Overdose.

C'est au moment où la vie sur les blogs est plus calme, du fait des vacances, que je me rends compte que depuis quelques temps je sature. Pas des blogs ou du fait d'écrire, non non, je lis toujours avec autant de plaisir les blogs des copines, j'en découvre chaque jour d'autres, ce qui fait que oui, je ne commente pas partout tout le temps (mais bon vous savez de quoi je veux parler hein).

 

Des fois même je n'ai rien à dire, alors je ne commente pas.

 

Idem concernant mon propre blog : le jour où écrire devient une obligation, sans plaisir, j'arrête de suite.

 

Non, l'overdose est à un autre niveau.

 

Moi qui avait des préférences pour certaines 'façons de faire' avec les enfants, les bébés, je me retrouve à être dégoûtée de tout cela. Pas de liens, car de toutes façon dès qu'un billet traite de ça maintenant, que ce soit chez une copine ou pas, je ne lis même pas. Des mots, tout bêtes. Je ne les écrirai qu'une fois.

 

Allaitement.

 

Portage.

 

Cet après-midi reportage à la télé sur les singes de je-sais-pas-où. Un bébé. Une maman. Le bébé tête. Normal. Sauf que dans ma tête arrivent des phrases toutes faites qu'on lit dans chaque billet là dessus. Et je me mets à rire. Et je me rends compte du ridicule de la chose à l'instant où je me dis que peut être que la maman singe serait contente qu'on lui prête un bib, qui sait…. le genre de trucs qui ne me serait pas passé par la tête avant de lire toutes ces conneries d'insultes et de mépris venues de gens dont je partageais les convictions, avant.  Voir un singe avec son bébé qui tête me fait chier. Je zappe. Bizarrement, ça ne me semble plus si naturel, j'imagine ses congénères en train de lui gueuler dessus, méthode camp d'ado aux USA : "ALLAITE ALLAITE ALLAITE". Je me sens si loin d'eux maintenant….

 

Idem concernant les récents "indignés du porte bébé". Ok, j'en ai utilisé un, mais j'ai aussi un sling à la maison, l'écharpe n'était pas faite pour moi. J'ai choisi d'utiliser les 2, on pourrait dire que je suis un agent double. Une indécise. Non, on préfère me dire que je suis naïve et dangereuse, et que mon genre de personne ne devrait pas avoir d'enfants, si c'est pour les torturer après… (je résume ce qu'on a pu lire…)(et je vous laisse deviner de quel côté, à nouveau, et à mon plus grand désespoir, cela venait). Ou alors j'ai choisi d'utiliser les 2 parce que je suis intelligente (en vrai c'est ça, mais chuuut)

 

Comment on dit déjà?

 

Ah oué. Je t'emmerde. C'est ça non?

 

Bref je suis arrivée à un point où j'ai banni de mes pensées et de mon vocabulaire et des titres des articles que je lis (que ce soit sur les blogs ou non d'ailleurs) les mots que je citais tout à l'heure. Dès qu'on me parle de ça, je pars en courant. Sauf si je sens la discussion ouverte. Ce qui est plus souvent le cas dans la vraie vie, parce qu'en vrai, don't panic, personne ne vous arrêtera dans la rue pour vous jeter des cailloux si vous avez un porte bébé et pas une écharpe à la mode. Non. Derrière l'écran c'est bien plus facile :)

 

Dès qu'on me parle la bouche dégoulinante de "nature", "naturel", "physiologique", "bio", le tout en utilisant en plus un ordi ou un I-phone qui passe par le wifi (qui ne fait aucun mal à personne, c'est connu) il me prend la nausée maintenant. C'est bien dommage non? Alors peut être que je n'étais pas une vaie convaincue, ce qui est sûr c'est que maintenant je suis à la limite radicale. J'ai hurlé de rire en face d'une nana enceinte de son premier, proche de l'accouchement, avec pleins de vilains mots dans la bouche, avec en plus plein d'autres qui ressemblaient à couches lavables, toussa. Qui refusait d'acheter ne serait ce qu'un seul biberon/pampers/lingette jetable/tétine, peut être par "conviction naturelle", mais avec une violence assez impressionnante, et un refus catégorique du fait que tout n'allait pas forcément se passer comme prévu (tu verras ma grande, un de ces jours tu seras maman pas que dans ta tête, et bien contente de trouver ça). J'ai changé de conversation tout simplement (heureusement c'était la copine d'une copine qui rigolait bien aussi, donc j'ai pas eu à changer en plus de copine).

 

Nan mais c'est quoi le délire? Faites gaffe y'en a qui font péter des bombes pour moins que ça…

 

D'ailleurs c'est bizarre comme j'avais pas ressenti le besoin de dire "je vais lui donner le sein" ou encore "je vais le porter avec une écharpe" quand j'étais enceinte, ou après, ou de demander aux copines "tu vas le nourrir?", "tu vas le porter?" (parce qu'en fin de compte, c'est bien ça l'essentiel). Mais non, tout le monde pense devoir se justifier de tout.

 

"Moi j'allaite parce que c'est le mieux pour mon bébé".

 

"moi je donne le bib' parce que je suis fatiguée".

 

On nourrit son bébé, avec son histoire, son vécu. On en parle si on a envie, d'où vient on te dire qu'il faudrait mieux que tu arrêtes de le nourrir tout simplement parce que rien avaler, c'est mieux que de lui filer du BPA avec son bibi? D'où vient on te dire que ton gamin sera mentalement attardé si tu l'allaites encore à 6 mois?

