Cauchemar de blogueuse.

Il y a des cauchemars que seule une blogueuse peut faire.

 

Non, j'ai pas rêvé que tous mes lecteurs disparaissaient. Y'a pas de risque, y'a bientôt le concours de Noël (bande d'intéressés!).


Je n'ai pas rêvé non plus qu'un bug attaquait le serveur où gît mon oeuvre (ahem). J'ai des sauvegardes de toutes façons.

 

J'ai rêvé d'une présentation presse de nouveaux jouets. Comme il y en a quelques unes tout au long de l'année finalement.

 

Celle-ci était particulière : les marques n'étaient pas sur des stands mais dans des roulottes. Un village de roulottes, avec des grandes roulottes pour les marques qui peuvent d'habitude se payer des gros stands, des plus modestes et rafistolées pour ceux qui sont généralement dans un coin du salon, faute de moyens.

 

 

Maintenant que j'y pense, les roulottes, même les plus grandes, ne semblaient pas toutes jeunes. Des roulottes en bois, partout. Avec des couleurs défraîchies.

 

Il n'y avait personne. sauf moi. Et P., avec qui je travaille pour une marque très connue de jouets (je sais pas si elle apprécierait que je cite son prénom et la marque, alors vous vous contenterez de ça).

 

La roulotte de la marque en question était plus grande que les autres, mais semblait tout aussi vieille : pas de vitres aux fenêtres, pas de porte. L'intérieur assez spartiate et loin du confort de certains stands de nos jours. Et puis P disparaissait. Et des gens commençaient à me courir après.

 

J'ai fait toutes les roulottes, et personne ne pouvait m'aider, tout simplement parce qu'il n'y avait que P. et moi dans ce village-salon.

 

Et mes poursuivants m'ont rattrapée. Il s'agissait en fait d'agents secrets, qui recherchaient P., c'est une espionne dangereuse en fait. Et bien sûr, je devais bien avoir à faire quelque chose dans ses méfaits, vu que je lui avait parlé et qu'ils m'avaient vue en sa compagnie…

 

Le concours de Noël doit me monter à la tête. Pourtant c'est pas comme si personne n'avait répondu présent (ah ahhhh), je ne comprends pas pourquoi j'étais seule dans ce village de roulottes…

 

Ensuite, il faut aussi que j'arrête de m'endormir devant la TV, et notamment les Experts et consorts.

 

Et vous, copines blogueuses, vous rêvez aussi parfois de notre condition, de nos opés, de nos rencontres? Spécial Big Up à Maman what Else dont j'ai rêvé récemment : nous étions très copines et nous partagions un appart de vacances en duplex avec ses KidsWhatElse, mes gnômes et nos chéwis. Et même que cet appart super chouette était en fait à sa mère, elle nous le prêtait…

18 commentaires

      1. Tu fais le contraire du bon sens…. Normalement c’est quand on utilise des substance quelconque que l’on a l’esprit embrouille.

      2. Et au fait, ca va cet arret du tabac ?? Pas trop de manque ? Je croise fort les doigts pour ces instants, c’est pas evident surtout avec la course aux courses de Noel etc…. Y’en a parfois a s’arracher les cheveux (et on voudrait bien s’en griller une par la meme occasion, histoire de pas faire monter les benefices chez L’Oreal)

  1. Récemment j’ai rêvé de Marjoliemaman. Mais sinon je ne rêve jamais de blogs et de blogueuses. Peut-être parce que je participe très peu aux opés, province oblige!

Laisser un commentaire