Lettre à mon corps…

Cher Corps,

 

Depuis quelques temps, vous n'êtes plus connecté à mon cerveau. Depuis quelques temps, nous ne nous comprenons plus. Il est peut être temps de faire un point, voir où nous en sommes, nous mettre d'accord sur la marche à suivre pour qu'enfin l'harmonie revienne.

 

ALors qu'il y a encore 10 ans nous n'étions pas très copains, nous avons vécu beaucoup de choses ces dernières années qui nous ont rapproché, qui ont fait de nous des complices. Ma tête avait décidé de faire des enfants, vous avez bien voulu vous prêter au jeu, sans trop broncher d'ailleurs. J'ai certes encore la peau du ventre un peu flasque suite à ma grossesse pour les jumeaux, mais ça revient en place doucement j'ai l'impression, sans beaucoup d'efforts d'ailleurs. Et puis sauf quelques unes datant de l'adolescence, vous m'avez épargné les vergétures, même quand j'ai pris 15 kilos dans le ventre et que j'avais 6 kilos de bébés dedans. Pour ça, je vous remercie.

 

Après cette grossesse, vous m'avez donné la satisfaction de redevenir ce corps dont j'avais l'habitude, le même. Et puis vous avez commencé à changer. Des kilos perdus en plus de ceux pris pendant la grossesse. J'étais ravie et en paix avec moi même, et avec vous aussi du coup. Ce nouveau corps me plaisait beaucoup.

 

Je n'en suis pas sûre mais c'est là que notre relation a commencé à se détériorer. Même avec ces kilos en moins, mes muscles du ventre se sont relâchés. D'un coup j'ai l'impression. J'ai laissé traîner. Mon dos s'en est trouvé fragilisé. Mes boutons de pantalon en 36 aussi. Simultanément, vous avez tenté de me faire comprendre que quelque chose n'allait pas, que vous vous sentiez mal avec cet esprit à l'intérieur de vous… ALors que cet esprit était bien dans ce corps. Vous m'avez donné de l'acné à 27 ans/mariée/3enfants/unlabrador. J'aurais du tiquer, parce que de l'acné à ce moment de la vie, c'est rare. J'aurais du me douter que quelque chose n'allait pas.

 

Et puis mon coeur accélérait sans cesse. Le stress, je me disais. Avoir 3 enfants, un chien et de l'acné à 27 ans, forcément, le stress allait avec.

 

Mais mon médecin a mis le doigt sur ce qui n'allait pas. Et tout a changé. Pas forcément en bien. De l'hyperthyroidie m'avait fait perdre tout ce poids en continuant à manger, voire à manger plus. C'est cool jusqu'au moment où ça vous provoque de la tachycardie, le coeur qui bat trop vite. Je ne sais aps trop de quelle croyance cette idée vient, mais j'aime la théorie selon laquelle chaque être humain à un nombre de battements de coeur défini. Et ensuite fini. Là, en allant plus vite, mon coeur épuise son nombre de battement plus rapidement. Et ça m'a fait peur.

 

L'acné, pas d'idée, mais le stérilet pourrait y être pour quelque chose.

 

Je me suis donc soignée. Enfin. Je suis pas fortiche pour prendre un traitement long tous les jours. Deja que j'ai du mal à tenir un traitement d'antibio sans qu'il m'en reste à la fin (et sans savoir quand je les ai oublié), plusieurs mois…. pourquoi crois tu que j'ai un sterilet? J'ai tenté le coup. J'ai pas forcément fait comme il faudrait. Prendre 3 kilos le premier mois m'a assez refroidie pour la suite, c'est vrai.

 


Et faire ça à la maison, c'est risquer de se faire sauter dessus par 3 morveux de 40 kilos ensemble environ… c'est pas bien.