 

Idem, pourquoi devrais tu refaire ton cours sur "les noeuds de l'écharpe, ça tient si c'est bien fait, regarde là" 10 fois à chaque fois qu'on te demande "t'es sure qu'il tient bien là?"? Pourquoi devrais tu sortir les avis médicaux sur les portes-bébés parce que toi tu trouves ça plus simple et safe, mais que ça colle pas avec ce que ta copine fait, et qui te sort que ça va lui bouziller les coucougnettes, à ta fille (?), qu'elle a "beaucoup lu" et que donc elle est experte (hinhin)(moi je passe mon CAP pédiatre bientôt, 3 enfants, j'ai l'expérience)

 

La phrase la pire que j'ai pu lire, partout… celle qui est censé mettre tout le monde d'accord, mais qui moi me file un rire nerveux…. "chacune fait comme elle peut"… (sous entendu haaan t'as pas eu de chance, la leche league/les écoles qui dispensent des bac+5 en noeuds d'écharpe n'étaient pas dans ton coin, trop pas de bol, c'est de la faute de ton entourage toussa toussa)

 

Bé nan, moi je fais comme je VEUX.

 

Et c'est trop la bonne façon, mais j'ai pas envie de t'en parler.

 

Bisous!

89 commentaires

  1. Je fais ce que je veux avec ce que je peux, avec les capacités donc je dispose, avec mon vécu, mon ressenti, mes expériences, mes lectures, mes rencontres (réelles et non virtuelles). De tout cela, je ne prends que ce qui me convient: portage, allaitement, bouffe bio mais lingettes et couches jetables :-)

    1. hannn des couches jetables? nan pas t’as pas honte?

      Non je déconne:)

      du moment que ça te convient, moi ça me convient aussi! Je porte, je nourris, mais pas en bio :p :p

  2. Je suis dans ton cas, honnetement je n’arrive plus a lire tous ces articles…surtout ceux sur l’allaitement.
    Ma fille j’ai voulu l’allaiter, pour plein de raisons dont ca ne sert a rien de parler, ca a raté (et je n’avais pas la Leche league a côté de chez moi LOL)
    non tout ca pour dire que ces articles me font culpabiliser de plus en plus! j’en ai lu un il y a quelques jours qui disait qu’il faudrait interdir la publicité sur les laits en poudre, j’ai l’impression d’etre un monstre, que ma fille va avoir de graves problemes…c’est n’importe quoi et c’est presque a en degouter

    1. en fait ces articles ne me font pas du coup culpabiliser. Ils me mettent en colère. Surtout quand on lit les commentaires, parce que souvent les articles sont bien tournés (pas toujours, mais souvent). C’est simple, pour moi un discussion où on arrive à la phrase : “moi je donne le sein, mon bébé et moi on se sent bien” ou encore “je donne le biberon, je suis contente parce que j’arrive mieux à gerer mon temps” n’a pas de suite. ON ne peut remettre en question ni l’un ni l’autre. Et pourtant on le fait.

  3. Dis donc, quel coup de gueule :wink: Bon je lis bien à travers tes lignes…
    Ceci dit, je vois beaucoup de billets comme le tien qui fleurissent cet été, mais très peu font état d’une intolérance dans l’autre sens, c’est ça qui est dommage.
    Dans la rue, dans ma famille c’est moi qui prend des réflexions pour le contraire de ce dont tu parles. Et c’est parfois très difficile de passer pour une écervelée/bobo et j’en passe. Ou pour une accro du bio et du maternage (comme je déteste ce terme) alors que ce n’est pas le cas et qu’on s’adapte tout simplement à son bébé. Alors, comme tu dis, je fais comme je veux, mais ce serait très difficile pour moi si quelqu’un me riait au nez. Je crois que j’aurais une réaction… démesurée ;-)

    1. mais justement Nanette, j’étais à fond bio et maternage (encore un mot que je voudrais voir disparaitre grrr). Je n’ai jamais eu de remarques. Et sur les blogs, sur les séseaux sociaux, dans la vrai vie, jamais je n’ai lu un commentaire sur le blog de quelqu’un qui aurait choisi l’allaitement qui pourrait lui dire que justement, elle est folle de faire ça, et qu’elle ferait mieux de donner le biberon, et encore moins de manière violente.

      ALors oui, certaines fois, quand tu as des soucis pour un allaitement, on te dit “bah donne donc le biberon”. Et c’est là qu’il faut tenter de comprendre : la nana ne te connait peut etre pas bien, elle ne sait pas ce qu’est ton engagement à travers cet allaitement (tes convictions, tes envies, les envies de ton bébé, tout ce qui fait qu’on s’accroche à donner le sein quand ça va pas bien), et tente de te donner un conseil (parce que passer au biberon pour la plupart des gens n’est pas un acte de désamour, de torture, enfin tu vois ce que je veux dire), te donner un conceil au moment où elle voit que toi, ça ne va pas, et dans ce cas là, pourquoi jeter la pierre?

      Et quand j’ai dit que je lui ai ri au nez, c’était une image. J’ai d’abord sourit, j’ai écouté. C’est quand j’ai vu que la discussion était en fait fermée par une grande violence que j’ai ri ouvertement. Sans me moquer de ses convictions, non, mais en lui disant d’éviter de frapper n’importe qui qui passait à son niveau avec une pampers dans les main.

      1. Je comprends mieux. Mais parfois, ces fameux conseils sont tellement plein d’une certitude d’avoir la science infuse que ça m’agace. Je ne m’énerve pas quand on me dit “passe au biberon”, bien au contraire je réponds que c’est en cours… mais des bibs de mon lait :) Mais quand on insiste en argumentant sur le fait qu’on régresse, que c’est n’importe quoi, que je me fais chier pour pas grand chose, là je vois rouge. Mais ça c’est dans la vraie vie.
        Sur les blogs, ce qui est agaçant c’est une hypocrisie flagrante. SOus la plupart des billets, tout le monde commente à coup de “ah mais t’as trop raison !” et quand un autre qui dit le contraire sort, les mêmes personnes sont d’accord. Ce qui est agaçant aussi, c’est que les extrémistes, les ayatollah sont forcément pro-maternage. On ne parle jamais de celles qui se moquent, qui regardent de haut les autres en brandissant un pseudo-étendard de “modernisme”. Toutes ces polémiques m’énervent tellement, comme le fait d’être prise pour une extrémiste que j’ai délibérément choisi de ne pas en parler sur mon blog mais en d’autres lieux.

