La Rédac du mois : chacun sa route, chacun son chemin…

Les 15 de chaque moi, des blogueurs écrivent sur un même sujet… ce mois ci, le sujet était :

 

L’arbre des possibles
Chaque jour nous prenons des décisions qui orientent notre vie, à petite ou grande échelle. Si on dit souvent que les regrets ne font pas avancer, on se demande souvent ce que serait notre vie, si à un moment donné, on avait pris un autre chemin, une autre décision… Prenez un moment clé de votre vie, et décidez maintenant d’entrevoir ce qu’aurait été votre vie en suivant l’autre panneau !
Proposé par : MOI!

 

 

J'ai proposé ce sujet car il m'arrive souvent de refaire le monde, du moins ma vie, à grands coups de "et si". Sans pour autant avoir des regrets, enfin pas trop et pas sur les grandes lignes qui font de ma vie ce qu'elle est aujourd'hui.

 

ET SI nous n'avions pas été obligés de déménager en région parisienne? J'aurais gardé mon boulot, un poste plus que sympa, avec des gens supers. Peut être que du coup les jumeaux n'auraient pas été des jumeaux et seraient arrivés plus tard, la décision du 2ème, nous l'avions calquée sur ce déménagement. C'était pour moi l'occasion d'arriver avec un projet, une manière de tenir le coup l'air de rien. Beaucoup de copains avaient quitté la région avant nous, mais les plus importants restaient dans le coin. Nous y avons mis le temps, mais nous avons rencontré des gens ici, des amis. Très peu. Je suis très nostalgique de cet endroit, de ces moments.

 

... ET SI les jumeaux n'avaient été qu'un? J'avoue que c'est peut être ce qui me trotte le plus souvent dans la tête. Surtout que ces derniers temps ils sont difficiles à vivre, à comprendre. Quand l'un des deux est en vacances chez Mamie et Papi, j'effleure un peu cette vie là. Et elle me semble tellement plus facile. Bien sûr, s'il n'y en avait eu qu'un, je serais quand même à râler. Parce que je ne saurais pas ce que c'est d'en avoir 3. Et peut être même que je rêverais d'une 3ème grossesse, d'un 3ème bébé….

 

… ET SI, il y a 10 ans, je n'avais pas rappelé ce numéro. Si ce soir là je n'avais pas voulu discuter avec cette personne. SI je n'avais pas été sûre qu'en faisant sonner son téléphone, cette personne là allait me rappeler direct parce que "j'étais trop chambé" (oué les techniques de drague du Chéwi étaient bidon, je vous l'accorde). Une seule décision, un seul chemin choisi qui change toute la donne pour les 10 années qui suivent. Tout. Les boulots, les régions où j'ai habité, les enfants bien sûr. Et puis aussi des choses plus difficiles à assumer, comme l'éloignement avec ma famille, les "au revoir" que je n'ai pu dire à ma grand-mère ou à mes grands-pères car j'étais trop loin. L'attachement à d'autres personnes qui sont aussi devenus ma famille, et qui pour certains sont aussi parti, laissant cette même douleur.

 

Je pense que cela a bien été la seule grosse décision que j'ai pris dans ma courte vie. Je ne fais pas les choses à moitié il faut croire…

 

ET SI vous vous preniez au jeu des "ET SI" dans les commentaires?

 

ET SI le coeur vous en dit, allez lire les participations des autres blogueurs de la Rédac' ce mois ci :

Agnes, Denis, Hibiscus, Le Gounjou, Liam, Vinie et Vladyk

22 commentaires

  1. je me suis tres souvent demandé comment aurait été ma vie si je n’avais pas ete a CETTE fete il y a 10 ans ou j’ai rencontré le papa de ma fille.
    Parfois j’ai vraiment regretté d’y etre aller je peux le dire!
    mais quand je vois ma fille, la je ne regrette pas du tout :-)

  2. Oh ben moi ici le Si j’en ai pleins la tête, lol :

    * Si j’avais pas pris il y a 10 ans et 11 ans mes chats , peut être que j’aurai la chance d’avoir une maison propre, enfin sans poils partout, pas besoin d’avoir à répéter le ménage tous les jours

    * Si j’avais pas largué mon 1er amoureux, peut être aurai je eu une vie meilleure ? qui sait ?

    * Si j’étais restée là où j’étais durant mes études (Orléans), peut être aurai je pu travailler dans une boîte sympa en rapport avec mon DUT chimie que j’ai obtenu et qui maintenant dans ma petite ville de campagne ne sert à rien, sauf à être encadré et mis sur un mur

    * Si je n’avais pas eu de traitement pour ma grossesse aurai je eu mes jumeaux ? si j’en avais eu qu’un, ma vie aurait été bien différente, moins, speed, j’aurai pu le faire garder et travailler, puisqu’ avec deux bébés le rapport financier faisait qu’il valait mieux rester à la maison pour s’en occuper que de les faire garder (vive la france ! pas assez de crèches, coût de garde trop cher)

    * Si ma commune les aurait accepté à l’école pour janvier (ils auront 3ans en février2012), j’aurai pu retourner bosser, et non pas me faire licencier pour pouvoir toucher le chômage en attendant qu’ils rentre à l’école en septembre, pour pouvoir peut être trouver un boulot à ce moment là

    Et pleins d’autres si qui font que je pense que je n’aurai pas eu la même vie, mais aurait elle été meilleure ? personne ne peut répondre, lol

  3. Et si je n’avais pas été gardé avec ma copine du moment il y a 15 ans… Aurais-je rencontré la mère de mon fils tout de même ? Est-ce que je serai encore en couple avec cette fille superficielle ? (pas la mère, mais la copine du moment)… Foutue bonne question ! Cela aurait pu changer ma vie du tout au tout !

