Mon oeuf, ma bataille.

Fallait pas qu'la poule s'en aille, wohohooo

 

Nan j'ai pas bugué, je vous rassure.

 

Aujourd'hui on a tous nos petites batailles quotidiennes. Certains bataillent tous les jours pour éviter l'huile de palme dans les aliments, d'autres ne se lavent qu'au savon bio, ne cherchent à manger que des fruits et légumes français, ou encore évitent à tous prix les jouets made in China.

 

Tout cela, même si je ne suis pas les mouvements, je le respecte. A chacun son combat.

 

Et voici mon coming out de combat perso quotidien :

 

les oeufs que j'achète (et les poulets en général) sont pondus (ou élevés) en plein air.

 

Un trop plein d'images de poulets dans des cages carrés de 10CM de côté? Je ne sais pas. Mais ces images me rendent malade, clairement. Un peu comme toutes les images d'élevages intensifs en vrai, mais là, au moins, je peux gérer financièrement.

 

Franchement, ça craint non?

 

Donc oui, je fais attention aux oeufs que j'achète, et à ce qu'il y a marqué dessus. C'est le code qui change, celui qui est imprimé sur les oeufs.

Pour vous aider à comprendre, voici un petit tableau qui explique tout, piqué sur l'excellent site oeufs.org (oui ça existe, rigolez pas mdr)

 

 

Et puis pour rigoler un peu, voici une petite chanson sur les poules qui sont en cage. Ca me fait rire, mais les paroles sont justes, il suffit de cliquer sur le lien : la chanson des poules.

 

Et vous alors, votre combat, c'est quoi?

14 commentaires

  1. j’suis toute pareil.

    J’peux psychologiquement pas manger d’oeuf de poule elevé en cage.

    me faut du plein air.

    et des fois meme du bio.

  2. Mouahahaha ! Je suis pareil ! et au début où j’étais avec mon chéri, j’avais remarqué qu’il achetais les œufs les moins chers, donc ceux de poules en cage ! Je lui ai fais la chasse pour qu’il arrête d’acheter ça, que ça me tenait à cœur. Maintenant il fait attention, mais il se moque de moi, il me dit que je milite pour les cocotes ! c’est souvent un sujet de plaisanterie entre nous.
    Par contre y’a pas longtemps, quelqu’un m’a dit que pour le lait, les vaches recevais des traitements horrible pour produire du lait toute l’année… j’ose pas vérifier l’info car j’aime trop le lait et après je vais culpabiliser d’en acheter (et le lait de soja c’est trop dégueu !) :oops:

    1. Il faut savoir aussi que les vaches reçoivent des doses de médicaments, pour éviter qu’elles soient malades, et notamment la pénicilline, quand je bois du lait non bio, j’ai une réaction sur la peau (cause allergie pénicilline) donc maintenant on prend uniquement BIO !

  3. Je ne crois pas mener de bataille si ce n’est au sein de ma maison auprès des hommes qui l’occupent : lavez vous les mains, ranger ce que vous avez dérangé, éteignez les lumières c’est pas VErsailles ici …. la mère chiante quoi ;-)

  4. Dans tous les cas, si on privilégie la qualité, il ne faut pas se leurrer, il faut boycotter l’élevage intensif, ça n’a jamais été compatible.

    Donc oui, pour les oeufs, c’est code 0 quand je dois en acheter un magasin, sinon, j’ai la chance de pouvoir en avoir des ultra frais, avec poules qui gambadent en pleine campagne et qui ne mangent pas des granulés et cie (pas d’oeuf qui sent le posisson) . Il n’y a pas photo sur la qualité de l’oeuf et le rendu en cuisine. D’ailleurs, ça se voit bien à la qualité des blancs en neige.

    Pour la viande, même si j’en mange peu, j’ai également la chance de pouvoir me fournir auprès d’un boucher/charcutier dans le jura. La viande est de qualité (ne fond pas de motié ou pire à la cuisson, ne dégage pas d’odeur dég***) et a des prix défiant toute concurrence. Il faut juste un congélateur :-D

    Pour le fromage, c’est essentiellement en coop jurassienne (mais il faut bien la sélectionner car elles ne se valent pas toutes). J’en achète très peu en magasin.

    Le pain, c’est boulangerie artisanale (et c’est pas forcément plus chère là où j’habite) et pas de pain blanc car ça ne tient pas au ventre. Les autres pains sont un peu plus chères, mais comme tu en manges moins, tu t’y retrouves (même lorsqu’on était 5 à la maison).

    Sans compter la chasse aux gaspillages en tout genre (eau, électicité, déplacements inutles en voiture d’où le regroupement de ce qui a à faire…), à la saleté, au manque d’hygiène de certains, etc.

  5. Ouais ben le 1, quelques fois, ça veut juste dire qu’il y a une fenêtre ouverte dans la pièce où y’a les cages. Faut venir acheter les bons poulets de mon papa, il gambade dans le pré derrière et ils pondent de bons oeufs frais.

    1. Justement, sur les oeufs de Tonton c’est écrit quoi ???
      Et d’abord Tonton fait les meilleurs poulets !! Il a gagné plein de médailles :D

  6. Bonjour :)
    Depuis que j’ai vu un reportage à la télé une fois je vérifie toujours le premier chiffre sur les oeufs, c’est systématique!
    Alors pour les combats que je mène, c’est cliché mais les combats au quotidien pour mes enfants et ma famille et en particulier pour mon grand bonhomme, bon il a 14 ans pfff je ne m’en remets pas, extra-ordinaire et merveilleux sont déjà bien prenants!

  7. Moi je vais chercher mes oeufs directement chez le producteur comme ça je vois les conditions d’élevage des poules et puis c’est moins cher (1.80 les 12).
    Et même si c’est pas bio, c’est en agriculture raisonnée. :roll:
    Et quand on voit le prix des mêmes oeufs quand ils arrivent en supermarché, bah ça fait peur… :-?

Laisser un commentaire