Emmener sa tribu à la montagne.

Si je n’ai jamais payé de vacances pour aller à la mer – nous avons de la famille à proximité – j’ai par contre déjà fait les comptes pour un séjour à la montagne l’hiver.

On dit facilement que des vacances au ski coûtent une blinde. C’est pas forcément faux, mais pas tout à fait juste non plus. Voici quelques pistes à explorer pour vous organiser des vacances à la montagne sans lâcher un salaire (enfin, ça dépend de votre salaire vous me direz).

1. Quelles vacances ?

Du “tout ski” ou une semaine à la montagne avec un peu de tout ? Pourquoi ne pas décider de ne pas faire de ski tous les jours, mais de profiter d’autres activités, de la gratuite comme la balade dans la neige, ou la luge avec les enfants, à la payante comme les ballades avec les chiens de traîneau ? C’est en tous cas la parade aux locations de skis et à l’achat du forfait semaine ! Attention quand même quand vous préparez votre planning : des fois l’achat séparé de 4 jours de forfait revient plus cher que celui à la semaine.

 

2. L’endroit.

Le budget ne sera pas le même dans une station familiale ou dans une station reconnue et à la mode. Alors petite station rime souvent avec moins d’activités, ou pas de boîte de nuit, d’accord (voir point 1). Mais la plupart des stations diversifient leurs activités, été comme hiver d’ailleurs. Si comme moi vous n’avez pas besoin de centaines de kilomètres de pistes de ski, pourquoi payer le forfait plus cher ? En plus, passer de la grosse à la petite station vous fait aussi économiser sur les autres points, comme l’hébergement par exemple, la location des skis ou même le prix dans le Sherpa du coin :)

 

3. La location du matériel.

Tout va dépendre de l’endroit où vous êtes et du stock du loueur. Nous avons deux manières de fonctionner : soit on part sur l’idée qu’on va skier et on va louer le matériel des enfants sur Skimium pour la durée du séjour. Soit on sait pas trop / on a décidé de faire d’autres choses et on loue chaque jour. Alors forcément si vous avez signé un chèque pour des cours de ski, il faudra louer à la semaine, et dans ce cas je vous conseille Skimium.
>> la location du matériel pour la semaine pour 1 enfant (nous avons le nôtre nous les adultes) me revient à 45€ en pleine saison (nous avons un casque). Mais nous louons généralement à la journée sur place, parce qu’on ne fait pas que skier.

 

4. Les cours de ski.

Cette partie là va dépendre du genre de vacances que vous voulez, de l’âge des enfants et du budget.
Inscrire les enfants à un cours de ski lors d’un premier séjour en famille à la neige, perso je déconseille toujours. Surtout quand ce sont des petits (honnêtement, quand on voit les petiots des fois, ils font de la peine et je crois bien que la plupart ne veulent plus voir de la neige ensuite). Pour des plus grands pourquoi pas. Mon avis sur la question : on est tous capable de faire avancer un petit sur la neige avec des skis une première fois, même quand on ne sait pas skier. Apprendre à se déplacer même sur du plat, et utiliser les toutes premières pistes douces – gratuites souvent – c’est vraiment la base. Rendre cela obligatoire, tous les jours… moi j’aime pas. Avec les nôtres j’ai trouvé que faire appel à un moniteur une ou deux heures pour un cours “privé” avait été plus efficace et bien moins cher qu’une semaine en groupe. Après, si c’est une demande de leur part, et qu’ils se débrouillent déjà un peu, ça peut par contre être très chouette. Madame Ma Fille avait beaucoup aimé ne plus devoir suivre sa mère pour voir si elle ne se cassait pas la tronche. Mais c’est un budget : le cours, la location du matériel sans oublier le forfait 5 jours. Et cela impose des horaires.
>> dans ma station, le cours à la semaine par l’ESF est à 150 € pour 5 jours. le cours individuel est à 40 euros, qu’il soit pour 1 ou deux personnes.

