Les parents, faut qu’on cause.

Nous parents, nous avons souvent mauvaise réputation. On nous voit arriver avec nos gosses, et de suite les autres ont peur. Au resto, on nous regarde de travers quand on arrive avec nos enfants, au cinéma, on se met loin de nous, dans les magasins, on guette la moindre crise. Tout ça pour nous sortir des phrases toutes faites, du style "on ne va pas au resto avec des enfants" ou encore "ils sont gâtés, les enfants d'aujourd'hui, on ne doit rien leur refuser".

 

Mais, les parents, il faut dire que quand même, ces réactions, bien qu'accompagnées de phrases bidons, se justifient par le comportement de certains d'entre nous (enfin d'entre vous, moi je suis parfaite et mes gosses aussi).

 

En tant que parent qui balade ses enfants partout ou presque, je reconnais du premier coup d'oeil les gosses qui vont faire chier, et par là même, les parents à cause de qui nous avons cette réputation.

 

Exemple parmi d'autres : aller à Carrefour 2 semaines avant la rentrée. Les enfants sont donc encore en vacances. Et les parents vont faire leurs courses avec leurs enfants. Jusque là, tout va bien. Sauf que. Quand les miens sont en laisse à la main (et qu'ils n'ont pas le droit de la lâcher, qu'ils me parlent normalement et que, même qu'ils montrent quelques signes de rébellion, le regard que je leur jette suffit à étouffer la révolution dans l'oeuf), d'autres courent à travers les rayons, nous bousculant au passage, et hurlant de toutes leurs forces. J'ai tenté un "on s'excuse quand on bouscule les gens (et qu'on met son coude dans l'oeil de mon fils, connasse)". La maman me jette un regard noir en disant à sa copine "Il faut bien qu'ils s'amusent".

 

Ah

 

Et bien non, ma grosse. Tes gosses, ils s'amusent au parc, à la piscine, dans ton salon. Mais pas dans les magasins.

 

Une crise d'un enfant dans les rayons parce qu'il veut des Kinder surprise, je conçois. La frustration, ce genre de trucs. Idem pour un jouet. Il peut même pleurer et faire un peu de bruit dans ce cas là, personnellement ça ne me gène pas, c'est un comportement d'enfant qu'il faut tenter de réguler, mais on n'y arrive pas toujours sur le coup.

 

Mais une course à pied dans les rayons papèterie à 2 semaines de la rentrée, comment dire… T'as pas l'impression que c'est un peu du n'importe quoi? Tout ça pour que tu puisses faire tes courses tranquille? Un peu facile non?

 

Dans la mesure du possible, je fais tout pour que MES enfants restent "MON problème". J'entends par là que, de la même façon dont je ne m'impose pas aux gens de manière générale, je ne leur impose pas mes enfants. Ils n'ont pas à gêner les autres, à les bousculer, et je ne tolère aucun écart dans ces cas là de la part de mes enfants. C'est dire à quel point je ne tolère pas ceux des autres.

 

Reste selon moi de côté ce que j'appelle un comportement d'enfant "normal" qui vit une frustration ou une contrainte (TiSam n'aime pas trop donner la main, et me la donne en pleurant "qu'il s'en fout" – sa nouvelle phrase fétiche-  mais il me la donne). Tout comme on tolère qu'une personne agée marche moins vite devant nous sur l'escalator, ou qu'une personne un peu sourde parle plus fort, il me semble qu'on doit tolérer qu'un enfant vive ses expériences d'enfant.

 

Oh, je n'ai pas des enfants parfaits, loin de là, et il arrive fréquemment qu'ils essaient de s'échapper, ou qu'ils commencent à gêner les autres. Mais dans ces cas là, je m'excuse, et je gronde au lien de glousser devant les nouveaux fonds de teints….

 

Ahh, ils sont mignons quand ils sont petits, qu'ils ne parlent pas que tu peux les mettre tous dans le chariot…

 

16 commentaires

  1. je suis tout à fait d’accord avec toi! et je dirais même que c’est valable aussi pour le restaurant, les musées, les concerts etc…
    Dans mon village a lieu chaque été une nuit musicale, événement magique et culturel auquel je voudrais pouvoir emmener mes deux trolls. Mais non, les enfants sont interdits jusque 12 ans! et pourquoi? pour ne pas perturber les auditeurs… mais je sais que les miens ne perturberaient personne et si ils osaient se comporter comme des petits sauvages, je les maitriserais illico! mais comme ce n’est pas le cas de la plupart des parents, ils ont tout simplement interdit l’accès aux enfants… :twisted:

    1. oui, Carrefour était un exemple, vécu ces jours derniers. Mais je suis d’accord, sous prétexte que d’autres sont sans gène, les autres en pâtissent. C’est bête…

  2. Je travaille dans un magasin de jouets…il y a des gamins une fois qu’ils sortent (sans achats) t’as plus qu’à tout ranger et d’autres, t’as même pas besoin de le faire car les parents expliquent que oui celui-là tu peux jouer avec et que c’est encore mieux si après tu ranges. Mais la deuxième catégorie est malheureusement minoritaire :/

    1. en plus je peux concevoir qu’on n’arrive pas à gérer un (ou plusieurs ) de ses enfants, et je pense pas que ce soit “grave” en soi. Perso, avec TiSam, j’hésite des fois. Si je nous sens capable, c’est ok, et ça se passe bien. Mais des fois je dis non, et c’est tout.