        1. alors je suis tout à fait d’accord avec toi concernant le fameux “retour en arrière” qu’on associe à l’allaitement ou aux couches lavables par exemple. Mettre tout sur le dos de la modernité, qu’à cause de ça, tu ne peux pas faire autrement, c’est d’un débile agaçant.

          Je suis tipiquement le genre de personne quiva te dire “fais lui donc un bibi” (je l’avoue hein :) ) les jours où ça va mal. Par contre “en lisant”, en “m’informant” (comme disent les spécialistes mdr), aujourd’hui, je peux dire cette phrase tout en continuant par “si c’est important pour toi, y’a des moyens d’arranger les choses, ça prend du temps, à toi de voir ce que tu as envie de faire”. Parce qu’il ne faut pas se leurrer, quand on dit “j’allaite, si ça marche pas tant pis”, c’est se mentir, on ressent une grande souffrance de “ne pas réussir”, et qu’à un moment on te dise autre chose en plus de “donne un bibi”, c’est du soulagement, même si en fin de compte tu optes pour l’autre solution (pour des tas de raisons qui appartiennent à une seule personne)

          (ahem, ça pue ma vie la dedans)

          De toutes façons, en règle générale, quand on parle de MOI et de mes choixpour MES gosses, dans tout domaine que ce soit, j’accepte les conseils, comme tout le monde, je discute avec les gens. C’est comme ça qu’on avance et qu’on trouve des solutions mieux adaptées. mais c’est pas pour ça qu’on abandonne ce qui marche.

  4. Que c’est bon de venir d’un pays ou la question ne se résume pas à je le fais ou pas mais plutôt à ais je les moyens de me le payer ou pas…
    Oui le porte bébé et les écharpes c’est trop joli. Mais la plus part des mamans n’ont pas les moyens d’acheter ça. Elles prennent des poussettes carrefour.

  5. Et bien moi je vais être encore plus radicale que toi, je ne lis plus depuis longtemps tous ces billets allaitement et portage, je me fiche totalement de ce que les mamans en pensent, c’est juste une vraie overdose et j’ai l’impression que leurs vies tournent autour de ça, alors que maman c’est 10000 fois plus de choses plus intéressantes mais bon… c’est la surenchère de billets sur le sujet qui est fatigante… je dois être trop vieille (d’autres diront plus mâture !) pour ce genre de prises de tête ! Quand j’étais enceinte je ne me suis jamais posée ce genre questions, j’avais juste envie que mon bébé naisse en bonne santé et après tout vient naturellement… Nous ne sommes pas les premières ni les dernières à élever des enfants, peu importe le moyen, ce qui compte c’est le résultat…

    1. si tu veux mon avis sur la surenchère de billets sur le sujet…. c’est qu’en voyant que ça “marchait”, d’autres se sont engouffrées (il s’agit que de mamans je crois) pour profiter un peu de ça.

      Avec mes stats, je suis à l’abris du succès, tout va bien :)

      et d’accord avec toi sur tout, tout, tout. :)

    2. Je suis tout à fait d’accord avec ton comm Carole, c’est d’ailleurs ce que j’ai écrit en comm chez Cranemou qui dit se brider à cause des polémiques.

      Personnellement, j’aime parler de mon allaitement, mais d’une façon qui je l’espère est rigolote et pas moralisatrice.

      Avec ma soeur on rigole de tout ça… quand on voit un reportage sur Les maternelles où la maman donne le biberon, on se dit en riant : “Han! En plus, elle n’allaite même pas!”

      Ou la dernière fois, chez mes parents, à la campagne, on est parti sur la place du village, chacune notre bébé en écharpe et on a ri en imaginant les cancan-ages que nous allions susciter.

      Je préfère conseiller que d’imposer mes choix comme les meilleurs. J’ai prêté une écharpe à une amie dont la fille pleurait beaucoup mais jamais je n’aurai osé lui imposer de porter sa fille comme ça plutôt qu’en porte-bébé (ce qu’elle faisait d’ailleurs)

      Bref…

      1. moi aussi je me marre bien en faisant des remarques “débiles” comme toi et ta soeur :) :) idem, j’ai preté mon sling une paire de fois, parce que ce genre de choses, c’est important je pense de les tester avant d’adopter, vu le prix. mais j’ai aussi preté mon porte bébé. Le chéwi adorait porter les enfants dans le sling justement à cause du regard des gens :)

    1. mouah ah ah, tant que tu es sure que ton “bio” ne pousse pas dans les parcelles “bio” à proximité de roissy, tu peux continuer :p :p

      et puis tu n’écris pas “bio” en menançant mes enfants d’une mort atroce et certaine s’ils mangent des petits pots. ALors ça va!

  6. Je ne suis même pas maman et très loin de l’être, mais je sais que je ne parlerais JAMAIS de ça sur mon blog, il y a trop de “science infuse” qui sont en campagne et s’amusent à te critiquer. Alors si t”es en plein baby-blues, je te dit pas l’angoisse. J’ai lu y’a pas longtemps je ne sais plus où quelqu’un qui prétendait qu’il fallait retirer les laits maternels des vitrines des pharmacies et ne plus en faire la pub tout ça : mais où va-t-on ? Bientôt on fera bouillir de l’eau pour accoucher, toutes les mamans devront rester à la maison pendant que Charles Ingalls coupera du bois (bon j’exagère, je comprends les mamans allaitantes mais y’a des limites).
    Bref, je ne lis plus tous ces billets non plus.

