Visite d’une crèche suédoise : les enfants sont rois!

Il est bien connu dans le milieu de la petite enfance, notamment quand on est maman, que l’accompagnement périnatal dans les pays nordiques est souvent plus avantageux que chez nous, en de nombreux points.

 

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Sandra, responsable de développement produits chez BabyBjörn. Sandra doit être en train d’accoucher à l’heure où j’écris ce billet. Oui parce que Sandra, la semaine dernière, lors de notre voyage, était à 2 semaines de sa DPA. 2 semaines. Elle se sentait bien, alors ne voyait pas pourquoi elle ne viendrait pas bosser. Son plus grand allait à la crèche, elle allait au boulot et voila. Sachant qu’après elle a un an de congé maternité (la moitié payé à 100% et le reste un peu moins).

 

(je me sens le devoir de préciser que Sandra ne doit pas être humaine en fait… j’ai rarement vu une femme enceinte de 8mois et demi aussi belle, rayonnante qu’elle.)

 

Et tout s’emboîte : les crèches prennent les enfants à partir d’un an, soit juste après le congé maternité. Sandra nous a proposé de découvrir la crèche où se rend son fils tous les matins….

 

Dès le départ, on sent bien la différence. On entre dans un immeuble du centre ville. On monte un étage. Au premier, on entre dans ce qui pourrait être un immense appartement, ou plusieurs réunis peut être. Les poignées des portes sont à hauteur normale. Les prises électriques sont près des plaintes. D’ailleurs des prises attendent juste à côté d’être branchées. Le truc que même à la maison, on tenterait pas quoi.

 

Les éducatrices (qui portent le nom de maîtresses, “teacher“) ont suivi une formation de 3 ans. Elles semblent super jeunes. Et super douces. L’une d’entre elles prend le temps de nous faire faire un petit tour. Le coin où on raconte des histoire à l’aide de boîtes dans lesquelles on trouve différents personnages. Chaque boîte raconte une histoire. Du moins aide à la raconter. Le coin création, avec la peinture, les crayons.

 

creche

 

Plus original, le coin projection, avec un rétroprojecteur à même le sol. Les enfants y posent des objets, et ils regardent l’ombre sur le rideau en face. Ils apprennent que ces objets deviennent chauds…

 

rétroprojecteur

 

Mais ce qui nous a toutes émerveillé/effrayé c’est la cour. Alors il faut savoir qu’en hiver, les enfants arrivent tout emmitouflés, vu les températures du coin. Alors pour éviter de les habiller/les déshabiller pour la récré ou quoi, en arrivant ils restent directement dehors, jusqu’à 10H30 / 11H. LE personnel est dehors aussi bien sûr. Ils ont chacun leur salopette anti-froid sur place avec un truc étudié sur les fesses pour qu’ils puissent s’assoir n’importe où par terre avec les enfants dehors. (je vais suggérer ce truc chez nous, histoire qu’elles fassent autre chose que boire un café…).

 

Et oui, ce bout de toile ciré amélioré aux fesses est nécessaire. parce que la cour, comment vous expliquer. Ce n’est pas que du béton en fait. Il y en a très peu même, du béton. Il y a des bac à … terre (ce n’est meme pas du sable fin pasteurisé UHT avec abri anti pipi de chat, non) avec un muret en béton tout autour. Sans même de la mousse au sol. Non.

 

cour
oui, ça c'est la cour....

 

Devant nos yeux ébahis, un petit gars jouait avec des planches. Des planches en bois, genre pas vernies et pleines de possibles échardes. Il les mettait contre le muret, façon passage pour fauteuil roulant – avec une pente à 50°, vous voyez le truc – et il montait sur ces planches pour monter le muret. Et même que personne ne lui a rien dit. Même pas un “fais attention”. L’éducatrice veillait au loin. C’est tout. Et il n’est même pas tombé. Et il était fier.

