Ah, je t’ai pas dit je crois…

Je suis en vacances. Du moins j'ai bougé ma Tribu ET mon ordi dans un endroit où il fait beau et chaud, où le sable n'est pas très fin, et la mer finalement pas très chaude (c'est surfait le sud, vive la montagne), mais où je m'essaie au body'art en bronzant avec tous types de débardeurs et maillot de bain. Des fois je mets aussi un sac à dos, histoire que ce soit drôle.

 

Je bosse actuellement depuis la terrasse de ma jolie-maman, entre les tasses de la dinette des filles, à côté de mes serviettes de plage qui sèchent en attendant d'y retourner (sur le sable pas très fin à côté de la mer pas très chaude).

 

Je traite ma cellulite en me baignant dans cette eau froide, mes filles soignent préventivement leurs rhinites hivernales en buvant la tasse par le nez dans la mer, et mon mari ressemble à une écrevisse poilue.

 

J'ai cassé ma seule paire de sandalettes achetée en avril, quand y'avait fait beau 2 jours (vous vous rappelez?) que j'avais payé 9 euros. Je ne sais pas encore si je vais les recoller ou en acheter d'autres. (ça c'est l'info qu'on s'en fout).

 

Mes cheveux dans le vent…

 

C'est bien les photos d'ombre, ça fait pas peur, ni rien. Chouette.

 

Et dis moi, tu es où toi?

5 commentaires

  1. A cette lecture je sens l’odeur du paquet de Princes chocolat ouvert il y a dix minutes et déjà moitié mangé. Ma madeleine de Proust (à l’envers).

Laisser un commentaire