Pas taper!

(il y a des thèmes tabous sur les blogs. Du genre à ne pas aborder sous peine de se faire insulter/lapider/boycoter. Par exemple, l’allaitement, le bio, la purée maison….)

 

Et aujourd’hui, je vais vous parler de la fessée. Wouuuuuuh même pas peur tiens! J’attends certains commentaires peut être houleux, du genre avec de la discussion de sourds, mais à la limite, tant mieux!

 

Et là, tout le monde se tait. Révélation. Juju, elle est pour la fessée. Du moins elle n’est pas contre. Ca met quand même une nuance non?

 

Ce billet suite aux spots qu’on va nous montrer, entre un autre pour la lutte contre l’absentéisme scolaire surement, et un autre contre les hooligans.

 

Le 30 avril sera la journée contre les violences éducatives. Sachez le. A cette occasion, la Fondation pour l’Enfance lance une campagne contre la fessée. Voici la vidéo :

 

 

ALors déjà, des remarques concernant ce spot. La maman là, c’est pas une claque qu’elle donne, c’est un pain. On est d’accord ou pas? Du genre je me demande pourquoi j’écris ce billet, vu qu’a priori moi je caresse mes gosses. Et jamais sur la joue (n’allez pas raconter partout que je les caresse sur les fesses hein) Et vu la force qu’elle y met la gamine devrait au moins être par terre. M’enfin, la magie du cinéma, elle tient assise, et pleurniche, au lieu de tomber et de perdre connaissance. Bon j’exagère, mais beaucoup vous pensez?

 

Oué je joue peut etre sur les mots mais c’est mon sentiment. Une claque et une fessée, c’est différent non? A mon sens en tous cas oui. Je me refuse à coller une gifle à l’un de mes enfants, je n’y pense même pas en vrai. C’est tellement adulte comme punition. La claque serait un peu la fessée de l’adulte non?

 

ALors j’entends “les enfants n’obéissent pas pour respecter une règle, mais parce qu’ils ont peur” (de la fessée). Bein, oui , c’est le principe non? Moi je dis qu’ils respectent la règle parce qu’ils ont peur. Un peu comme je respecte les limitations de vitesse parce que j’ai peur du gendarme de l’accident.

 

Je ne peux m’empêcher, peut etre naïvement, je ne sais pas, de faire un parallèle entre les difficultés qu’on rencontre avec la jeunesse aujourd’hui (violence, drogue, echec scolaire….) et le manque d’autorité parentale. ALors oui l’autorité c’est pas forcément la fessée, encore heureux. Il m’est possible de faire obéïr ma fille sans lui en coller une chaque 10 secondes.  Elle n’a que 4 ans, alors vous imaginez…

 

Mais avant…. Nos parents, nos grands parents…. ALors bien sûr beaucoup trop sortaient la ceinture pour un oui ou pour un non. Mais les gosses savaient se tenir. Ils obéïssaient. Ils apprenaient leurs leçons. Ils respectaient leurs parents, et les autres adultes qui les entouraient.

 

Il doit bien il y avoir quelque part un juste milieu non?

 

Bref, faire une loi contre la fessée, comme certains le désirent, n’est ce pas (encore) enlever de l’autorité aux parents? Leur dire que donner une fessée c’est battre un enfant, n’est ce pas encore renforcer la culpabilité qui nous ronge jour après jour dans notre vie de parent?

 

Je suis convaincue qu’une fessée peut être éducative, oui. Si elle n’est pas donnée quotidiennement pour des broutilles, qu’elle garde sa place de punition rare et grave. Mais de là à balancer une claque de ce genre…. euh non.

 

J’attends vos réactions, ça pourrait être sympa de débattre de cela non?

20 commentaires

  1. En tout cas tu débattras pas avec moi. J’ai pensé pareil en voyant hier les infos. Moi la claque c’est non jamais je ne taperais mes enfants sur le visage. Par contre une bonne petite fessée sur le cul j’ai toujours fait et je ferais toujours. Et c’est tellement rare que j’en arrive à la fessée car justement ça me permets de lui dire “attention… la fessée arrive” et du coup il obeit direct.