 

D’autres enfants pendant se temps se trainaient dans la boue du bac à terre. Avec l’aide d’une autre éducatrice assise sur son bout de toile cirée. Je me suis imaginé la tête de certains parents français s’ils récupéraient leurs enfants crades comme ils l’étaient le soir… et j’ai pouffé toute seule dans mon coin…

 

A l’intérieur, les enfants font un peu ce qu’ils ont envie de faire, un peu comme c’est possible de le faire dans une garderie chez nous en fait. L’éducatrice propose des activités, ceux qui veulent faire autre chose sont toujours libres d’aller lireplus loin,ou dessiner. Du moment qu’ils ne dérangent pas les autres. Et à l’intérieur, ils ont même une salle pour jouer avec l’eau…  avec des moulins, des bouteilles vides. Ils ont le droit de dire “je vais jouer au robinet”….

 

Beaucoup de jeux sont basés sur l’imagination. Ils jouent par exemple avec des cartons, qui peuvent tour à tour devenir des voitures, des bateaux, ou des tables quand on les retourne.

 

Pour info, les enfants suédois vont à la garderie jusqu’à 6 ans, âge de la rentrée scolaire. La garderie n’est pas obligatoire, un peu comme notre école maternelle. Elle est payante. Environ 70 euros par mois avant 3 ans, et 120 après…. ça fait rêver hein? 70 euros par mois de crèche, vous vous rendez compte? Ensuite la ville est obligée de vous trouver une place dans l’une des garderies (a priori ça ne serait valable que pour Stockholm cette histoire…). On a vu des parents se faire rembourser une partie des frais de garde à domicile de leurs enfants par la ville qui ne leur avait pas trouvé de place.

 

Les locaux que nous avons visité auraient éventuellement pu être des locaux d’école maternelle en France, et encore, selon la sécurité et la propreté du truc. La cour de récré … euh…. on ne verrait même pas ça dans un lycée je pense…. Et pourtant on part de réalités simples et vraies : un enfant qui joue dehors est sale, souvent. Un enfant apprend par l’expérience. Mais je pense que le boulot n’est pas au niveau des éducateurs/profs Français. Le soucis serait aussi un peu au niveau des parents, non?

 

Allez, petite enquête, et soyez honnêtes : si vous aviez le choix entre nos crêches sécurisées, avec une cour en revêtement mousse, sans sable ni terre, sans prises accessibles, et une crêche sur le modèle de celle que nous avons visité en Suède, vous choisiriez laquelle?

33 commentaires

  1. J’ai choisi l’ass mat… Et le nain revient parfois avec du sable ds les cheveux, le pantalon crotté à l’intérieur et à l’extérieur ( tant qu’à faire) et avec une geule de mineur chilien…

      1. C’est clair…
        En même temps, quand je le vois se trainer dans le bac à sable, je repense toujours à une citation de la bd de Calvin et Hobbes, qui disait (de mémoire) quelque chose comme : une journée de vacances qui ne se termine pas par des coudes écorchés, des genoux plein de traces d’herbes, et un visage fiévreux par trop de soleil est une journée de vacances gâchée… Et comme le nain est toujours en vacances :wink:

  2. Euh… moi je préfère la crèche dem a Titie. Plus de sécurité, prises en hauteur, sol en mousse, cours de récré exprès pour les petits,… …
    Mais bon ca c’est parce que je suis une mère juive et que je flippe tjr pour mon enfant ;) LOL

  3. Ben écoute je préfère la crèche où mon Loulou est en ce moment parce que eux aussi ont une pièce pour jouer à l’eau et font ce qu’ils veulent, des activités sont proposées mais on ne les force pas, on leur chante des chansons, lit des histoires il adore ce moment là (c’est l’heure où j’arrive pour le récupérer et il est assis tout sage entrain d’écouter)

  4. Je vote pour la crèche suédoise, ça a l’air cool et les mômes peuvent se faire un peu mal comme dans la vraie vie. Après j’ai pas d’enfants hein !

