9 ans de blogging, ça donne quoi ?

En ce mois de mai, je fête mon 9ème anniversaire de blogueuse.

Quand j'ai commençé, point de réseaux sociaux, Facebook venait seulement de sortir aux US et n'était réservé qu'aux grandes écoles, alors t'imagines en France. Hellocoton n'existait pas. J'avais quelques lecteurs qui ont suivi mes changements de blogs, d'autres non. Je n'étais pas maman. Pour avoir des visites il fallait aller commenter ailleurs. Lire quelqu'un d'autre que soi, le truc de ouf.

Bloguer aujourd'hui et bloguer hier n'est pas la même chose. En 9 ans les choses changent et on ne peut rien y faire. Ce n'est un secret pour personne, je n'aime pas ce que la blogo en général est devenue, enchevêtrement d'égo, d'enfants gâtés du webmarketing 2.0. Chacun profitant des autres, pour au final parler pour ne (plus) rien dire à personne d'autre qu'à des blogueurs.

C'est une généralité, et pourtant, heureusement, des exceptions persistent. Des gens qui écrivent sans penser à leurs mots clés avant, sans se demander si le sujet va leur apporter des visites. Juste parce qu'ils ont besoin ou envie de parler d'un truc, là.

Je suis fière que la plupart de mes lecteurs, vous, aujourd'hui soient des "non"blogueurs. C'est devenu rare. Mais attention, j'aime aussi avoir la visite de mes copains blogueurs, certains devenus des amis au fil du temps.

Je suis contente aussi d'avoir vécu et participé aux débuts des fameux billets sponsos. Oui, je fais partie de ceux qui ont un jour été payés 20€ pour un billet. Bien évidemment, avec l'ampleur qu'ont pris les blogs sur la toile, 20€ aujourd'hui, c'est juste une blague. Mais savoir d'où tu viens t'aide souvent à savoir où tu vas. Et j'ai choisi depuis longtemps de ne pas aller vers le rendement, le cadeau. Mon appart n'est pas assez grand de toutes façons.

C'est sans méchanceté que j'affirme m'intéresser que très peu aux nouveaux. Ma blogo à moi, je la retrouve principalement sur Facebook et Twitter. Je vais d'ailleurs refaire la petite liste dans ma sidebar bientôt. Des piliers, des gens que je suis depuis longtemps. D'autres plus récents, de belles découvertes selon moi. En allant voir chez les nouveaux on retrouve très (trop) souvent les mêmes histoires, les mêmes concepts, en moins bien écrit. (Franchement les gens, le concept maman pas parfaite/mère indigne, ça fait genre 7 ou 8 ans que ça a été lancé, donc bon).

Les blogueurs bloguent trop souvent entre eux, se partageant réciproquement leurs articles, sur leur page Facebook où se trouvent les mêmes fans, blogueurs pour la plupart aussi. Guili guili le nombril "han ton billet il est trop bien, tu as vu le mien ?", oubliant que l'univers des blogs ne se limite pas à ceux qu'ils connaissent et partant à coup de fourche dès qu'une même idée, avec des mots différents, est détaillée sur un autre support, criant au plagiat.

La communauté des blogueurs est faite de groupes Facebook (avant on avait le forum VIB ah ah) divers et variés sur lequel on discute négociation de billets sponsorisés, valeur de cadeaux et référencement. Et où on partage 3 fois par jour son URL du jour. Tous les quitter a été MA bonne idée de 2014 au moment où le ridicule et la mauvaise foi paient le plus.

Donc voila où j'en suis après 9 ans de blog : j'ai commencé petite, j'ai connu les années fastes, j'ai pris le recul nécessaire pour finalement arriver là où je voulais – garder mon blog comme MON espace, pouvoir y dire ce que je veux sans avoir peur de blesser quiconque, perdre des stats ou vexer une marque.

La sagesse, la force… Call me Yoda :)

yoda

17 commentaires

  1. Joyeux 9ème bloganniversaire!
    J’aime le recul que tu as sur la blogosphère, j’ai été tentée plusieurs fois d’ouvrir un blog et puis j’ai reculé à chaque fois parce que certaines choses de cette blogosphère me dérangent et puis il y a déjà tellement de blogs et de blogueuses que je me dis que je n’ai rien à apporter de plus et quelquefois je me dis que si, parce que j’ai un point de vue, un vécu et un ressenti différents.

