Vous en reprendrez bien un ptit bout? (Rediff)

C'est l'histoire d'une coiffeuse blonde. Une perle.

 

C'était quand j'étais enceinte. Bien enceinte, comprenez la fin de ma grossesse, quand je me suis dit "dépèche toi d'aller te faire couper les tiffs parce qu'après, tu pourras plus". Tour de ventre : environ 125cm, nombre de contractions : à peu près 20 dans la journée, sauf quand je me poilais comme ça….

 

Fixons d'abord le contexte. Quand on est enceinte, bien enceinte, les gens ne vous parlent que de bébé, d'accouchement, de vergétures, d'épisio et tout ça. C'est comme ça que ma coiffeuse s'est mise à me parler de son bouchon muqueux. Glam'. Quand on commence à parler de son boucheux muqueux à une inconnue, s'en est fini du respect que l'on te doit.

 

Elle me dit donc qu'elle ne l'a pas perdu pour son petit garçon. Ah bein zout, vous m'en voyez désolée.  Pire. Ils n'ont pas trouvé le placenta quand elle a accouché. Non.

 

La raie à gauche ou à droite? MOI : A droite, merci. Mais quand meme le placenta, c'est ce qui sort après le bébé quoi. S'ils l'ont pas trouvé c'est grave.

 

ELLE : C'est assez court là? Non mais la sage femme m'a dit que des fois les bébés en mangeaient un bout…. MOI : Mouah mouah mouaaaaaaaah. Pardon c'est nerveux, ça me le fait toujours quand on me coupe les pointes.

 

ELLE : Peut être que je l'ai perdu quelques jours après. j'ai entendu un plouf dans les toilettes. mais je suis pas allée fouiller hein. MOI : Passage en mode "elle me prend pour une conne ou elle est sérieuse la?", sourcils repliés, front froncé…

 

ELLE : Ca ne va pas comme ca? Vous vouliez plus court? MOI : Euh non non…. c'est bon comme ça. Bein dites donc, moi avec deux, il va plus m'en rester de placenta…. (avec un rire nerveux, genre je suis prete à exploser de rire, mais j'attends ta réaction)

 

Tel un monstre sanguinaire dans sa caverne…

 

 

J'ai pas osé lui dire que le placenta, s'ils le trouvent pas, tu files au bloc qu'ils t'ouvres le bide, ou alors ils passent un bras pour aller le chercher, le chenapan qui se cache au fond de ton uterus. Non, j'ai rien dit… j'avais peur qu'elle se venge sur ma tignasse. Ai-je besoin de vous dire dans quel état je suis rentrée à la maison, à moitié apeurée par ce que je venais d'entendre, mais aussi des larmes plein les yeux, le mascara en vrac à force de glousser dans la voiture. Parce que le coup du bébé qui dévore le placenta dans le ventre, je sais pas si vous arrivez à visualiser, mais zout, c'est quand meme super tordant. Alors je voyais les miens se faire des brunchs dans mon gros ventre, et puis voila, je pleurais de nouveau… Vous en reprendrez bien un ptit bout non?

5 commentaires

  1. Oh la vache … Mais j’me demande quand même ce qui a bien pu faire plouf dans les toilettes du coup … ;-)

    Des bisous

  2. Mouahaha! Pardon mais j’ai bien rit quand même! Dit avec deux tu as de la chance qu’ils aient pas dévoré ton uterus en plus de ton placenta tes jumeaux!!!!

Laisser un commentaire