Préparation pour les pistes!

Dans 3 petites semaines, Juju et une partie de sa Tribu sera tout schuss en Savoie. Au programme : neige, neige, bonhomme de neige, luge sur la neige, ski sur la neige, anges dans la neige, neige partout dans l'appart quand on rentre, neige sur la voiture, neige sur la route, chaînes à neige pour la voiture.

 

Oué j'ai hâte! Et j'aime la neige.

 

On me dit que pour faire du ski, il faut se préparer. Ok. Je google la chose.

 

Ici, on me parle d'endurance, de renforcer la musculature (ce qui suppose en avoir une pré-existante), de s'étirer et d'exercer mon équilibre. Ok, m'étirer, je sais bien faire. EN plus comme je pars avec un seul gnôme, je vais pouvoir prendre le temps de le faire le matin. Sauf que…

 

Sauf qu'il faut faire ça un mois avant. Donc dès demain je m'étire.

 

L'endurance et la musculature, pardon, mais quand même… 2 à 3 fois par semaine en plus? Genre il faut que tu prennes des congés avant tes congés… Ils sont cool les patrons de Au Féminin!

 

Bon ok, j'avoue j'ai repris le jogging une fois par semaines depuis 3 semaines. Pas de quoi en faire tout un plat non plus. Et surement pas assez pour être au point.

 

D'autres sites, comme Plurielles ici proposent les solutions d'un coach sportif. Si vous allez lire leur dossier ski justement, et que vous voyez la tronche du coach sportif, de suite vous doutez de la véracité du truc. Moi on m'a dit qu'un coach sportif était baraqué, qu'il était torse nu tout le temps, avec des plaquettes de chocolats jusque dessous les bras, le poil brillant, le teint bronzé, toussa. Leur coach, c'est un sportif parisien en fait, un de ceux qui vous disent que courir sur l'A86 derrière 4 camions c'est bon pour la santé, non?

 

Encore faut il savoir pourquoi on vous dit de vous préparer. Pour pas se faire mal. En faisant du ski, on peut se froisser un muscle, se tordre un genou (une cheville, vu les chaussures, c'est plus dur quand même), avoir mal au dos, j'en passe, plein de trucs qui vous mèneraient droit aux urgences où en prime, vous choperiez la gastro.

 

Sauf erreur, en courant derrière des jumeaux en allant tous les jours à l'école ou à la garderie, en prenant ses 3 gosses pour faire les courses, en empilant les assiettes à la sortie de lave-vaisselle en les lançant pratiquement, en passant l'aspirateur tout en sauvant les enfants d'une chute de canapé.d'une chute de la télé/d'une chute du chien par le balcon… On risque beaucoup plus non?

 

Et puis dire "je me suis tordu le genou en descendant une noire dans les Alpes il y a 3 ans", c'est plus glam' que de dire "j'ai mal au dos à force de porter mes gosses" non? Franchement?

 

Alors, outre le jogging (que je n'ai pas recommencé pour le ski, clairement), la seule préparation que j'estime nécessaire est celle de l'estomac , qui commence dès maintenant…

 

 

 

Le gras protègera mes articulations, en huilant le tout. Les abdos seront sauvegardés, parce qu'avec ça on boit pas de la bière mais du vin, de la Roussette, pour être précis. Roussette qui se boit bien aussi en apéro avec de la crème de chataignes ou de violettes.

Attention au vin qui par contre peut nuire à l'équilibre mais qui fera éventuellement passer la douleur d'une blessure de guerre.

Je ne mettrais pas les mots "vin" "bouffe" et "endurance" dans la même phrase. Mais si tu me connais et m'as eu à table, tu sais.

 

 

 

24 commentaires

  1. mouahahaha du grand Juju !!!

    j’ai ri du début à la fin et je félicite ton entrainement par la bouffe qui est le seul que je pratique :mrgreen: ( et le coach parisien, rooo je m’en remets pas :twisted: )

  2. hihihi donc si j’ai bien compris faut se préparer l’estomac mais aussi le foie à cause de la roussette ;-) bonnes vacances à vous!!

  3. Comme, sur place, tu vas énormément te dépenser, je te suggère de ne pas lésiner sur la consommation de fondues, savoyardes il va de soi. Il ne s’agira pas que tu reviens rachitique d’une semaine au ski. :)

  4. Vous allez bien en profiter !!! je suis même pas jalouse, j’en ai profité pendant 32 ans alors bon….. mouhahahaha !!! par contre ça me manque les resto savoyard, mais les vraies quoi, à la montagne… où je pouvais aller le soir en semaine, sur un coup de tête :-|

  5. Je suis pas fan de la tartiflette t’a pas autre chose ? (pourtant j’aime tout ce qui la compose, mais je crois que c’est l’effet grossesse.. Un peu comme la flammekueche que j’ai mangé qu’une fois depuis la naissance de Tipou)

Laisser un commentaire