    1. je trouve aussi que retirer les laits en poudre des étales et les vendre à la sauvette, c’est poussé et complètement ridicul à mon sens. Mais attention à ne pas partir dans des propos plus déplacés : allaiter c’est pas retourner en arrière. c’est un choix, certaines le font avec conviction, sur mon blog du moins, on ne part pas dans ce sens, c’est ce dont on parlait avec Nanette plus haut justement :)

      1. Je parlais de prôner l’allaitement comme valeur sine qua non de l’éducation des enfants. Allaiter c’est naturel, c’est pas un retour en arrière. Mais critiquer les avancées qui permettent à des enfants de manger quand y’a pas d’autres moyens, c’est Charles Ingalls et sa sélection naturelle. Je suis pour l’allaitement consenti entre les 2 parties en cause ;)

          1. Perso, mes gosses je les allaite même si j’ai pas de lait, je les vaccine pas et je les laisse jouer avec les couteaux de cuisine. Survive qui pourra. A la dure, y’a que ça de vrai !

  7. Je pense aussi que toutes les mamans n’ont pas la chance d’etre a la maison avec leur enfant chaque jour, quand on doit reprendre le travail aux 2 mois et demi de l’enfant je ne vois pas comment on peut continuer l’allaitement! desolé mais moi je ne me vois pas avec un tire lait a mon boulot ou il n’y a meme pas une piece ou s’isoler un peu…

    1. Tu vois Juju, c’est de ça dont je parle. Ca part d’un billet après on assimile les mamans qui allaitent ou qui en parlent beaucoup à des Caroline Ingalls en puissance. Désolant… :-|

      1. oui, et encore une fois je suis d’accord. mettre la famille ingalls sur le tapis alors que justement plus haut, on parlait de cette assimilation débile, c’est nul.

        Mais je pense que ce n’était pas dirigé vers les gens qui comme toi, ne viennent pas engueuler celles qui n’allaitent pas. un extreme pousse malheureusement à un autre, souvent, et quand tu t’es pris des remarques ailleurs, tu te sens obligé de surenchérir. C’est humain, et l’humain est bête parfois. et la famille ingalls est devenu l’image d’épinal de la maman qui allaite et qui utilise des lavables, alors cet argument, tu le reliras encore :roll:

    2. Ah Non Anais, pas de ça hein :) J’avoue que moi non plus je me serais pas vue tirer mon lait au boulot, c’est un fait. D’autres le font, et pour tout ce que ça engendre comme soucis d’organisation, de stockage, de regard des collègues, je respecte!!!

  8. Nanette tu as raison…
    Le truc c’est que celle qui ne le font pas sont des mauvaise mere, qui ne font pas ce qui est bon pour bébé, qui sont un peu egoiste…donc honnetement je crois que je prefere etre Charles :wink:

    1. aujourd’hui, on en parle ici. et pour l’instant personne n’est venu nous dire que nous étions des mauvaises mères si on donnait du lait artificiel. On reste donc là dessus, ok?

      La famille ingalls n’a rien à voir la dedans.

      en tous cas pour une fois je vois que les attaques ne commencent pas du côté “habituel”, les filles…..

        1. ce que j’aime sur MON blog (après chacun son truc) c’est que j’ai des lectrices régulières, qu’à force on cerne et qu’on aime retrouver. Alors oui, pas de mauvaises choses, et ce qui se passe ailleurs, on le laisse ailleurs, et on voit encore aujourd’hui que chacune ici fait ses choix, donc on respecte chacun de ces choix.

          le billet parle justement de ce qui se passe ailleurs, mais ici on s’aime tout plein *coeur* :) :) :)

  9. Et bah moi je dis que tu as bien raison de t’insurger comme ça !
    Pour ma part je donne le bib parce que je donne le bib et c’est tout !
    Et pour le portage, j’ai un porte-bébé classique et une écharpe (avec laquelle je galère, mais je galère !!!). Et un joli landeau aussi ! :mrgreen:

  10. Coucou

    Alors ici je pense exactement comme juju, les mamans “bios” qui jugent, ben ça agacent

    LE PORTAGE :
    Me rappellent d’une fois, un pique nique, j’étais avec mes deux bambins de 15mois, en discutant avec une maman, je lui dit que petits ils ont été dans un porte bébé, ouh là là ce que j’avais pas dit!!! elle m’explique que c’est pas bien, etc, etc
    Euh ben je voudrais t’y voir toi sur la plage à te promener avec la poussette double, hihi
    Et puis si franchement c’était mauvais, ça ne serait pas vendu en france, on a bien retiré les tapis en mousse pour “suspicion” il y a quelques mois alors qu’on était pas sûre que c’était mauvais
    Alors si les porte bébés étaient vraiment mauvais, ils sont bêtes dis donc ils ont oublié de les retirer de la vente, lol

    L’ALLAITEMENT
    Moi ici pas eu trop de réflexions, j’ai fait deux mois et demi, d’un gros mixte : je donnais le sein, je tirais mon lait pour qu’une personne puisse s’occuper du second bébé et que je puisse profiter d’un moment tétée avec le premier, et je donnais aussi des compléments en biberons de laits artificiels
    Bon ils ont 28 mois, sont toujours là et bien vivants, lol

    Allez sur ce bonne journée, on éduque nos enfants comme on en a ENVIE!

    1. disons que la distance quisépare un conseil ou un avis d’un jugement est mince et dépend de plein de chose, dont la façon de l’exposer par exemple. C’est assez subjectif tout ça.

  11. Euuuuuhhh…. Moi je suis pas du tout du tout d’accord avec toi Juju !!!

    Mouahahahahah !

