On est mercredi et je tremble…

Oui, je tremble. De peur. Cette journée m'angoisse profondémment, vu le début de semaine décapant que m'ont fait vivre mes enfants.

 

3 doigts coincés dans des portes, dont 1 gravement, j'ai failli partir aux urgences avant de le me raviser, en imaginant la tronche des docs en voyant le pouce de ma petite, enflé certes, mais pas trop finalement.

 

des cris et autres hurlements par milliers. C'est ce qui m'insuporte le plus je crois ces derniers temps. Mes tympans sont fatigués, c'est comme ça. Et comme chez les mamans, c'est bien connu, les tympans sont directement branchés à la dose de patience…. Moi aussi je crie (bein pourquoi toujours eux hein?)

 

– un petit mec qui se sauve en courant le plus loin possible de la voiture pendant que j'attache sa soeur… j'ai piqué un 100m mardi et j'ai eu des palpitations toute l'après-midi

 

– Des coups et des morsures comme s'il en pleuvait. Sur moi aussi, oui.

 

– Les gâteaux apéro vidés sur le parquet, remis dans le paquet, revidés dans les 10 minutes…

 

– les 2 zouaves qui me grimpent dessus en se disputant pendant que j'écris ce billet, la grande qui hurle qu'elle "va leur mettre une croix s'ils n'arrêtent pas de crier", genre maîtresse d'école qui tente de crier plus fort que 30 enfants, vous voyez le truc…

 

– Je vous passe les "non" catégoriques, les "jveux pas de soupe", les "jm'en fous", grande nouveauté dans le vocabulaire de Madame Ma Fille, qu'elle va vite perdre, croyez moi. Les regards mesquins, provocateurs, dénigrants dès qu'on lui fait une remarque. J'ai l'impression des fois d'avoir une ado dans un corps de 4 ans, c'est une horreur.

 

Je le disais sur twitter lundi, et j'en suis persuadée, je passe à côté de quelque chose avec mes enfants en ce moment, je ne sais pas quoi. Mais ça ne marche pas. Je me sens profondément en décalage avec leurs besoins, leurs envies, leurs manières de réagir à chacun. Mes réactions sont disproportionnées, tantôt trop faibles je pense, tantôt trop fortes.

 

Pourtant j'ai du temps pour moi maintenant. C'est à n'y rien comprendre en fait.

 

Alors JE prends du magnésium. Y'a écrit "irritabilité" sur la boîte… des fois que ça LES calme….

22 commentaires

  1. on a toutes des moments de “flottement” ou le sent en dacalage avec ou l’on ne comprend pas ce qui va pas. Souvent on s’aperçoit que c’est nos nerfs qui sont en guerre et que les minis le perçoivent et testent no limites pour se rassurer sur notre infaillible solidité..Pas évident d’être parents bon courage à toi(o;

  2. :mrgreen: courage juju ce n’est histoire que de quelques mois dans une vie …. je l’espere
    et les cris je comprend , le terrible two approche ici et chouinage , cri et revendication arrivent :cry:

  3. Ahhahahhaaahhhh….
    J’ai les mêmes ou presque… ça va pas te consoler mais on se sent moins seule.. et moins nulle! après tout ce n’est pas nous qui faisons mal. En fait c’est la jeunesse ma brave dame qui n’est plus ce qu’elle était. :wink: :-| :twisted:

  4. Tiens, j’ai comme l’impression de lire mon quotidien … je vais pas dire que ça me rassure, mais si quand même un peu …
    Bizzzzz

  5. houlala… bah un peu comme Tropiti… c’est aussi mon quotidien… egalement avec ma fille de 3 ans 1/2 … elle me répond comme une semi ado grrrr!!!! vive les enfants!
    allez courage, la vie avec des enfants est rock’n’roll des fois mais bon… on s’ennuierais sans eux^^ (ou pas) lol

  6. Les punir et tenir bon ? Les laisser se faire mal (dans la mesure où ce n’est pas “dangereux”) et leur dire que c’est bien fait ? Les vexer ? Les isoler chacun dans une pièce ?
    Tu devrais établir des règles, leur expliquer une fois et te tenir à la punition même si c’est difficile… et demander de l’aider à Laurent. (Fanny super Nanny nullipare à l’écoute) LOL

    Bon courage ma Juju, je sais que c’est pas facile. Si t’as besoin de t’aérer, oublies-pas que je suis dans le coin ;)

  7. Les enfants ont le don de nous mener à bout… J’ai constaté ce phénomène: plus j’ai du temps pour moi, plus j’ai de la peine à reprendre mon rôle de mère, bonne à tout faire… Il y a effectivement contradiction entre leurs et nos besoins!

