La rédac du mois… Si j’étais un homme…

Un peu plus et je la loupais de nouveau… la rédac du mois!

 

Tous les 15 de chaque mois, des bloggueurs se rejoignent sur un même sujet! Ce mois ci :

 

Si j’étais de l’autre sexe…
Avez-vous déjà pensé comment vous seriez alors ? Ce que vous aimeriez faire ? En profiteriez-vous pour changer des choses dans votre vie ?

Participent : Agnes, Hibiscus, Le Gounjou, Liam, Vladyk

 

SI j'étais un homme, je ne sais pas trop si ma vie d'aujourd'hui serait différente… Serais-je marié? Aurais-je des enfants? Je n'en sais rien en fait.  Peut être qu'au contraire je vivrais dans une garçonnière enfummée, avec une belle TV HD 60' à 4000 euros. D'ailleurs surement aurais-je su son prix quand on me l'a demandé… Peut être que je collectionnerais les conquêtes d'un soir?

 

Parce que biologiquement, les hormones ne doivent pas activer les mêmes parties du cerveau aux même moments, si? DOnc cette envie de famille ne serait peut être pas arrivée, peut être que je n'aurais pas rencontré la femme parfaite au moment parfait…. c'est difficile de se rendre compte de ce qu'on aurait pu vouloir, si….

 

Alors oui, comme toutes les nanas, j'ai bien souvent eu envie d'être un homme, 3 minutes, dans les grands moments de solitude où il n'y a pas de toilettes à l'horizon. Mais je crois que ça ne m'aurait pas plu. Parce que la chose la plus importante dans ma vie de femme, avec un peu de recul et du haut de mes 28 ans, c'est d'avoir pu sentir un bébé (ou deux ) bouger dans mon ventre. Et ça, une vie d'homme ne me l'aurait pas permis.

 

ëtre homme pendant une grossesse, ce sentiment de ne rien pouvoir faire d'autre qu'attendre, j'aurais eu du mal à le supporter, du moins avec mon impatience de femme…

 

Allez, c'est l'heure pour vous de me dire quel homme / quelle femme (des fois qu'un mec passe par là) vous seriez si tout avait été différent dès le départ? 
 

2 commentaires

  1. C’est sûr que lors de la grossesse je me suis senti assez impuissant, on ne peut rien faire pour enlever les maux de coeur, sentir réellement tout ce qui change dans le corps de sa conjointe, on se sent presque “inutile” durant ce temps… Certes on peut s’occuper d’elle, avoir pleins de belles petites attention, mais cela n’est pas que durant la grossesse; avant et après cela me semble normal… Donc que faire de plus durant ? Comment comprendre tous ces changements… J’avoue que c’est un moment magnifique que vous les femmes vous avez la chance de vivre !

    Pour ce qui est des hormones, si un homme peut avoir une tonne de conquête et ne pas passer nécessairement pour un salaud, c’est beaucoup plus facile pour une femme dans un bar de rencontrer et de passer à l’acte… Elles ont le choix, la facilité et c’est bel et bien elle qui décide ou pas, les gars ne font que proposer après tout ! :wink:

Laisser un commentaire