Une rencontre qui suffit à tout changer.

Tout changer, ou du moins y voir plus clair… C'est pile ce qui m'est arrivé fin novembre dernier.

Rappelle-toi : en congé parental, puis auto-entrepreneur à mi-temps (si toutefois ça signifie quelque chose), je cherchais le poste parfait. Parfait pour moi, cela va de soi. Un mi-temps qui soit un peu sur mesure, avec un salaire qui ne me donne pas envie de rester à la maison.

Alors j'ai fait des concessions. Le salaire notamment, j'ai vite compris que mi-temps c'est pas forcément la moitié de ma paie d'avant. Mais il était juste inconcevable pour moi de lâcher sur le reste (des horaires de boulot comme je les veux, mon mercredi au moins, la possibilité de travailler de chez moi si l'un ou l'autre des enfants est malade).

Forcément, j'avais du mal à me positionner. Je postulais un peu à tout et n'importe quoi, dans mon domaine, sans mettre être sûre de pouvoir assurer derrière. C'est moche je sais. Mais je crois que j'avais besoin qu'on me donne ma chance, voila tout.

E-zabel tombe pile-poile quand elle me propose de rencontrer Garance. Garance, elle a monté sa société de bilan de compétences tourné vers la femme, 5aConseil.. Avec les vrais mots, ça donne "Cabinet de conseil en gestion de carrière au féminin". Elle y propose des bilans de compétences, quand par exemple on a envie de changer de domaine, mais aussi, et c'est ce qui m'a le plus aidée, le positionnement face à ses attentes, ses besoins, la synthèse des deux. Mais pas uniquement au niveau professionnel, parce que le tout doit s'adapter aussi à nos attentes, besoins, envies au niveau affectif, familial.

 

 

A travers des petits tests, on doit évaluer ses propres réactions, afin de parvenir à un profil. Ce profil ne dit pas tout de nous, forcément. Mais il est très proche de la vérité.

J'ai pu faire le point sur ma zone de confort (le boulot idéal dans ma vie idéale) et la zone un peu angoissante (un boulot d'un autre type dans mon domaine, qui me fait très envie mais qui nécessite par exemple une autre organisation familiale), sur mes atouts, mes manières de réagir face à d'autres personnes, face au travail.

J'ai passé 2 petites heures avec Garance, et j'ai su. J'ai su que non, je n'en demandais pas trop et que c'était possible de trouver ce que je voulais, parce que c'était nécessaire que je trouve CE boulot, pour moi, mon développement personnel et ma vie de famille. Pour que tout s'imbrique correctement. Je savais aussi que je pouvais encore faire des concessions, notamment au niveau des déplacements quotidiens.

En fait, au delà de me donner des réponses, qu'on a tous déjà au fond de nous, cela m'a redonné confiance en moi.

Je suis sortie de son cabinet, je suis allée m'acheter un beau pantalon pour aller à d'éventuels entretiens.

Mon téléphone a sonné une heure après, j'avais un entretien.

J'ai négocié. Le salaire, les jours de travail, les horaires. Ma date d'embauche. Tout. Avec confiance. En concédant ce qui n'était pas important pour moi, soit peu de choses. Je n'avais jamais négocié un poste, mais là, j'avais les armes!

Et j'ai eu ce travail. Je crois que tout cela est extrêmement lié à ma rencontre avec Garance…..

 

Tout ça pour vous dire quoi (à part vous raconter encore ma vie)? Pour vous dire que des fois, il faut savoir se livrer, et arrêter de se dire que ce qu'on cherche est inaccessible. Pour savoir si on peut et si on doit se donner les moyens pour quelque chose, savoir si ça vaut le coup et si au final ça nous correspondra. Tant de gens autour de moi cherchent à changer de domaine et hésitent… Pourquoi ne pas tenter le bilan de compétence qui peut être pris en charge à 100% et sans que son employeur ne le sache!!

 

Parce que quand on est bien dans son boulot, ça change la vie non?

17 commentaires

    1. Merci! Le pb de la confiance, c’est qu’elle part un peu quand 1)tu n’es plus sur le marché depuis un moment 2)ce que tu as à valoriser n’a pas été sanctionné par un diplome 3)que tu as 3 enfants qui peuvent tomber malades :)

  1. ça donne envie !

    27ans 3enfants (la dernieres a 1mois et des ptites brouettes)
    J’ai jamais travaillé.
    J’ai eu mon diplome.
    Puis 3enfants… jsuis dans l’optique que je ne sais rien faire… en septembre 2014, la ptite derniere aura 19mois, j’vais essayer de trouver une formation un truc a faire… me sentir utile quoi… parce que etre maman c’est top on s’épanouie mais ça fera presque 8ans que je ne fais que ça et a presque 30ans j’aimerai bien avoir une idée de ce que je voudrais faire de ma vie..

  2. WAHOU ! C’est énorme d’arriver avec autant de “contraintes” face à un employeur et de fixer ses conditions, c’est idéal en effet mais parfois on flippe tellement de ne pas avoir le poste qu’on n’en demande pas tant. En tout cas BRAVO !

    1. Merci à toi, et Isabelle. C’est le genre de démarche que je n’aurais pas fait seule, surtout que finalement on n’a pas été au bout… Rien que ces 2h m’ont suffit…

  3. Merci Julie d’avoir mis les mots sur ce que je cherche. Meme si c’est pas pour tout de suite, ca fait depuis la naissance de l’aine que je sais que je reprendrai un job plus tard mais je ne sais toujours pas quoi. Ca va beaucoup m’aider pour savoir ou aller demander un avis neutre pour trouver ma voie.

    Encore felicitations pour ce job et pour porter toutes ce differentes casquettes. T’es une vraie cheffe ;)

  4. Félicitations !
    Et c’est vrai qu’on n’y pense pas à ce genre de démarche,
    pourtant à lire les commentaires, ça serait utile pour bcp !

Laisser un commentaire