  8. Tout pareil pour nous. J’ai décidé plutôt que d’expliquer des heures…de perdre du temps, d’attendre que tout le monde soit très énervé, de sévir plus vite. Je préviens une fois, une 2eme, et la 3eme c le coin. Même si ça m’embête de les voir pleurer…mais ça fonctionne, ça calme le jeu plus vite. Ils passent à autre chose….(et pensent déjà à la prochaine conneries…) mais je ne lâche pas l’affaire.
    Des migraines en moins pour moi !!! Bisous ma poule :-P

  9. Je n’aurai qu’un mot à dire : Courage … Et même si je ne suis pas encore maman, je pense que chaque mère passe par cette phase un jour ou l’autre, donc, non, je ne pense pas que tu passes à côté de quelque chose avec tes enfants, tu es en plein dedans :-)

  10. ah, ouais ben tout pareil!!! je crois que je vais demander à bosser le mercredi ! et ce décalage, je vois très bien ce que tu veux dire…. (pendant que j’écris ce comm’ Milou vient de dérouler ENTIEREMENT le scotch..) j’ai pas tout suivi, tu retravailles ou pas? COU.RA.GE!

  11. Oulala comme je te comprends et surtout en ce moment !!!! J’aurais pu écrire mot pour mot les deux derniers paragraphes. Les miens ont 4 et 7 ans. Ils se disputent sans arret, la grande a les memes expression que tu décris : “Les regards mesquins, provocateurs, dénigrants dès qu’on lui fait une remarque” : c’est tout elle en ce moment. Et le petit qui n’en rate pas une à côté….Et le pire c’est que je bosse, que tout se passe entre 18h30 et 21h. Résultat, comme toi : je crie, parfois trop, parfois pas assez. Dur dur en ce moment.

  12. Bon courage, des fois avec un seul je ne sais plus quoi faire, alors j’imagine bien ce que ça pourrait donner si je le dupliquais et que j’ajoutais une grande…

  13. Comme je te comprends juju !
    je suis actuellement dans le meme cas que toi… je ne sais pas si c’est pleine lune, ou la pluie qui nous enquiquine depuis 4 jours, mais je suis moi aussi irritable lol
    je ne supporte plus de me répéter X fois, j’en ai marre d’entendre 15x dans la journée : on peut jouer à la Wiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, à la dSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS, alors que pas plus tard que hier soir, je les ai puni en disant : jusqu’à nouvel ordre, ce qui veut dire jusqu’à ce que MOI, votre maman, je décide que vous puissiez à nouveau y jouer lol
    et puis le grand de huit ans est dur en ce moment, j’ai l’impression qu’il se cherche… entre pleurs de bébé, ou voulant jouer au caïd , je soupe….
    le petit qui cherche à s’affirmer aussi… merci du cadeau les d’jeuns ;-)
    allez soyons positives, dans quelques années ca ira mieux hahemmmmmm
    ben quoi, faut essayer de se rassurer comme on peut non ?
    bisous

  14. rha…. pas toujours simple de conjuguer maman avec douce vie sereine et paisible….

    j’ai failli péter un plomb dernièrement, et mon fils aussi….j’ai pris le taureau par les cornes… on se voit mardi non???? on en parle si tu veux….parfois un bon regard extérieur vaut mieux qu’une bonne déprime;-)

    ciao!

  15. Alors, t’as survécu ? Ou tu en as vendu un sur ebay pour te payer une séance de massage relaxant ? :wink:

    Courage, courage…

  16. En principe, ce type de tuiles se produit quand l’Homme est en déplacement pour la semaine, c’est évidemment à ce moment-là que l’un ou l’autre, ou les deux ont 40 ° de fièvre, qu’ils échappent de peu aux urgences à l’hôpital (l’un avec le tourniquet à côté de l’école, l’autre en voulant imiter le premier et descendre seule du canapé)… Ce sont ces soirs-là où l’on pousse un grand soupir de soulagement où ils sont enfin couchés, calmés et que règne enfin la paix retrouvé dans un immense capharnaüm, vestige d’une folle journée passée.

    Tu dois t’en douter, je compatis puissance 10…

  17. Plus que 16 ans à tenir, et on les mets dehors :twisted: :twisted: :twisted: C’est ce que je me dis après les journées du même type que celle que tu décris…

Laisser un commentaire