La tristitude…

…C'est de voir s'allonger chaque jour sa to-do list,

Mais n'arriver à rien finir, à rien boucler,

Et chaque matin se demander par quoi commencer, ça désespère.

 

La Tristitude,

C'est quand ton amie tarde à donner de ses nouvelles,

C'est quand tu penses chaque jour à elle,

Et que personne jamais ne t'appelle… "coucou c'est moi".

 

La Tristitude,

C'est moi, c'est toi,

C'est elle, c'est quoi,

Ce sentiment que tout me file entre les doigts,

La Tristitude,

C'est bof, ça pue,

C'est pffff, c'est bwwwwu,

Cette impression de compter pour du bois.

 

C'était ma version de la Tristitude, le tube d'Oldelaf que j'adore, dont j'ai changé les paroles juste pour ne pas vous pondre un billet que j'aurais pu intituler "Déception", un titre en -ion mais sans Robert Pattinson dedans. Parce que des jours que j'attends l'appel d'une amie dans une situation délicate et dont je n'ai aucune news. Parce qu'au bureau les projets et les idées fusent mais que je ne suis même pas foutue d'avancer sur les choses en cours. Parce que les week-ends se suivent et se ressemblent. Parce que des fois j'aimerais que ma maison soit plus remplie de sourires et de rires que de plaintes et de cris.

Et en plus c'est les vacances.


Vous l'avez échappé belle, hein ? A la place vous avez une jolie chanson :)

 

 

;

9 commentaires

  1. J’ADORE aussi cette chanson, l’originale mais également toutes les autres versions qu’il a pu écrire qd il était sur E1

    Alors toi aussi tu as bien le droit de faire ta version
    En espérant que ça alle mieux

Laisser un commentaire