    Tu connais mon point de vue la dessus. Pour preuve que tu a vu par toi meme comment je gère Tipou.

    Moi j’aime beaucoup qu’une pro allaitement et une pro biberon puisse parler sans que l’une impose son avis a l’autre.. Et puis chacune le fait selon ses convictions, ses choix (ou ses non choix pour celle qui ont foiré leur allaitement (et je suis passé par la mais je ne le regrette pas))

    Tiens.. Ca me fait penser a la grand mere de LeMale ce week-end “ohlala mais il souffre énormément de ses dents ce petit” euh ouais pour Ca qu’il est tout smile..
    Puis la mere et la grand mere qui essayait d’imposer leurs idées auprès de la sœur de LeMale fraichement maman..

    Au fait.. A quand les frictions entre biberonneuse en verre et celle en plastique? :-D

    1. dans une vie parfaite (enfin la vie ne tient pas à l’allaitement et au portage ) il n’y aurait pas de pro-quoi que ce soit justement. que de multiples solutions, et un choix. un peu comme on choisi une voiture : l’essentiel est de se déplacer/de nourrir, et on choisi ce qui convient, voila tout…

  12. je suis mdr
    moi je l’eleve au feeling et avec mon coeur
    le reste peut importe
    il marrive meme de dormir avec ! sisi
    bouhhhhhhhhhhhhhhhhhhh :lol:

  13. moi aussi j’en ai tellement ras le bol que quand j’ai vu les mots “portage et allaitement” j’ai failli arrêter la lecture de ton billet. En gos je m’en tape complètement de ts ces billets et je n’interviens jamais. J’ai déjà assez de boulot dans la vraie vie pour en rajouter sur le net :wink:

  14. T’as bien raison, chacun fait comme il veut ! On a même le droit de changer d’avis !
    Moi j’ai pas allaité parce que j’en ai jamais eu envie! Et si y’a un bébé 2, ce sera surement pareil!
    J’ai utilisé un porte-bébé parce qu’on me l’avait prêté, que j’en avais besoin et qu’en plus je connaissais pas du tout les autres systèmes… et chouquette va bien du haut de ses 22 mois, merci! Je ne la laisse pas pleurer parce que j’aime pas ça… et même que parfois quand elle se réveille la nuit, on la prend avec nous parce qu’on veut dormir! Après tout, c’est mes choix ! Après si certains pensent que je suis une mauvaise mère, je m’en moque et je les emmerde ^^ :mrgreen:

  15. Ah ben j’ai raté des choses, moi ^^ j’ai pas vu tous ces articles polémiques :-)
    Perso, j’ai mes conviction à moi, que je partage avec qui veut, mais je ne cherche pas à faire changer d’avis quelqu’un qui n’en a pas envie… wala… et je dirai “on fait comme on veut ET comme on peut” ;-p

  16. Merci!
    je ressens comme toi ce ras le bol!
    on fait ce qu’on veut, et nos enfants seront pas plus bêtes-intelligents/en moins-meilleure santé etc etc selon ce qu’on choisit!
    ici ça a été bib (y en a sans bisphénooool heiiiiiin pour celles qui sauraient pas) avec lait sans huile de palme (y en a qui sont pas au courant que ça existe on dirait), avec porte bébé, écharpe (avec laquelle j’ai bien galeré), un landeau, des purées maisons mais aussi des petits pots quand j’avais pas le temps/la flemme!
    et c’est MA solution!

    Merci Juju! continue de nous écrire tes jolies choses!

    1. les études pourries du genre “votre enfant est né en décemre, il sera dépressif” ou encore “les enfants allaités sont plus intelligents” moi ça me fait rire. Je suis née en décembre, j’ai jamais tété le sein de ma mere, et j’ai toujours été première en classe et je me sens bien dans mes baskets :)

  17. tu mérites une médaille pour ce billet!! ou la légion d’honneur, je vais en toucher un mot à nico!!

    n’ayons pas peur: on fait comme on veut et MERDEEEEEUUH

  18. j’ai longtemps culpabilisé de ne pas avoir réussi à allaiter le Fiston. Pourtant, personne ne m’avait mis de pression, je me la suis mise toute seule.
    Tu le résume bien, on ne fait pas comme on peut MAIS comme on veut.
    J’ai donné le bibi au bout de 15 jours pour Fiston parce que j’étais fatiguée, à bout. J’ai fait mes purées MAIS j’ai aussi des petits pots parce qu’à mon sens, ça complète et ça dépanne bien.
    Je n’achète pas bio et Chéri est un pro lingettes jetables.
    Pas de couches lavables parce que je ne vois pas le gain de temps et d’énergie.
    Je pourrais conclure par un: je suis une mauvaise mère mais non, ça serait à mon sens sous entendre qu’au final je ne respecte pas ces mères qui achètent bio, font du portage…
    Alors je conclue par un: c’est mon choix, celui que je trouve juste pour MOI et MES enfants et que chacun fait comme il veut, la diversité, y’a que ça de vrai!

  19. Je crois que tu as raison d’arrêter de lire ce qui ne te plait pas.
    Je suis comme toi, une “convaincue” de certains choix, mais les discours intégristes m’en feraient presque virer ma cutie…
    Comme je l’ai dit, je “prône” le choix, mais surtout le RESPECT!
    On est mère, pas des robots à faire ceci ou cela. On est des mères, on fait ce qu’on veut, bien souvent mais aussi ce qu’on peut, qui n’est pas toujours en adéquation avec ce que l’on voulait, mais on s’adapte (pour moi, “faire ce qu’on peut”, c’est plutôt: s’adapter aux situations même si on avait d’autres envies à la base, c’est pas péjoratif ni un coup de malchance)

    Enfin bref, je comprends très bien ton coup de gueule, tu vois, il y a quelques semaines, j’ai décidé de ne plus aborder l’allaitement sur mon blog jusqu’à ce que la colère me passe.
    Pour le portage ça va, je trouve les discours que je peux lire quand même moins radicaux.

