Ce qui peut arriver quand tu es maman #4

 

Je sais, c'est sexiste de parler de "maman". Ca peut aussi t'arriver si tu es papa. Mais en l'occurrence, c'est à moi que ça arrive et je suis maman. Voila.

Bref. Quand tu es maman, tes enfants peuvent être malades. Rien de neuf là dedans tu vas me dire.

Sauf que. Ils peuvent être malades en même temps. Beaucoup. Longtemps (enfin, tout est relatif tu me diras).

Tu peux aller chercher Tisam à l'école le lundi affublé d'un début de gastro. Décider mardi que comme il n'a vomi qu'une fois et qu'il a beaucoup de fièvre, c'est sûrement la grippe. Acheter la grosse boîte en promo d'Oscillococcinum (je l'ai écrit d'un coup sans regarder la boîte) pour te parer, parce que tu as un salon pro la semaine prochaine. Passer le mercredi en reculant le moment où tu vas envoyer un message à Gentil-Boss pour lui dire que tu vas devoir travailler de la maison, la grippe quoi.

Envoyer le message. Se sentir mieux à la réponse. Comme un poids en moins.

Se coucher à 23H. Se relever tenir des cheveux pendant que les filles vomissent, l'une après l'autre. Tisam en profitant pour se vider dans l'autre sens dans son pyjama. Retenir des cheveux. laver le seau. laver les toilettes, tenir des cheveux. Prier, supplier pour ne pas avoir à tenir ses propres cheveux. Se recoucher. A 6H30. Couper le réveil. Bénir Gentil-Boss. S'endormir.

Passer la journée entre les toilettes et l'ordi, entre un mail pro et un appel au docteur (qui reçoit en urgence un seul enfant 36H plus tard) , entre le doliprane et des BàT à valider. Tenir le thermomètre là où il faut en passant des appels pros. En pyjama. S'assoir par terre, pleurer de les voir avoir mal. Pleurer de ne pas avoir dormi. Pleurer d'angoisse devant la nuit qui arrive.

Et se coucher. Se lever pour la dose de doliprane. Se recoucher. Dormir.

Parce que ça peut arriver aussi, d'enfin passer une bonne nuit. Et ça fait du bien. Ca remet les choses à leur place.

Quand on prend de la hauteur, tout semble insignifiant (toi même tu sais)

 

Bref, on est vendredi, ma semaine n'a pas été top, mais ça commence à aller mieux, la preuve :

 

20140207_095114

 

Sinon, "Ce qui peut arriver quand tu es maman", c'est aussi , et .

8 commentaires

  1. Courage ma Juju (oui, c’est ma Juju à moi aussi :wink: ) Je sais ce que tu viens de vivre pour l’avoir vécu x3 aussi, et pour le redouter encore. C’est juste horrible de savoir que la nuit vas être sans fin, et celle d’après aussi etc… et que nos pauvres petits bouts nous supplient du regard comme si on pouvait les “sauver” ! Comme j’aimerais avoir des pouvoirs magiques dans ces cas là !!! Heureusement quand ça va mieux ces mauvais souvenirs s’estompent un peu et comme ont dit tout est relatif mais quand même, sans faire de jeux de mots : quelle m…. !! J’espère que tu passeras une nuit “correcte ” (n’en demandons pas trop tout de même…) :-|

    1. La nuit dernière a été bonne, donc je suppose que celle ci va l’être aussi… Le plus dur étant de devoir tout gérer en ayant dormi 2h… mais bon, tu le sais…

  2. Oh ma pauvre je sais ce que c’est. Mes boys ont été malades une fois en même temps. La galère , du coup je préviens en mettant des huiles essentielles. Courage

  3. olala, j’arrive apres la tempete mais comme je compatis!!!
    pour info pour la gastro tu peux donner des infusion de clou de girofle (parce que les HE sur les moins de 7 ans, je crois pas que ce soit tres recommandé, sauf certaines…)
    Sinon pour les adultes massage de ventre avec 1 goutte d’ HE girofle dans 10 ml d’huile!

Laisser un commentaire