussi, on prolonge. Les batailles de boules de neige, le crissement sous nos pas. Les glissades et les nez rouges qui coulent. La tartiflette aussi (dans sa version gnocchiflette ce midi). Mais la dameuse ne passera pas ce soir…

De la neige en mai

J’aime bien ces moments non prévus, ou du moins différents de ce qu’on avait imaginé. Se faire surprendre par les quelques flocons prévus qui sont en fait quelques centimètres. Quand le nuage de pluie est passé plus rapidement et a laissé sa place au soleil plus vite. J’aime la montagne !

4 commentaires

  1. Et oui de la neige en mai c’est rarissime. Mais le 2 mai 1948, il y avait (dans l’est) une dizaine de centimètres de neige. je n’y étais pas, évidemment, mais c’est le jour de mariage de mes grands parents et ce sont eux qui nous le racontaient.
    Profitez bien de cette neige tardive. Bonnes vacances.

  2. Je me souviens d’une année quand j’avais moins de 10 ans (donc avant 90), il avait neigé en avril (dans l’Aisne). Je me souviens du cerisier en fleurs et de la neige qui tombait.

    1. Autant je me souviens de belles chutes de neige quand j’étais petite, autant si tard, non pas vraiment… Ca devait être joli (mais il n’a pas du aimer je pense, le cerisier)

Laisser un commentaire