La rédac du mois : Mars 2012!

Le 15, la Rédac!

Le sujet de ce mois ci :

Comment voyez-vous l’an 2030 ?
Dans les années 1980 (bien avant même) on pensait qu’en l’an 2000 les voitures voleraient, que l’on irait vivre sur la lune, que l’on se nourrirait de pilules… Comment voyez-vous l’an 2030 ?
Proposé par : Agnes

 

Quand je pense au futur lointain (30 ans, c'est loin non?) je ne pense pas forcément connectivité sans limite, signes dans l'air pour communiquer avec sa banque, éradication des maladies.

 

Je pense plutôt à un retour aux sources, forcé ou non d'ailleurs.

 

Ondes solaires, blackout, implosion des réseaux. Ou alors prise de conscience, ras-le-bol, j'imagine (j'espère?) que peut être l'accent sera remis sur la personne, les communautés, les familles, l'entourage. Sans espérer le retour des signaux de fumée pour seule communication (sinon je n'aurai plus de travail, je gère moyen les signaux de fumée en vrai), j'aimerais un retour aux fondamentaux.

 

Une nouvelle organisation de la société où l'agriculteur qui nourrit aurait une place plus importante que le gars qui crée des applis sur Android, où les enfants bénéficieraient de l'expérience des anciens.

 

Clairement la bouffe en pilule est une niche. Les gens aiment trop manger pour arriver à ça. Quoi qu'on peut tout faire avaler aux gens sous prétexte de prévenir le cancer, la connerie ou l'obésité. Les voitures qui volent, ça pollue trop. Y'a bien une invention qui révolutionnerait ma vie (et la vôtre sûrement aussi), c'est la téléportation. Un vieux rêve, proche finalement de l'ubiquité. Permettre de changer d'endroit rapidement, sans prendre la route ni l'avion. Imaginez ce que cela peut représenter en terme d'économie d'essence et de sécurité routière… Reste encore à permettre à toutes les cellules de notre corps de se retrouver au même endroit au même moment, et là c'est un autre souci…

 

Et vous la vie en 2030, vous l'imaginez comment?

 

Allez lire ce qu'en pensent les autres rédac'blogueurs ce mois ci ! Agnes, Denis,

10 commentaires

  1. J’espère que nous n’aurons pas de Blackout, car le monde serait bien mal foutu de s’en remettre… Si demain matin tout ce qui est électronique devait ne plus fonctionner, je craint bien que nous tomberions dans un âge noir… Ce qui sépare l’humanité des monstres est bien souvent quelques jours sans électricité; il n’y a qu’à voir ce qui sait passé il y a quelques années au Québec avec la crise du verglas pour s’en convaincre !

  2. Coucou, la vie en l’an 2030, je ne l’imagine pas. J’aimerais juste, comme tu le fais remarquer, revenir aux sources. Car j’aimerais que l’on me dise comment mes grands-parents faisaient pour travailler (à l’usine ou ailleurs), aller au champs, avoir pleins d’enfants, et avoir encore du temps pour eux.
    Pouvoir cultiver ses propres légumes, boire du VRAI lait de vache…. je pense que cela nous permettrait de vivre mieux et de ne plus subir notre existence.
    en ce qui concerne la téléportation, je suis d’accord avec toi. Ce serait le pied. J’imagine être au boulot et d’un coup me retrouver sur la plage. plus de problème lorsque nous voulons partir en vacances à savoir remplir la remorque avec les affaires des 3 loulous. ne plus être angoissé avant un long trajet. (nous partons 2 fois par an dans le sud de la France (Hérault) et à chaque fois on part de nuit afin que les petits soient sages mais à l’arrivée, nous sommes KO) car faire 800kms avec eux qui se chamaillent non merci.

  3. Je pense que la vie en l’an 2030 est utopique….. Puisqu’on sera tous mort en décembre !!!!!! Ralalala…. Mais suivez un peu !!!!

  4. La téléportation, ce serait une bonne solution contre l’effet de serre et la pollution, mais en effet : comment la réaliser ? Pour moi, c’est encore de l’utopie. :-)

  5. Je milite depuis des années pour la téléportation ! Mais j’y réfléchissais la dernière fois (cherche pas parfois je délire) et je me disais que ça engendrerait la faillite de tous les transporteurs et que ça augmenterait le chomdu de 1000%. En même temps, ça faciliterait les échanges… A méditer.

    1. bah il faudrait bien des gens pour gérer la mise en place de cabine de téléportation. tu sais un truc genre les cabines téléphoniques, un peu partout (oui moi aussi des fois je réfléchis à des trucs bizarres)

        1. oué mais faut monter une société privée hein, pas questionde laisser ça à des gens de la SNCF ou de la RATP… entre les grèves/les retards ect…

Laisser un commentaire