    1. non mais j’en ai 3 et je suis d’acord avec toi :) mais bon j’avoue que meme quand t’es une très mauvaise mère, tu as un peu de mal à ne pas intervenir certaines fois!

  5. Franchement, je me sens plus tranquille avec nos écoles sécurisés et tout et tout. Parce que, ok, ils doivent apprendre par expérience les nains mais quand même ! Pas envie de les retrouver chaque soir la tête pleine de bosses ! Il s’en font déjà bien assez comme ça !

    1. FIgure toi que j’ai posé la question, et il n’y a pas plus d’accidents que ça en fait! c’estplus de la crasse qu’autre chose!

  6. Je suis actuellement en 1ère année de formation EJE, donc j’ai trouvé cet article fort intéressant! Le type de cour me fait penser à un jardin d’enfants Steiner (pédagogie allemande) que j’ai visité en France… J’avoue que, comme toi, j’étais assez surprise de les voir jouer avec des planches, bâtons, à empiler des chaises et y grimper dessus…sans aucune intervention de l’adulte… (qui, comme dans ton exemple, surveille qd même du coin de l’oeil!)
    Les enfants ont des salopettes spéciales pour pouvoir se rouler par terre et se salir sans crainte d’éventuelles remontrances des parents! (qui d’ailleurs ne sont pas du tout dans cette optique là, au contraire!).
    j’ai pu observer que le fait de leur laisser cette marge de liberté, cet espace de dépense…les rend au final beaucoup plus calmes qd ils sont à l’intérieur.. Très autonomes et débrouillards aussi!

    Tous les aspects de la pédagogie Steiner ne m’ont pas forcément convaincue, mais pour ce qui est de ce dont on vient de parler, j’ai trouvé cela positif, et comme tu dis il ya un certain boulot à faire au niveau des parents (mais des pro aussi je pense, car pas évident que toute l’équipe approuve ce fonctionnement!)

    1. Merci pour ce commentaire! je ne connaissais pas du toutles jardins Steiner et je suis contente qu’en fait ça existe quelque part chez nous.

      Je peux te demander ce qui ne t’avait pas convaincue? Je ne vois pas de mauvais côtés en fait, mais comme on y est resté peu de temps, peut etre que j’ai loupé quelque chose?

      1. Steiner a inventé un courant, l’anthroposophie… Il est donc assez spirituel, et ça se ressent dans les jardins d’enfants. Le courant a même été accusé d’être une secte, et même si c’est un peu un monde à part, je trouve ça exagéré de leur avoir porté une telle accusation. Même si, je l’avoue, je ne me vois pas mettre mes enfants dans ce genre de jardins. (sauf pr la “récré :) )

  7. Je pense que je préfère nos crêches plus aseptisées (NumberOne a été dans l’une d’entre). Numérobis est chez l’Assmat’, elle revient parfois un peu salie mais pas couverte de boue (même si c’est bon pour le teint ;))…

  8. Crèche suédoise je pense..

    Parce que.. parce que faut bien que les enfants se fasse leurs propres expériences de la vie, et que mes meilleurs moments en tant que gamine c’est quand j’étais dans des espèces de cabanes dans des buissons et qu’on rentrait degueu chez les parents :)

    1. moi aussi je veux aller là bas. Mais avant tout cela m’a donné envie de découvrir d’autres endroits peut être plus reculés de la SUède :)

  9. Ben écoute la cour de récré je crois que ça me ferait un peu flipper en l’état (les planches tout ça…) je me demande comment il est possible d’avoir un oeil partout, cela dit le côté boue je m’en fiche faut bien s’amuser et découvrir des choses !