    1. écrire sous le coup de la colère, ou en étant encore en colère, j’évite aussi. D’ailleurs ce billet là traine dpuis quelques jours, tellement je l’ai relu pour qu’il soit vraiment ce que je voulais qu’il soit : sans prise de position, pour qu’il reflète bien ce que je pensais.

  20. Bon, je vois qu’on est dans notre lancée coup de gueule toi et moi :D

    Je ne sais pas si tu te rappelles, je t’avais dit que je te poserai des questions concernant ton sejour chez BBJ… Chose que je n’ai jamais faite, simplement parce que le billet que je voulais faire partait d’un bon sentiment (je souhaitais parler du portage en général, des choix que nous avions etc..) mais qu’avec toutes ces polémiques, j’ai stoppé net, ne voulant pas qu’on croit que je voulais surffer sur la vague ou faire un quelconque buzz… en vrai, je voulais tenter une mediation… Bref, je n’ai pas renoncer, mais j’attends que ca se tasse un peu…

    je voulais rebondir (bouing) sur le com de Nanette (qui est mon amie, soi dit en passant). c’est vrai qu’on ne parle pas des ayatolah de “l’autre bord”, tu as bien raison de le souligner. Mais c’est surement parce que nous sommes plutot “attaquées” par les “maternantes” de l’extreme nous mêmes (notez le nombre de guillemets dans cette phrase 8-O ). J’imagine qu’il doit y avoir ce même genre de coup de gueule mais dans l’autre sens, sur d’autres blogs??

    Nanette, je sais que tu as beaucoup de commentaires pas sympas de ton entourage, et ca me fait chier pour toi, même si je n’adhère pas à certaines (une seule, en fait) de tes convictions, ca me fait chier que des gens se permettent de juger plutot que de t’épauler.

    Une amie à moi à allaiter, porter, tenter les lavables. Nos enfants ont strictement le même âge. Nos débats étaient riches mais jamais rempli de rancoeur, nous etions persuadées de faire le meilleur pour nos enfants. Elle m’a initié à l’écharpe, s’est écartée des lavables et n’a jamais pu me convaincre d’allaiter. Ca reste une de mes meilleures amies, si ce n’est la meilleure.

    Si les echanges entre les pro et les anti je en sais quoi pouvaient être aussi riches sur les blogs ou sur le net en général, nous arriverions peut être à trouver un vrai terrain d’entente: le fait que nos enfants nous procurent bien plus que tout ça (les cernes, par exemple). Et p’têtre même qu’avec toutes ces experiences réunies, on arriverait à aider un tas e parents qui sont completement paumés en lisant tant de propos démesurés et divergents. Ils arriveraient peut être à relativiser leur nouveau statut de parent, en prenant ce qu’ils trouvent de mieux pour eux chez chacune d’entre nous…

    Rha… il suffirait seulement d’un peu de respect et d’écoute, en fait…

    1. oui, ce genre d’échange dans la vraie vie se passent mieux et sont même souvent constructifs, parce que le fait d’être en face de quelqu’un impose des règles de respect que d’autres pensent absentes peut être sur internet, du moins c’est l’impression que j’ai certaines fois. J’ai effectivement vu ton billet ce matin…. et on se rejoint pas mal :)

      concernant le billet su BBJ j’en prépare un actuellement :p

  21. J’aime!
    Ma Lùciole aura un an dans 2 semaines et pourtant ca fait 2 semaines qu’il est au lait de vache et mange comme nous. Même du blanc d’oeuf qu’il mange :P
    Appelez- moi Lucifer :D

    Mais bon sur le blog j’en parle pas histoire de ne pas etre embêtée…

    1. le blanc d’oeuf faut pas? arf…. avec Fanny on milite pour l’introduction du steack haché à la maternité pour éviter toutes ces discussions, rejoins nous mdr

  22. Ton billet m’a fait rire :-) et en fait je suis plutôt très d’accord !!!! Avant d’être enceinte, je suivais les grossesses des copines, j’entendais les avis de chacune, les envies, les convictions (parfois trop profond, je déteste les extrémistes de toute façon quelque soit le domaine) et je gardais quelques idées en tête pour quand ce serait mon tour. Puis j’avais quelques liens internet aussi en tête, des forums…etc…
    Depuis que je suis enceinte, bizarrement je n’ai envie d’aller sur AUCUN forum, je ne lis que les blogs de maman marrants, celles qui ne se prennent pas au sérieux, ou qui raconte la vraie vie, pas celle qu’on veut nous faire croire (genre j’allaite pendant 2 ans, je porte mon enfant toute la journée, je dors avec lui, et en plus je ne sacrifie pas ma vie de femme et ma vie sexuel avec mon mari, je suis ÉPANOUIE ! –> mais oui prends moi pour une conne j’adore ça ! :-))
    Je ne cherche presque aucune info sur le net, je n’ai aucune idée préconçue (ou presque, juste certaines lignes de conduite que j’aimerai avoir, mais on verra hein) et vraiment, je suis sereine, pas angoissé du tout, après tout, je ne connais pas encore ce bébé qui va arriver : est-ce qu’il sera calme, ou du genre pot de colle, gros dormeur ou il va me pourrir TOUTES mes nuits pendant 2 ans ! franchement, on verra quand il/elle sera là, on fera comme tout le monde, on s’adaptera, on fera de notre mieux et on sera de mauvais parents, comme tout le monde ;-) héhé, le tout c’est d’assumer je crois. Et puis si j’ai des angoisses, des questions, internet ne me semble pas le mieux pour les gérer….
    Je ne serais en aucun cas une mère parfaite, mais ça me va, puisque de toute façon il y a peu de chance que j’ai un enfant parfait :wink: je ferais selon ce que je suis capable de faire, selon mes envies, selon mon instinct, et je suis certaine que c’est encore comme cela que c’est le mieux….

