Lâcher prise.

Ces dernières semaines n'ont pas été de tout repos, entre le déménagement, les boulots, le salon du livre et de la presse Jeunesse à Montreuil (où je n'ai dépensé que 30 euros). Les Efluent Mums. Et les préparatifs de Noël. (dire que j'avais imaginé faire un concours de Noël, grande folle que je suis.). Et mon eczéma, nouvel arrivé sur mon visage. Tout ceci devait faire l'objet de billets ici. Aurait du.

Tout cela m'a vraiment mise à plat, m'obligeant à faire des choix catégoriques dans mon organisation au quotidien, passant le blog bien après tout ce que j'avais à faire (au cas où tu ne l'aurais pas remarqué donc).

Je crois que jamais tout a été aussi compliqué à gérer, et vous pensez bien que j'ai pas mal d'expérience dans le domaine de la moultigestionisation des tâches. Mais là non, ça n'est pas passé. Je n'ai pas coupé les ongles des pieds des gosses pendant 2 semaines au moins, c'est dire.

Le lâcher prise est un sport dans lequel je n'excelle pas, mais je fais des efforts. J'ai beaucoup de mal à déléguer car je n'aime pas me sentir redevable (même quand il s'agit de proches), dans ma vie perso comme pro d'ailleurs. Je délègue donc peu, mais j'ai moins cherché la perfection habituelle (oui oui, ne rigole pas toi derrière) pour me contenter du strict nécessaire pour tout pendant quelques jours au moins.

On a mangé des pâtes. Les filles se sont contentées de queues de cheval, je n'ai pas du tout été la première à m'inscrire sur la listes des parents fabuleux qui allaient faire des gâteaux pour la fête de Noël de l'école ou de la danse (je ne me suis d'ailleurs pas inscrite cette année), le Chéwi a passé le balai, et j'ai rien dit (d'habitude je hurle au scandale, parce que l'aspi c'est quand même bien mieux et plus rapide et plus propre, toussa).

Et j'ai pris un bain. Dans mon nouvel appart muni d'une baignoire. Je n'ai pas enlevé le tapis de bain qui te donne la température. Non.

20131206_215459 20131206_215950

(et j'ai même profité du retour de Guadeloupe d'une collègue)

 

Le but était simple : atteindre la date d'arrivée de Jolie Maman en portant tout le monde à bout de bras sans lâcher personne.

Mission accomplie. La gastro ambiante a bien tenté une intrusion, fort heureusement sans s'installer. Pour le moment. Les cadeaux de Noël des enfants sont presque tous prêts et j'ai même donné des idées à tous ceux qui en avaient besoin. Mes projets pros avancent aussi, avec de jolies nouveautés en 2014 d'un côté, et de chouettes objectifs motivants de l'autre. Et Mamie est arrivée.

 

Et toi, tu sais lâcher prise avant que tout ne pète ?

 

7 commentaires

  1. Non, non et renon, en général j’attends que la marmite deborde et cest monsieur qui trinque…
    Je suis comme toi, je veux tout gérer mais ce n’est pas possible, il faut se rendre à l’évidence.
    J’essaierai de ne rien faire la 2e semaine des vacances.

  2. Hello,

    Non mais un déménagement ça met le bordel dans tout le reste.
    A la maison je gère tout, au boulot l’homme gère tout. Pas moyen de déléguer. Mais des fois, quand j’en ai raz le bol, je reporte au lendemain… (Limite au surlendemain ;-p! )

  3. Des bisous juju !

    Moi j’suis très laché prise du coup je ressens rarement cette pression..

    la j’ai pas encore fini mes achats de noel, pas de papier cadeau..rien que dalle lol

  4. Oh oui ! je sais bien faire ! je me suis forcée à la naissance de Maxime et maintenant je lâche prise dès que je sens que ça va péter (même bien bien avant :wink: ). Surtout je me rends compte que tout tourne pareille, personne ne me fait de reproche, je remets très souvent au lendemain, voir surlendemain (voir je ne fais pas du tout :lol: ) et oh, c’est bizarre, personne ne me relance ! Hasard ou pas mais je n’ai plus d’eczéma depuis un bon moment…

  5. Et bien, que de nouvelles. je suis comme toi, je ne sais pas lâcher prise. je ne peux pas rester à ne rien faire et encore moins laisser faire par quelqu’un d’autre et cela handicape énormément. je me mets une telle pression pour tout (j’ai fait une formation au boulot et ce qui est ressorti est que je suis une “sois parfaite”) du coup pétage de plomb régulier. j’aimerais apprendre à lâcher prise avant que ça pète alors si vous avez des conseils je suis preneuse.
    bisous et courage.

  6. Félicitations ! Bonne stratégie ! la prochaine fois, tu passes à l’étape supérieure, tu fais un compromis sur tes objectifs ET tu délègues. Et alors là tu peux t’asseoir et siroter un mojito. Non, j’déconne…..

Laisser un commentaire