  10. Je n’ai pas le temps de lire la suite (hier pas d’internet) et là je suis en périple pour visiter Malmö…
    donc juste pour te dire que je ne t’oubli pas et que je vais rebondir (je pense^^) sur ton pti séjour!
    Bisous à très vite! :wink:

  11. Bon j’arrive un peu tard (cause vacances^^) mais je suis là! :)

    Alors en fait, les mères n’ont pas le droit à 1an de congé maternité mais 6mois pour la mère et 6mois pour le père. Le père peut s’il veut “donner” ses mois à sa femme (ce qui arrive très souvent) c’est pour ça qu’on dit 1an… (exception de femme célibataire etc…).

    Il y a quelques crèches qui prennent les enfants avant l’acquisition de la marche mais faut les trouver en effet!

    Ce qui est étonnant à Stockholm c’est que, dans les écoles (à partir de 6ans) il n’y a aucune barrière qui entoure la cour, pour ma part ça me choque un peu surtout vis à vis des personnes qui pourraient enlever les enfants…

    Pour la cour de cette crèche, elle appartient à la crèche ou au bâtiment?
    Pour la sécurité de la crèche c’est bizarre car dans la mienne il y a des “caches-prises”, et des sécurités pour les portes (afin d’épargner leur petits doigts!”)
    En effet pour l’habillage c’est très CHIANT!!!!! Je connais ça évidement! Mais en hiver on fait rentrer les enfants qd même avant d’aller dehors…et s’il fait plus de -10 on ne sort pas les “petits” (1-2ans) mais nous on mange un peu plus tard (11h45) alors que beaucoup de crèche mange plus tôt! EN revanche avec ce soleil qui revient en effet on fait l’accueil dehors!

    Si tu as des questions où si le sujet t’intéresse plus, fait moi signe ça me ferait plaisir! :)
    Agréable d’échanger en tout cas! :)

  12. jeudi, en allant cherché Clapiotte à 17h30, il n’était que 4 dans la section, et 2 nanas pour les surveiller (+ une stagiaire):
    “Clapiotte est sortie aujourd’hui (parce qu’il faisait juste 28°c)?”
    “Oh, non, aujourd’hui, on est resté là” (soupir genre, pfiou, je suis crevée.

    “Dites donc, votre fille, elle essaye de grimper sur les petites chaises, il a fallu la surveiller toute l’apres midi (soit les 2heures à peine où elle ne dormait pas)”
    “euh…oui, elle aime bien grimper partout, je sais”
    “oui, bah c’est compliqué hein…”
    “ahhh…..”

    comment te dire? je suis POUR les planches, POUR qu’on mette les gosses dehors (surtout quand tu vois les terrasses de ouf de la creche), POUR retrouver ma fille avec ses affaires de rechange parce qu’elle s’en est foutu partout et POUR une liberté surveillée de leurs mouvemnts.
    Jen ai marre de trouver des gamins coincés-attachés dans des transats, tous rouges tellement ils ont pleuré, et qui sont là justement parce qu’ils pleuraient… Ca me gonfle!

    Petites, dans la cour, on jouait avec des roues de tracteurs, on se mettait dedans à deux et els garcons nous faisaient tourner, on faisait le tour de la cours… Et j’en garde des souvenirs géniaux (mais mainteannt, j’ai le mal de mer) ;D

  13. je travaille dans un petite crèche dans le sud de la France et nous avons un jardin! les enfants creusaient de partout avec leurs petits doigts, donc nous avons décidé depuis 1 semaine de mettre en place un bac a terre ou ils auraient la liberté de creuser comme bon leur semble ! (pour plus de plaisir nous avons donné des pelles et des seaux! lol)
    Les enfants se régalent mais le soir quand les parents arrivent …. euh…. s’est compliqué mdr
    donc maintenant nous fermons le bac après le gouté pour rendre des enfants pas trop sale!
    je suis très contente d’être tombé sur cet article car il me rassure sur nos pratiques et m’encourage à garder notre bac à terre malgré les remontrances de quelques parents!

Laisser un commentaire