    1. il est évident que l’enfant, son caractère, sa manière de faire est une condition des choix qu’on fait. On ne fera pas pareil avec un enfant qui a tendance à vouloir s’émanciper rapidement (ou qui sera autonome plus vite) que pour un autre qui a constamment besoin d’attention. La prochaine fois que je te vois, je te demande “et tu vas le nourrir?” qu’on se marre un peu tiens :) :) :)

      1. nan j’vais pas le nourrir, il faudra qu’il apprenne à survivre rapidement dans cette jungle ! PTDR Limbo lui apprendra les rudiments de la chasse, mais on est sympa, on départ on le lâchera juste dans le jardin de l’immeuble ! MDR

  23. Il y a ce qu’on veut, mais de toute façon on fera ce qu’on peut car c’est surtout bébé qui mène la danse, notre corps (si tu n’as pas de lait, l’autopersuation ne sera pas un remède miracle, faut pas rêver) mais aussi notre de mode de vie (plus souvent subi que voulu, car on a rarement le luxe de le choisir, et il faut bien de l’argent pour faire vivre la famille)

    Maintenant, dire que c’est mal de donner le biberon, le lait en poudre, les couches jetables et les petits pots, faut pas exagérer non plus, on ne vit pas chez les Bisounours mais dans un monde rempli de nombreuses pollutions en tout genre (ondes, meubles, vêtements nourriture et j’en passe…) dont il est imosssible d’y échapper…

    1. il parait que ça existe pas de pas avoir de lait. ‘fin moi, à la limite… Et d’accord concernant les autres “polutions” !!! après, concernant nos modes de vies, c’est clair que dans certains cas c’est plus facile que dans d’autres. Pourtant dans le meme genre de cas (exemeple de la maman qui recommence à travailler), certaines choisissent d’allaiter encore, d’autre non. Là il s’agit d’orgnisation personnelle, de convictions!

      1. Ah j’ai oublié le plus important : les supers doses de radioactivités!!! Nul ne peut y échapper donc… :(

        Tiens, je viens d’en recontrer une de mère pro-allaitement car “c’est mieux pour bébé, c’est une qualité qu’on ne retrouve pas ailleurs”, sauf qu’elle mange que du bas de gamme provenant des discounters où, il faut bien le reconnaître, on nous file (encore plus que dans certains produits de marques et/ou de distributeurs) tous les déchets qui ne coûtent rien (même pas besoin de payer pour s’en débarasser) mais qui rapportent beaucoup. Alors dans ce cas, je ne suis pas persuadée que le lait maternel soit au top de la qualité…

  24. Et tu oublies de préciser : on fait avec l’enfant qu’on a aussi.
    Quand j’avais du mal à allaiter, tu m’as dit au tel que Samuel tétait super bien et que Margaux pas du tout ça te blessait (au sens propre), que maintenant tu comprenais pkoi avec Lou-Ann ça avait été galère aussi…
    Ben j’ai tjs mis ça ds un coin de ma tête.
    Même si on veut, qu’on peut, parfois, c’est pas possible et c’est la viiiiiiie.
    A la reprise du boulot (pour reprendre ce qui était dit plus haut) : impossible de poursuivre l’allaitement… j’ai eu la chance d’avoir un bébé qui acceptait le bibi la journée et le sein matin et soir…aucun soucis pour passer du bibi au sein…Mais quelle chance….
    Je sais pertinemment qu’il n’en sera pê pas ainsi au suivant…c’est la viiiiiie.

    Et quelle légèreté d’avancer sans conviction pré-établie !
    Je me laisse porter par la viiiiiiie…mdr.

      1. Ca commence à aller mieux… le petit était moins terrible chez la nounou aujourd’hui…(il est dans le terrible two depuis un moment), il veut bien à nouveau un peu d’aide pour manger, il accepte d’aller se coucher sans crier “pas dodo” jusqu’à se faire vomir…
        demain c’est mon anniv ce qui précède toujours les vacances d’une semaine!

        Et toi? Les jumeaux doivent commencer à bien parler maintenant, ça doit donner des moments sympas?

        1. bé en fait ils ne parlent pas encore. certains mots sont là, mais ils sont rares, et je suis bien souvent la seule à les comprendre. ce qui me saoule le plus c’est qu’on me dit “ah mais entre eux ils se comprennent” alors qu’en fait, à part en se mordant et en se griffant, ils communiquent rarement….

    1. Limonade!!!!!!!!!!! c’est pas bon avec l’eau gazeuze mdr. mais là je suis dans une phase rosé au pamplemousse. c’est moins bon, mais y’a juste à verser, pas tout à préparer :)

  25. Porto c’est pas mal non plus!!!! Bon ce ci dit sans rire je ne savais même pas qu’il y a avait un débat sur le portage… Je ne comprend pas pourquoi, moi j’ai très peu porter ma fille! Elle détestait alors comme ça. C’était réglé!