    Bref ça me gonfle, ce sont des gens qui n’ont pas d’enfants qui nous pondent ces conneries, ou alors des gens assez aisés pour faire elever leur gosse par des nourrices et qui nous disent après “mais enfin, cela ne sert à rien bla bla bla bla bla”

    Alors eux ils disent, les gens ne se rendent pas compte de la limite maltraitance/ fessée, mais quand même ! Bientot on pourra plus laver le zizi de notre ptit mec, bah oui la limite pédophilie/lavage …

    1. ALors j’arrive à concevoir que des mamans ou des papas n’aient pas la meme conception de l’éducation que moi et prefere ne pas faire entrer la fessée chez eux. J’y arrive. J’ai tendance à me dire que leurs enfants sont moins… sont plus… faciles. Peut etre est-ce naif de ma part hein.

      Par contre les gens qui associent fessée et maltraitance??? là, ça me hérisse le pwal de la gambette. Parce que je trouve que là, dans ces cas là, il y a un manque de respect absolu envers les gosses qui sont maltraités pour de vrai, avec des fessées qui ne sont pas “punitives” ni occasionnelles, quand cela reste des fessées!

      1. Oui soi disant que c’est très subjectif la violence avec laquelle on tape et du coup on se rend pas compte qu’on fait pas bien.

        Et ce n’est pas car l’enfant de X n’a pas besoin de fessée et donc le parent est contre, que pour aucun enfant c’est positif. On a pas tous les mêmes gosses.

        Et dernière chose oui, c’est qu’ils sont totalement HORS SUJET, une baffe c’est pas une fessée par définition. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Comme quoi une fessée dans un spot publicitaire n’était pas assez violent pour faire réagir. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
        Ah ah ah ce serait comme vanter les mérites d’une farine pour vendre une voiture.

  2. Je suis d’accord avec vous.
    Dans un premier temps, la vidéo est abjecte parce que effectivement coller une gifle (j’aurais volé à 15 mètres là) pareille à sa fille pour si peu, c’est un peu dire que les mères désespérées cognent sur leurs mômes pour passer leurs colères.

    Deuxième point, je suis POUR la fessée et contre la gifle. Effectivement, la gifle est un geste adulte (les fessées entre adultes -consentants- c’est dans un autre domaine…) et la fessée est effectivement ce qui peut mettre un point d’orgue à certaines grosses bêtises. Mais il faut vraiment que le bouchon ai été poussé loin de chez loin.

    Pour ma part je n’ai jamais reçu de fessées (ou alors, je ne m’en souviens pas…) mais j’ai reçu juste deux fois dans ma vie un verre d’eau froide en plein visage. C’est extrêmement vexant,il faut le savoir parce que très surprenant quand on est en pleine colère.

    Bref, chez moi la gifle ce n’est pas envisageable mais la fessée reste parfois la dernière solution.

    @Paponette: Je garde des enfants qui sont petits, et bien figure toi que je leur ai appris à se laver seuls leur minou/zizi pour que jamais on ne puisse avoir rien a me dire. Et à 3 ans et demi pour le petit et 5 et demi pour la petite, c’est très largement acquis!!! Il faut vraiment mettre des barrières pour se protéger de tout. Parce que quand les enfants expliquent, parfois ça peut être mal interprété, tu as raison…

    1. je suis assez contente de trouver des échos sur ma différenciation gifle/fessée. C’était pas forcément gagné tout ça!

      quant à ta lecture de la vidéo (” les mères désespérées cognent sur leurs mômes pour passer leurs colères.”), on ne peut n’y voir que cela en effet…. on n’est pas du tout dans la fessée (ou gifle) éducative là,ils se sont planté très fort…. EN même temps, s’ils avaient montré une maman mettant une fessée à un petit de 4 ans qui faisait une colère dans un magasin, ou qui jetait tout dans sa chambre, les gens auraient été trop d’accord, ça ne marchait plus :)

  3. Moi je suis contre la fessée.
    Et comme son nom l’indique la fessée, c’est sur les fesses. La bonne fessée déculottées. Ca je suis contre, contre contre.
    La gifle aussi car c’est humiliant.
    Pour le moment j’avoue n’avoir jamais eu besoin de recourir à ça.
    Les seules fois ou j’ai “tapé” Titie, c’est quand elle me tapait. Vers 18-22 mois… Et pour lui expliquer que c’était mal je lui mettais une tape sur la main.