    Ai-je des regrets ? Non pas le moindrement du monde ! Car ce choix, m’a conduit vers de merveilleux moments, dont la naissance de mon fils, bien que cela fut énormément éprouvant; je ne le regrette absolument pas ! :wink:

  4. Et si je ne m’étais pas fâché avec mon meilleur ami… aurais-je été tchaté sur Internet pour me faire de nouveaux amis… aurais-je rencontré mon homme sur le net du coup ?? Et aurais-je eu ma chouquette, le rayon de soleil de ma vie (même si des fois… elle est pénible^^) ! Parfois, en passant devant chez lui, je me demande comment serait notre vie maintenant si on ne s’était pas engueulé, je me demande ce qu’il fait de sa vie aujourd’hui, s’il a des enfants… Il me manque parfois mais je pense qu’avec lui, ma vie aurait été si différente et j’aime ma vie, ma famille, je n’en changerai pour rien au monde ^^

  5. Je pense qu’à un moment de notre vie on se pose tous cette question de savoir qu’aurai été notre vie si on avait pas rencontré Chéri, si on avait pas choisi d’avoir les enfants à tel ou tel moment…
    Malheureusement (ou heureusement), on ne saura jamais si notre vie aurait été meilleure ou pire.

  6. et si je disais à mon directeur général qu’il me fait chier et qu’il prend des décisions de merde!!!!!!!!! est-ce que je pointerais au chomage le mois suivant ou me féliciterait-il de mon courage et de mon honneteté?

    et si je n’avais pas écouté ma copine Julie me dire c’est bizarre tu devrais faire un test de grossesse… aurais-je pu faire un deni de grossesse??!!

    courage ma juju

  7. La tournure de notre vie tient à peu de chose :

    ET SI à Carrefour (ds la commune de mes parents), Aurel ne m’avait pas vu, n’avait pas fait ce pas en ma direction pour me saluer, SI j’avais donc continué mon chemin en feignant ne pas l’avoir aperçu, nous serions nous quand même retrouvés à un autre moment?
    Aurais-je déménagé à 800km de ma famille ?
    Ma relation avec mes parents serait-elle devenue également difficile?

  8. Moi quand je fais ce “jeux” là du ET SI, je suis à peut près certaine que ma vie serait moins bien qu’aujourd’hui ! Les décisions les plus difficiles que j’ai prises dans ma vie ont très souvent étonnés mon entourage, on a souvent tenté de m’en dissuadé, mais je n’ai aucune regrets car le temps m’a montré que c’était les bonnes décisions.
    Si je n’avais pas pris la décision de me lancer dans cette relation avec mon homme, d’accepter un déménagement en région Parisienne….. je suis certaine qu’aujourd’hui je serais encore dans mon petit appartement, je n’aurais pas fais des voyages merveilleux et surtout je n’attendrais pas un ti bébé !!!! Ou alors j’aurais rencontré quelqu’un d’autre mais à coup sûr ce serait un tocard :roll:

    La dernière décision importante que j’ai prise, c’est d’arrêter mon boulot, pour l’instant AUCUN regret, car je sais, pour être encore en contact avec mes collègues, que la situation serait pire ! Mais d’ici 1 an ou 2, quand il faudra retourner au boulot, je me reposerais la question : Mais en fin de compte, même si je galère pour retrouver du boulot (ce que je ne crois pas pour l’instant), je ne regretterais pas ma décision, à voir…..

  9. là jme dis et si j’avais fais aucun gosses?

    bah putain ça serait le pied (bon juste 5min…)

    Ils m’enerveeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeent !

    et la pour de vrai

    Et si on faisait pas une grosse boulette en vendant notre appart pr partir a l’autre bout d’la france sans rien prévoir? 8-O

      1. faudrai que j’essai

        Tiens l’homme vient de rentrer et lance au bout de 5min…

        “5min que je suis rentrer je suis déjà en train de crier”

        j’ai répondu que c’était rigolo c’est exactement que je fais depuis 3h

        Allez zen a 20h15 ils seront au lit :D *jubile* en plus y’a fais pas ci fait pas ça ce soir :oops: :mrgreen: :mrgreen:

  10. Moi aussi grosse decision suivre mon mari de la Region Parisienne a la Floride !!! Gros changement, qui n’a pas toujours ete evident a vivre mais on ne regrette pas.

Laisser un commentaire