Je ne me sentais peut-être pas assez coupable ces derniers temps…

… Parce que j'ai une organisation quasi-parfaite et que le Chéwi a géré les derniers malades avec moi.

… Parce qu'au boulot, ça roule. Au boulot à la maison, ça roule. Les enfants ça roule. Le Chéwi ça roule aussi. Tout roule donc.

Je n'avais pas de quoi ajouter à la culpabilité latente de ma fonction de mère. Une culpabilité normale, juste ce qu'il faut donc. "Elle n'a pas de chaussettes pliées" ou "J'aurais du faire attention à l'endroit où il mettait ses mains". Normal donc.

Suffit d'une mauvaise nuit pour Madame Ma Fille. Un réveil donc difficile, une crise de larmes que je mets sur le compte de la fatigue du lever jusqu'au moment où je la dépose à l'école. Pas de fièvre ni rien d'autre d'ailleurs. Rien qu'une mauvaise nuit qu'on devait rattraper le soir même.

Un coup de fil au bureau à la pause déjeuner. Le Chéwi qui a du aller la récupérer parce que 39. Chéwi qui a pu s'arranger pour la garder l'après-midi, mais que c'était pas gagné que ça passe.

Et moi de la revoir en larmes le matin même, agacée vers la fin. Un bisou plein de courage en la laissant devant le portail de l'école. Tous les projets prenant toute la place dans ma tête dès les talons de mes escarpins (oui oui) tournés, toute prête pour la 2ème partie de la journée…

Le pire ? Je crois que ça m'arrivera encore….

 

auto-flagellation @ Emmanuelle Picard

Auto-flagellation, de Emmanuelle Picard pour les Paresseuses.

10 commentaires

  1. Arrête de te fouetter ( même si j’adore l’illustration), sans fièvre le matin tu ne pouvais pas deviner qu’elle aurait 39 l’aprem !
    J’ai souvent le même problème car Grand Monstrou en fait des tonnes dès qu’il éternue ou qu’il a un bobo… du coup je l’ai fait attendre trois jours avec une entorse avant d’aller consulter ( tu me prêtes ton fouet ) :oops:

  2. ça m’est arrivé une fois et je sais que ça m’arrivera encore…. c’est vite vu, il y a pas de fievre ou un peu de tempé mais rien d’alarmant et t’as une chance sur deux pour que ça parte en cacahuètes. Le top dans tout ça ? Vous etes retombés sur vos pattes Le Chéwi et toi et madame ta fille s’est sentie entendue dans sa “souffrance”. Mieux, c’était difficile de faire.

    1. Entendue dans sa souffrance, vas lui dire ça après que je l’ai amenée à nouveau en larmes à l’école, sans température, sans symptômes et juste une envie de venir avec moi au boulot… Je suis pas sûre qu’elle me parle ce soir :/

  3. Pas évident quand on ne peut pas se le permettre… ça m’est déjà arrivé de la déposer dans un état bof mais sans fièvre en espérant toute la journée que l’école ne m’appelle pas… si c’était aussi simple de rester avec nos enfants quand on le sent juste moyen….

    1. C’est clair que ça, c’est un point “pour” rester à la maison. Maintenant, ça concerne peu de jours (dans les meilleurs cas bien sûr), mais même ce peu de jours est dur à supporter…

Laisser un commentaire