    1. Il ne faut pas ouvrir un blog en disant “je vais apporter”. Le blog je pense est d’abord une démarche perso. Moi j’aime raconter les choses. je le raconte ici comme je les raconte dans la vie aux copines. J’aime reprendre mes billets des mois ou des années plus tard. J’écris pour moi au départ. Tous ces “je” :) :)

      1. oui en effet, j’ai mal exprimé le fil de ma pensée. En me relisant je me dis que ça donne l’impression que l’on n’attend que moi enfin bref. Mon interrogation portait plus dans le fait d’ouvrir mon intimité à d’autres personnes que je ne connais pas et que cela n’intéresserait pas, plutôt que de continuer à écrire pour moi uniquement.
        Voila pourquoi un blog public finalement plutôt qu’écrire confortablement chez moi pour moi, quel intérêt.

  2. Rah mais la même! Le forum VIP, mon dieu ça date! Je dois t’avouer que le côté sombre de la force, qu’est ce qu’il me parait chiant… ça me manque aussi les débuts (où j’étais vachement plus active quand même), la spontanéité, pas d’admiration ou monétisation sur-évaluée, on était juste contente d’échanger avec nos copines et raconter notre vie (en quelque sorte);

    Depuis quelques temps, il me prend l’envie de relire mes premiers billets, pour voir comment j’ai évolué, parce que c’est fou, mon blog relate mon arrivée à Toulouse et toute mon évolution sur une décennie, c’est rare d’avoir l’occasion de s’observer comme ça.

    (Moi non plus, les nouveaux je les aime moyen moyen, syndrome de la veille conne sans doute) (assumé). Mais je crois que j’ai pris exactement le même chemin que toi (je te raconte pas combien de marques ont du me mettre sur leur liste noire….)

    1. Han tu te rappelles notre premier concours de blogueuse ????? MDR
      (vieille conne pawa)
      (et c’est le forum VIB, pas VIP rooo)

  3. ah merde, on est pas des VIP? Zut. Je crois me rappeler oui! puis dans les concours, y’avait aussi cette entraide entre blogueuses, avec les bannières faites maison, qu’on affichait toutes sur nos blogs, pour partager et soutenir les copines! (Et non pas, si tu veux pas mourir avalée par un dragon et avoir une chance de plus de te faire piétiner par un lion, partage ce lien à peu 15000 fois partout).

    1. oui, il fallait les héberger je sais plus sur quel site les bannières. Je suis tombée dessus la dernière fois… Des vieux trucs en gif

  4. Bah alors Juju keskispasstil ? Moi ça fait pas 9 ans tu le sais mais bientôt 5 ans et je fais un peu le même constat que toi, j’ai connu les billets sponso à 40 ou 50 euros que j’étais si heureuse d’accepter, je ne savais même pas qu’un jour je pourrais gagner un peu d’argent ou recevoir des cadeaux, ce fut la cerise sur le pompon ça ;-) Bref je ne suis pas trop ce qui se fait aujourd’hui c’est un tort il y a certainement plein de chouettes blogs, pas tous dans le même panier mais j’ai la flemme (flème?) …Allez des bises !

    1. Bah il ne se passe rien je vais très bien :) c’est vrai au départ on était tellement surpris qu’on nous paie pour écrire, c’était dingue… des bisous et bon anniversaire :)

    1. Bah on va continuer :) bizarrement, si je fais plus souvent face à une page blanche ces derniers temps, j’ai encore jamais pensé à arrêter… donc on fêtera peut être les 10 ans l’an prochain, et 20 bientôt :)

  5. Joyeux anniversaire toi !!! Quelle expérience dis moi ! Je n’en suis pas là…. Mais quelle fierté de voir que je suis dans ta sidebar (je vis dans un monde parallèle, je n’avais même pas vu….). Le petit padawan que je suis te remercie bien bas :-D

  6. Ça me plait, tu me plais. J’aime ce syndrome de la “vieille conne” comme dit Gazelle. Le retour au source. C’est l’Ardèche qui te fais parler ;) (ok, j’assume le smiley et même que je crois avoir utilisé le mot clé #mereinigne dans l’un de mes twteets. Honte à moi, je vais me purger à coup de litre de thé tiédasse)

Laisser un commentaire