Quand arrive le moment de se coucher…

Le moment du coucher des gnomes est un moment de pure joie. Surtout quand enfin ils ont fait pipi, ont bu, 2 fois, ont refait un bisou parce que le premier n'était pas fait correctement. Une fois qu'on a bien checké l'absence de monstres ou de loup (oui le loup est très présent en région parisienne maintenant). Bref, une fois qu'ils sont au lit pour de bon, berdol, c'est bon.

Au même niveau sur mon échelle de la joie intense, de la relaxation ultime, du moment parfait, il y a le moment de mon coucher. La perfection de ce moment est proportionnelle à l'imperfection de la journée, comme pour tout le monde j'imagine. J'ai aussi mon rituel, qui suppose moins de cris, de relevés que celui des gnomes, à base de crème pour les mains et de douche qui rend la peau douce.

 

Oh, un chouette DIY si tu cliques !

 

Sauf que mon couché est relié par un fil magique aux cauchemars, vomito et autre "j'ai soif" des enfants, notamment de TiSam et ce depuis qu'il est né.

Quand il est malade, il choisit ce moment pour avoir THE quinte de toux.

Ses cauchemars finissent en hurlements au moment même où je tire la couette sur moi.

Bizarrement, ce lien est d'autant plus fort quand je mets de la crème bien grasse sur mes pieds, me forçant à laisser des traces partout dans la maison et à faire l'équilibriste pour ne pas tomber en allant le voir.

J'ai tenté de modifier l'heure de MON couché, pour narguer le lien. Rien à faire. Une heure avant ou 2 heures après, c'est toujours ce moment là. Toujours.

 

Et ça fait bien marrer le Chéwi. Enfin il n'y a encore pas si longtemps, avant que je lui prouve ce lien fusionnel entre mon coucher et ses réveils, il râlait en disant que je faisais juste trop de bruit…

4 commentaires

  1. rooo comme je me sens moins seule!! hihi!! ma petite me fait la même chose!! Au moment même où je m’installe confortablement sous la couette, juste à ce moment là, j’ai droit soit à un hurlement suite à un cauchemar soit à maaaamaannnn!!terrible ces enfants!! courage, je compatis!! :wink:

  2. courage, je ne connais pas cette situation car depuis que j’ai accouché c’est mon mari qui assure les nuits et de ce fait je n’entends pas les petits pleurer la nuit. et comme c’est papa qui se levait et bien quand j’allais les voir avant que je me couche, ils voulaient papa, donc obligé de réveiller mon mari.

Laisser un commentaire