 

3 prises de sang et 6 mois plus tard, je n'ai plus aucun traitement depuis un bon moment. Mon coeur repart à la course régulièrement. Alors pourquoi ma balance ne m'annonce pas les kilos perdus? Je tente de remuscler mes abdos à la maison, je blogue d'ailleurs avec ma Slendertone puissance 72 (73 ça fait mal) pendant 2X40 minutes par jour. Je n'ai pas le temps ni la possibilité d'aller chez le kiné avec mes 3 enfants. Enfin si je pourrai. Mais les moments où ils ne sont pas là avec moi, j'ai envie de faire autre chose que des abdos chez un kiné, fût il beau comme un Dieu. (mais le beau, il s'occupe de la kiné respi des enfants, pas des ventres mous des mamans).

 

JE pense qu'on pourrait tomber d'accord, Corps. TU pourrais déjà arrêter de m'envoyer des signaux de faim toutes les 2h en me forçant à engouffrer tout ce qui me passe sous la main, le plus vite possible. Ca donne mal au ventre en plus. Et moi je pourrais prendre un peu plus soin de toi, en prenant des bonnes résolutions pour la rentrée, comme de la danse, comme j'en rêve depuis des années, ou de l'aquagym.

 

Qu'en penses-tu?

13 commentaires

  1. Rhaa, la thyroïde, c’est la chianlit.
    Mon corps et moi, c’est la grosse blague. Tous les matins, devant le miroir, y en a un qui dit “t’es belle” et l’autre qui se marre :lol:
    Ça dépend des jours, et on est rarement raccord.
    Par contre je te rejoins complétement, les jours où je n’ai pas le nain, je n’ai pas envie d’aller voir le kiné très moche qui fait des abdos… Parce que les jours sans nain, c’est des jours sacrés, faut pas les gacher…

  2. Viens faire du Bollywood avec moi ;)
    3 semaines que j’ai ma Slenderton et je l’ai même pas déballée, l’épreuve du maillot de bain va être terrible.

  3. Moi je souffre d’hypothyroïdie. C’est pas la joie non plus, j’ai tout le temps froid, tout le temps faim, et je suis souvent très fatiguée… Et je grossis beaucoup sans réussir à perdre (bon, la thyroïde n’est pas la seule responsable mais ça m’aide pas).

    C’est difficile de trouver un traitement adéquat.
    Bon courage! :) Même si ça a l’air de s’arranger.

    1. oui le traitement est assez dur à trouver, et à doser. D’ailleurs je pense être en hypo en ce moment… je sais pas trop en fait…

  4. Le mien m’oblige à manger du chocolat tous les soirs, quel connard ! (sinon, ici hypothyroidie, rien de bien extraordinaire quoi, comme toutes les femmes c’est incroyable d’ailleurs!)
    Bon courage en tout cas !!!!

    1. en fait beaucoup de cas seraient liés aux grossesses, d’après ce que j’en sais!

      et moi ça va je suis pas chocolat :)

  5. Je découvre à peine ton blog. Je suis arrivée ici par un commentaire que tu as laissé chez Pourquoi je deviens mère bordel. Je voulais juste te remercier de parler de tes problèmes de thyroïde. Je me sens moins seule du coup! J’ai été opérée début mai (la totale) et je commence à voir ce que c’est de chercher le bon dosage (j’ai été en méchante hypo pendant 1mois1/2) Là ça va un peu mieux… Je voulais te souhaiter juste du courage pour assurer avec tes loulous et ta santé! Bravo!

    A bientôt (parce que j’aime ta manière d’écrire, tu as l’air un peu tarée)

    1. moi tarée? non du tout du tout voyons :)

      J’en suis pas encore à “la totale”… disons qu’on teste encore les médocs et que j’ai enfin rdv chez l’endocrinologue fin juillet. on verra bien!

      bienvenue alors et à bientôt!

  6. Décidément les blogs me font penser à cette chanson de Bruel “Si on se raconte tous notre vie, c’est qu’on croit que c’est pas la même que celle des autres”. Ca me fout un de ces cafards. On a toutes des problèmes de thyroide après nos enfants avant de choper je ne sais quoi. Reviens mon optimisme !

    Sinon, mon conseil thyroide si tu oscilles trop : bien prendre les médics une demi-heure avant le petit déj et JAMAIS de génériques pour le lévothyrox. Dès que j’en prends je suis déréglée. Il ne fonctionnerait pas top.

Laisser un commentaire