    Enfin pour revenir au sujet, j’ai reçu des fessée, ce qui ne m’a pas empêchée de faire des conneries. Pour moi ça ne sert à rien.
    Donc je n’en donne pas. Je préfère punir de télé ou d’un DVD, ca marche beaucoup mieux.
    Pour le moment …

  4. Je me suis pris plusieurs fessées et je n’en suis pas morte. Je trouve que ça fixe la limite de la limite, en dernier recours quand tu préviens ton gamin plusieurs fois qu’il a intérêt à se calmer sinon… Et puis, franchement dans ce spot, la gamine renverse un verre et se prend un calotte magistrale dans les dents : ils nous prennent pas un peu pour des cons ? En général, quand tu mets une fessée à un gamin, c’est une petite tape sur les mains ou sur les fesses, juste de quoi sentir et surtout être vexé (ça fonctionne bien la vexation), tu le fais pas pour qu’il ait des bleus sur le postérieur.
    Quand je vois tous les gosses mal élevés, qui ont le droit de tout faire sous prétexte que “non il comprend pas / pas de fessée / blablabla”, j’ai envie de fesser les parents LOL. En tout cas, je suis pour la fessée de temps en temps, pour la punition au coin, pour le privé de télé/jeux/tout ce que tu veux et pour le copiage de lignes dès qu’ils savent écrire. Non mais ho !

  5. Tout à fait d’accord avec toi ! Je ne connais pas, autour de moi, un papa ou une maman qui n’a JAMAIS donné une clique sur le fesses ( ou sur les mains) à son enfant. On ne parle pas là de battre son gosse ou de l’humiler mais juste de lui mettre une fessée car il a fait mal.
    Et puis en même temps, faut pas que ce soit systématique ! Lui en coller une car ila renversé son verre, là, je dis non ! Ca peut arriver, c’est pas volontaire et c’est pas dans l’intention de désobéir ou de faire mal.
    Alors la fessée : oui, mais sans que ce soit systématique et surtout à juste dose.

    1. La “clique” c’est typique du Nord ça! ça m’a fait sourir et m’a rappelé mon enfance… “arrête maintenant ou tu vas attraper une clique!!! ”

      je suis d’accord avec vous il y a la petite tape de temps en temps qui remet les pendules à l’heure et la violence quotidienne pour tout et n’importe quoi! ce spot est à revoir….

  6. Je suis assez d’accord avec toi.
    Même si je ne donne pas de fessés au nain. Mais aussi parce que le nain est mon seul enfant pour l’instant, et que du coup je n’ai que lui a éduquer et je peux prendre le temps de le marquer à la culotte pour éviter qu’une bêtise dégénère, que le nain a un caractère plus que facile et que les gros yeux suffisent à le tenir…
    Je ne dis pas qu’avoir une famille nombreuse équivaut à avoir une éducation à base de claque, bien sûr, mais certains facteurs sont aussi à prendre en compte, comme le caractère de la mère par exemple.

  7. Je ne pourrais aller sur mon pc que cet aprem alors je “réagis” celons ce que je lis et développerai chez moi Plus tard.
    Alors déjà, moi je suis une mauvaise mère car je donne des fessées, parfois. Tout comme toi, ça restera au niveau du cucul, pas au visage.
    Pour le spot, sans l’avoir vu hein, je pense qu’il faut tout de même se dire que des enfants reçoivent ce genre de baffe et ça, pour moi, c’est de la maltraitance mais pas la petite fessé occasionnelle.
    Alors j’espère juste qu’en allant un peu plus loin dans leur spot, ils n’en feront pas oublier le vrai problème et ceux qui sont vraiment maltraités.

  8. Un peu dans le même sens que tout le monde, je ne comprends pas ce spot pour illustrer une campagne contre la fessée… Contre les enfants battus oui là ça illustrerait bien!
    Concernant la fessée, j’ai déjà mis quelques tapettes sur les fesses de ma fille. Je sais que certains diront que c’est un signe de faiblesse, qu’il existe toujours d’autres solutions pour ne pas en arriver là mais en fait, dans ces cas-là (rares quand même) ça part tout seul, avec un ptit tour au coin … et ça fait du bien!

  9. Pas vraiment contre ni vraiment pour. Disons que pour le moment je trouve que ma fille est trop jeune pour comprendre l’impact d’une fessée. A 19 mois, ceci dit, elle n’a jamais rien fait qui justifie une fessée. Pour le moment je me contente de faire les gros yeux, de lui expliquer, de la punir en la mettant dans un coin… mais pas de fessée… Après, si elle fait une grosse connerie, je pense qu’elle y aura droit… Disons que bien utilisé, je trouve pas qu’une fessée soit si horrible… Pas de quoi faire une campagne contre ^^

  10. Je n’ai pas encore d’enfants, mais je pense exactement comme toi. Et de même la vidéo ne représente pas du tout une gifle comme on l’entend, mais un réel acte de cruauté …