      On ne peut pas continuer une vie “normale” avec des enfants. On n’est pas obligés de rester enfermé non plus. Mais beaucoup ne trouvent pas le juste milieu…

  3. Je ne suis pas maman mais je comprends tout à fait ton article :)
    Je bosse dans un super U au rayon fromage coup donc contact clientèle oblige.
    Entre les gamins abandonnés dans les charriots, ceux qui font des courses de mini caddies et même un qui vient avec une balle rebondissante ! Je n’en peu plus :(
    Les parents sont impolis. Des enfants demandent des bouts de fromages. Ok. Mais pas de “silvouplait” ni “merci” sans que les parents disent quoi que se soit, je trouve ça scandaleux :( Tous les jours c’est comme ça et c’est fatiguant que certains parents/enfants n’ont pas un minimum de savoir-vivre.
    Ouf ! Maintenant ça va mieux =D

  4. Ohlala comme je me reconnais dans ton billet ! Moi aussi je fais de mon mieux à l’extérieur et je fais comme toi en sorte que ça reste mon problème mais on fait aussi ce qu’on peut hein ^^ on est pas warrior ! Alors il faut que les autres comprennent aussi. Moi je fais en sortes de sortir le plus possible seule car ils me feraient tourner en bourrique mais s’il n’y a personne, et bien je prends sur moi et je fais vite car c’est épuisant lol. Mais le regard accusateur des autres est très blessant je trouve :(

    1. oui, on fait de notre mieux. Et forcément, des fois on peut perdre le contrôle, notamment quand on a plusieurs enfants. Mais laisser courir les gosses sciemment entre les rayons et s’en amuser, ou encore les laisser hurler au resto, c’est ce genre de trucs qui n’est pas acceptable!

      1. Ah oui ça je suis d’accord ! Nous on a pas encore testé le resto car on pense qu’ils sont encore trop petits et je serais très mal à l’aise s’ils embêtaient tout le monde.

        1. et encore, si tu testes (y’a resto et resto hein, on se comprend), et que tu ne laisses pas faire une bêtise, pourquoi pas. Mais y’a d’autres parents qui laissent leurs enfants se lever à tout va, ça je ne supporte pas!

  5. Ben Juju, pourquoi t’as pas sorti le bon vieux croche-patte ? Ou la fourchette discrète ? Vous criiez, j’en suis fort aise. Eh bien, chialez maintenant !

    En revanche, bravo pour la technique du gamin coincé derrière les chipo (il n’est pas en train de s’ouvrir une Perle de lait quand même ?)

    1. non, il était encore sage à cet âge là. Maintenant il bouffe la baguette entière avant d’arriver à la caisse *soupirdenostalgie*

  6. Ca m’arrive tout le temps, les gamins qui courent en hurlant dans les rayons et qui te bousculent et te marchent sur les pieds tellement ils en ont rien à foutre que tu sois sur leur chemin. J’aurais bien envie de les prendre par les cheveux et de les jeter à leurs parents.
    Mais le pire, ce sont ceux qui hurlent dans les aigus et la mère qui fait comme si de rien n’était alors que c’est juste insupportable pour les autres.
    Bref, je n’aurais jamais d’enfants !

  7. Je te lis depuis longtemps mais je n’ai jamais posté pourtant là je ne peux m’en empêcher car ENFIN je trouve une maman comme moi… Malheuresement nous sommes en minorité ! :cry:

    Aujourd’hui, les gens considèrent qu’ils ont des enfants, qu’ils ont le droit de tout et que les autres doivent s’adapter et SUBIR… contents ou pas ! Moi je dis juste que ce n’est parce que j’ai des enfants que les gens doivent manger dans le bruit au resto, doivent faire leurs courses en subissant les courses poursuites ou les hurlements bref que ce n’est pas parce que j’ai des enfants que je dois emmerder le monde entier… :evil:

    Mais bon, ça va avec l’ambiance de maintenant : les gens sont égoïstes, personnels, sans gêne et… Ils éduquent leur enfant à leur image et c’est bien dommage… :roll:

    1. bienvenue dans ma confrérie. Il faut d’abord me faire un chèque *gourou* :) ensuite peut être que nous vaincrons!

      reviens vite commenter :)

Laisser un commentaire