Les copains.

Je ne crois pas que ce soit “un truc de fille” ou “un truc de garçon” mais plutôt un truc de parent. Laisser ses enfants aller ailleurs, accepter les gosses-des-autres…

Mes enfants ne sont pas du genre à rentrer chaque jour de l’école avec 3 invitations différentes. Et heureusement. J’avoue que j’ai beaucoup de réticence à les laisser aller chez d’autres quand je ne connais pas un minimum les parents. Un minimum : une conversation devant les portes de l’école. J’aime assez les anniversaires au McDonald’s pour cette raison d’ailleurs. Mais bon je pense que la plupart des parents sont pareils…

Des fois il faut donner un coup de pouce. Alors que les filles ont des copines (2 sœurs) qui viennent et chez qui elles vont régulièrement, TiSam n’avait jamais reçu de copain en dehors de son anniversaire (pour lequel les 2 mêmes sont venus sur les 5 invités les deux dernières années). J’avais gardé les numéros de téléphone. Alors j’ai envoyé un message d’invitation.

Sans attendre, j’ai permis aux filles d’inviter chacune une copine le même jour. Même pas peur.

Les copines ont répondu dans la foulée, pas le copain. Et j’avoue que je m’en suis voulue. C’était pour lui au départ, il allait à nouveau se retrouver seul. J’ai gambergé. Trop. Et le message de la maman m’a tellement soulagé : il allait venir et était très content, parce qu’il était bien seul dans son quartier aussi.

Ils étaient 6. Ils ont été sages. Ont fait des blagues et l’ébauche d’un exposé sur le Louvre pour les grandes. J’ai fait des crêpes et ils ont mangé trop de bonbons. Et l’après-midi a été super chouette.

Les copains !

Parce que comme nous et le boulot, leur vie sociale ne se résume pas à l’école, non ?

Laisser un commentaire