  11. Je lisais il y a quelques temps un billet d’une maman qui disait peu ou prou la même chose que toi. Elle donnait l’exemple du fessée donnée (et mon sens méritée vu la frousse que ça a du être, comme quand ton gamin traverse sans regarder). Les petits dans le bain, maman sort le petit dernier et la grande tire la gambette du petit qui glisse des mains de maman. La grande a reçu une tape.
    Dans les commentaires, une dame s’offusquait de la réaction de la maman car la grande voulait juste jouer avec le petit et lui expliquer que non c’est vilain aurait suffit…Perdre son sens froid et coller une fessée à ce moment est normal.
    Par contre taper pour taper beaucoup moins.

    Didi aura sans doute droit comme beaucoup de petit à sa claque fessière pour cause d’échapper dangereuse sur la route, je l’avoue. Par contre j’éviterai la fessée “t’as mis de la pâte à modeler sur le tapis persan” j’avais cas protéger mon tapis.

  12. Ce qui m’énerve avec ce sujet, c’est l’utilisation des mots “châtiment coporel”. Pour moi, cela se rattache à la maltraitance et aux maiosn de correction, ce sont des termes qui ne sont pas acceptables pour parler d’une fessée.

    Je rejoins l’avis général, mais ce type de sujet engendre le même type de débats que lorsqu’on parle de morsures de chiens (alors qu’il n’y a même pas un bleu), de maltraitance animal et humaine.

    De plus, on va ce que cela donne comme société de laisser “le pouvoir” aux enfants (ou enfant roi) : irrespects, peur de rien, violence à l’extrême même chez les plus jeunes (jusqu’à commettre des homicides)… Merci Mme DOLTO et les bien-pensants… mais la plupart des parents n’ont pas que leurs gamins en photos (et bien oui, là on peut dire sage comme une image)…

  13. L’avantange de ce genre de spot, c’est que si on vous poursuit en justice pour maltraitance, il y aura toujours “l’excuse” des fessées et baffes reçues dans l’enfance pour se justifier… Bref…

  14. Mes parents nous on inculpé la “douche froide”! Et ça marche nikel! J’en ai eu UNE dans ma vie ça ma suffit! Mais c’est peutètre plus pour calmer un enfant en crise et pire qu’enervé…
    Des claques j’en ai pas eu mais des fessés oui peutètre quelques unes mais ça ne m’a pas traumatisé ni rien, jmen souviens même pas!!!
    En tout cas je vais réfléchir sur le fait d’avoir “peur” pour l’obéissance… c’est pas bête cke tu dis! ça demande bcp de réflexion et je n’avais jamais vu ça sous cet angle^^ mais bizarrement avoir ‘peur’ et ‘obéissance’ dans le même phrase me fais bizarre… :s Je médite la dessus ce soir c’est décidé: Pourquoi obéit-on?!
    Jvais pitètre en parler à la crèche, voir cki en pense^^ :wink:

  15. Je pense que le spot essaye de montrer que certains parents maltraite leurs enfants en faisant passer ca pour de l’éducation et des pseudo fessé. Car oui dans le spot c’est une vrai grosse baffe donné pour rien du tout !
    Donc on est loin de la fessé “normal” faite pour marquer le coup et pas pour faire mal.
    Je suis pour la fessé de manière modéré et totalement contre les calques qui pour moi est vraiment une agression envers une personne (adulte ou enfant)

  16. Bonjour,

    Maman de deux minis de 11 et 9 ans. Cette campagne anti fessée m’agace profondément. Je ne suis pas un pro fessée. J’ai suivis des ateliers parentaux pour verbaliser d’une certaine façon ce qui marche globalement bien jusque maintenant. Par contre n’importe quel psy censé vous dira qu’un enfant à besoin de limites si votre enfant malgré vos avertissements cherche les limites de plus en plus loin allons nous encore lui dire que ce n’est pas que sauter par la fenêtre c’est trop dansgereux il pourrait se faire mal?? Les priver marche aussi un temps. Tout est question de dosage et de faire les choses intelligement à force de vouloir communiquer avec nos enfants nous surverbalisons et ils se perdent des ces tsunamis d’info. Une fessée pour dire stop quand les autres solutions n’ont pas fonctionné je suis pas contre. (je vais me faire huer..Tant pis..^^) Mais pas à outrance sinon ca devient de la maltraitance nous sommes bien d’accord Bonne journée

Laisser un commentaire