    Voilà, en ce moment moi aussi je sature. D’ailleurs sur mon blog je parle de plus en plus d’autre chose… Je trouve que les mamans d’aujourd’hui ne se détache pas beaucoup de leur rôle de maman, et sont “monomaniaque” de leurs enfants. Des fois j’ai besoin de débattre sur autre chose que ça, mais j’ai l’impression que ce n’est pas possible. C’est en ça que moi, j’ai l’impression qu’il y aucun retour en arrière dans le sens où je trouve que beaucoup de mères n’arrivent plus à parler d’autres choses… Combien disent ne plus aller au cinéma, ne pas confier leurs enfants à une baby-sitter, …

    Est-ce le prisme d’internet qui augmente cette impression? Je ne sais pas mais je dois dire que je n’ai jamais été autant féminisme et en quête de liberté que depuis que je suis mère… :cry:

  26. Ah lalala…. que de remises en questions. Perso je ne peux pas trop donner mon avis sur les bébés vu que j’en ai pas et que pour l’instant ce n’est pas vital pour moi… Mais si je peux me permettre, je pense qu’il n’y a pas de méthode type. Chacune doit faire suivant son instinct et ses envies… Si je fouille dans mes souvenirs lointains de ma maman, je ne pense pas qu’il y a bientot 30 ans on se posait ces questions.
    Etre maman ça doit etre bien mais avant tout je pense que “etre une femme ” epanouie est plus important (famille, amis, boulot) etc…

  27. Enfin, je retrouve ton blog (via ton ancien blog que j’avais perdu de vu), youpie!
    Je suis tout d’accord avec toi. Moi aussi j’avais des idées idéalisées de comment j’allais faire avec mon bébé quand je serais maman. Et puis j’ai eu les jumeaux et j’avoue qu’on apprend à être un peu plus flexible! Je les ai allaité jusqu’à 10 mois parce que c’était pratique (surtout la nuit), mais en même temps j’ai commencé les “solides” aussitôt que possible (vers 4 mois et demi) et un biberon de lait maternisé par jour (même si j’aime pas trop, au moins ils dormaient 12h par nuit et ça ça vaut de l’or!!!). Bref, ils ont mangé de tout! :mrgreen:

    Pour le portage, c’est bien avec un, mais je me voyais pas porter les jumeaux… Je me serais défoncé le dos! :roll:

  28. Tout à fait d’accord !
    Et davantage encore concernant n’ayons pas peur de le dire le babybjorn !
    Je t’avais déjà plussoyé concernant ton commentaire sur le blog que tu sais et je lis de temps en temps les nouveaux commentaires et ça me gonfle.
    Et d’autres de dire, ” ah oui moi mon premier il a des problèmes de dos, c’est surement pour ça … ” Par contre son 2ème porté en echarpe aucun souci de dos. Alors moi j’ai rien commenté je m’en fous, mais si je veux être comme toutes celles qui se croient mieux j’avais envie de dire ” oui ok, mais ton 2ème est allergique au gluten, peut être a cause de l’écharpe” AH AH AH

    Sérieux faut y arrêter moi si j’avais un blog je ferais un article pour pour et pour le babybjorn lol

  29. Hé hé ! Moi ça fait une bonne grosse année que j’ai eu ce ral-bol…genre vers les 2 ans de mon deuxième ! Et le lâchage total des blogs “bobo-écolo-maternants” m’a fait un bien fou…
    Du coup, après un an de pause je suis revenue sur cette blog-roll que j’avais complétement oubliée et là… horreur et stupéfaction, je vois que certaines en sont toujours au même point : toujours à défendre envers et contre tout leur choix, à faire du militantisme ou transpire souvent la mauvaise-foi ou le mensonge par omission pour ne jamais perdre la face… bon, y’en a certaines, elle ont une excuse : elle en ont repondu un entre temps… mais les autres !!!
    En même temps, je ne peux pas leur jeter la pierre.
    Il y a 6 ans, c’est grâce à ces bavardes que je me suis sentie moins seule avec mes questionnements multiples, c’est grâce à ces inconciente qui se sont offerte au pugilat que j’ai compris que je n’étais pas seule à galérer avec mes allaitements-rythmedevie-crises-manquedesommeilquinousrendacariatres, c’est grâce à ces militantes que j’ai pu trouver les liens web qui me manquaient pour avancer dans mes recherches/tâtonnement, c’est aussi grâce à ces convaincues que je me suis remonter le moral les jours ou je doutais de mes propres choix…
    Et au jour d’aujourd’hui, quand je relis tout ça, je me dis que je n’en ai garder que la substance essentielle. Oh oui, c’est vrai, parfois ça fais un peu mal de voir que dans ces foyers “parfait” il semble n’y avoir jamais aucune crises et que ces doux parents arrivent à ne jamais perdre la face devant leurs enfants… Mais en même temps, je suis bien contente que mes enfants me sachent faillible et me laisse droit à l’erreur, et surtout je suis super fière de les avoir rendu indépendants et malléables aux “autres façon d’éduquer” car je compte bien ne pas être leur seul référentiel éducatif.
    Je veux qu’ils puissent croiser un jour un prof “pas terrible” en pensant “celui-là, il ne sait vraiment pas s’y prendre en pédagogie mais tant pis je lui pardonne, les adultes aussi peuvent avoir des défauts et je prend chez lui ce qu’il a à m’apporter” plutôt qu’ils reviennent vers moi traumatisés en disant “môman, le prof il est pas gentil avec moi, je suis nul, je ne suis pas arrivé à le rendre heureux, il m’a grondé devant toute la classe, je veux que tu me fasse l’école à la maison toi ô mère qui est la femme parfaite et puis ensuite j’irai commencer une psychothérapie pour 12 ans parce que à l’age de 6 mois on m’a mis une tétine dans la bouche au lieu de me parler pendant 5h avec une voix mielleuse pour que j’arrête de hurler toute la nuit !”

    Bref, internet est un immense bouillon de cultures où l’on peut puiser à volonté. Il faut savoir s’en nourrir… mais ne pas trop y exposer ses blessures sous peine d’en revenir déchiquetée.

    Bonne route à toi avec tes 3 adorables monstres. Tricote ta façon de vivre avec eux selon ton propre motif… et soit toujours fière de tes choix… mais n’hésite pas à revenir dessus dès qu’ils te pèsent. Personne ne nous a demander, en plus, d’être cohérentes ! Si ?

Laisser un commentaire