5. Les activités.

Pour un séjour moins cher, le mieux c’est de multiplier les activités, surtout les gratuites : la visite de la ferme, la balade dans la neige, le bonhomme de neige, la luge avec les pistes gratuites, les animations organisées par la station (concours bonshommes de neige, feu d’artifice, mini-cirque…), des trucs parfaits en famille si vous voulez mon avis. C’est aussi parfois l’occasion d’aller visiter une ville proche (on adore aller se perdre à Annecy par exemple). Vous avez ensuite les activités payantes, mais pas trop : la location de raquettes pour s’aventurer un peu plus loin ou carrément suivre une piste, le chocolat chaud sur les pistes (quand le resto d’altitude est accessible à pied, ou en remontée pour les piétons), aller chercher le fromage pour la raclette du soir… Il y a enfin les autres activités qui coûtent plus cher mais qui font rêver, comme la balade sur un traîneau avec des chiens, ou la nuit dans un igloo.
>> semaine de ski enfant : 94€ adulte : 113 € (on prend par demi-journée, entre 17 et 21 euros, des fois même que deux heures, c’est plus zen)
>> balade avec les chiens de traîneau : j’avais payé 60 euros pour Madame Ma Fille et moi
>> un chocolat chaud au resto d’altitude pour 5 : une vingtaine d’euros

 

6. Les courses

Un peu comme quand on va l’été à la mer dans sa location, il est intéressant de préparer une liste de repas à l’avance et de faire les courses avant de partir. Ça remplit le coffre, oui, mais ça vide un peu moins le porte-monnaie. Ne pas oublier les patates pour la raclette (fromage acheté sur place bien sûr !).
Faites aussi attention au prix du fromage qu’on vous vend. J’achète mon Beaufort 25 euros de moins le kilo dans ma station familiale que ma cops dans une station à la mode…
>> ce sont les vacances, on se fait plaisir. Mais exit les trucs distingués, coucou les plats de pâtes, les sandwichs chauds. j’en ai toujours pour plus sur place en fromage et saucissons qu’avant, on peut tabler sur une moyenne de 130/150 euros, hors un éventuel resto.

 

7. Les gosses.

J’ai axé les économies à faire dans le cadre d’une semaine en famille. Ce qui signifie sans baby club ou centre aéré susceptible de les garder à la journée. Parce que ces trucs là, typiquement, ça coûte cher. Après, on a profité de la petite garderie pour faire garder les jumeaux pour aller skier 2h avec la grande à ses débuts. Donc pourquoi pas, une ou deux demies-journées. Après, on en revient au point 1, quel genre de vacances en famille et à la montagne vous souhaitez…
>> Je ressors mes factures de tête, on était à 3.5 euros par heure par enfant soit 20 euros la demi-journée.

8. L’hébergement.

Comme pour toutes les vacances, l’hébergement représente une grosse part du budget. A la montagne, il n’y a pas de secret : soit on est sur les pistes dans des studio-cabines assez rikiki (ou alors on paie cher et on a quelque chose de plus grand), soit on s’éloigne un peu de la station et on arrive à trouver un peu moins cher (report d’une partie du budget sur les trajets…).
On a toujours loué sur les pistes. Des trucs plus ou moins grands (plutôt moins d’ailleurs). Après quand c’est pour un séjour d’une semaine, cela ne nous dérange pas. L’idée étant d’avoir au moins un endroit un peu à part pour faire dormir les plus petits (du coup exit les machins avec 4 canapés lits dans le salon).
>> notre dernière location pour 5 personnes – dont 4 adultes pendant les vacances de février : 380 €

On se rend bien compte que le budget qui différencie les vacances d’été au bord de mer et celles d’hiver à la montagne, c’est le budget ski finalement. Mais, comme j’adore la montagne, j’ai envie de vous dire que la montagne, l’hiver, ce n’est pas que le ski justement. Le ski peut être une activité comme un tour de bateau l’été, ou des entrées dans un parc d’attraction. Et j’ai de toutes manières du mal à comprendre ceux qui chaussent à 8h30 pour rentrer à 17h, il y a tellement d’autres choses à faire !

Voilà. les tarifs que j’avance sont ceux de ma station familiale. Notre budget vacances de l’année est en gros concentré sur l’hiver et notre banquier revit quand la neige fond. Ce billet était un peu long, mais je voulais dire que non, les vacances à la neige c’est pas forcément un truc de riche (enfin, quand on est riche, on loue aussi à Saint-Trop’ l’été quoi, et on part dans les îles à l’inter-saison), ça peut être juste un truc de personnes qui aiment la neige :)

2 commentaires

  1. C’est ça!
    Ici, on aime la montagne (vacances OBLIGATOIRES), on y va pour skier (pas moi hein) , mais pas que.
    On y va surtout pour la neige, l’ambiance, le paysage, les ballades… Et ça, ça ne coûte rien.
    Ce qui est “cher” effectivement, c’est quand même l’appart (location en saison de toutes façons… que ça soit à la montagne ou à la mer… ça coûte.) et le ski matin/midi/soir 7j/7.

    Ce n’est pas que pour les riches, et c’est chiant des fois d’entendre des petites réflexions, m’enfin.

Laisser un commentaire