L’orage

Il y a des orages salvateurs, de ceux qu'on a attendu toute la journée après des heures très, trop chaudes. Tu irais bien tout(e) nu(e) dehors en profiter mais en fait, t'as trop la trouille de te faire griller par un éclair.

tahiti douche
Chériiii c'est l'heure!

 

Il y a des orages qui arrivent d'on ne sait où, surprise. Et il y a ceux que tu vois arriver, ceux qui mettent du temps à s'installer, comme ceux de lundi matin sur Paris. Le ciel devient noir, et tu te dis que tu ne sais pas trop si tu préfères Bruce Willis ou Will Smith pour sauver le monde. En vrai tu préfère Hugh Grant, mais Hugh Grant il ne sauve jamais le monde. Peut-être parce qu'il a peur des orages?

 

oragesparis
Le Panthéon à 9h du matin lundi 17, par  @Kthiam (sur twitter)

 

Et puis y'a les orages qui te surprennent dans ton sommeil. A 3h du matin, tu en profites pour ouvrir la fenêtre et profiter d'un air un peu plus frais, et tu te rendors comme un bébé.

Mais quand l'orage choisit 6H55 un jour où tu ne bosses pas, genre ce matin, réveillant bien entendu les gnômes (qui ne se rendorment pas à cette heure ci, on le sait bien), on se dit que quand même, on a du faire quelque chose de mal dans sa vie un jour…

5 commentaires

Laisser un commentaire