C’est avec un grand bonheur que nous vous annonçons…

Un bonheur, ou une grande joie, ou peu importe quoi. On va parler des messages (textos, statuts facebook) qui vous annoncent des naissances aujourd’hui…. Parce qu’on m’a annoncé 4 naissances en 3 jours.

 

tel bébé

 

Attention, je ne suis pas du tout contre les naissance ou les bébés hein. Ok, y’en a un sur les 3 qui m’a prise par suprise, mais les bébés j’aime bien (surtout chez les autres maintenant en fait). Les naissances aussi. Je suis pas (encore) une vieille peau aigrie.

 

C’est juste que moi j’ai (eu) des enfants et je suis réaliste.

 

5kg200 et 57cm de bonheur“. Mais oui bien sûr. Même que t’avais le sourire en poussant dis moi? C’était vraiment le bonheur? Et là, tu arrives pas à te lever, mais c’est le bonheur? La nénette en chou fleur et tout, et c’est le bonheur? A d’autres…. Et là de répondre “à quand le 2ème?” histoire d’en rajouter une couche, faire imaginer à la toute nouvelle maman qu’elle pourrait bien revivre ça un jour, alors que tout est tout frais là…. MOUAH AH AH

 

(J’ai inventé les chiffres hein)(mais certaines en sont pas loin)

 

“Nous avons la grande joie de vous annoncer”… généralement ça c’est un message écrit par papa. Quand maman est encore à la maternité et que lui la nuit il dort (pour l’instant). Parce que la joie, c’est quand tu as expulsé la boule de bowling. Ca s’arrête net quand on te la met dans les bras. Bon ok, j’exagère. Ca s’arrête à la première crevasse, allez. AU premier réveil nocturne, vous savez, l’une des premières nuits à la maternité, généralement la 2ème, quand bébé pleure pleure pleure, s’endort au sein, repleure, que la sage femme vous propose un bib’ pour le caler, mais qu’avec ce qu’il reste de votre détermination, vous refuser, et que vous vous mettez à pleurer avec le bébé en question.

 

Des fois le papa ajoute “bébé et maman se portent bien“… C’est de la rhétorique hein. Bébé perd du poids et on guette la moindre dizaine de grammes reprise, maman elle guette l’étanchéité de sa garniture et se retient de faire caca parce qu’elle a peur de faire sauter les sutures…. Papa lui se porte bien :)

 

ALors ensuite vous avez les commentaires des gens. “Félicitatioooooooons, c’est que du bonheur…” J’arrête là mais ça continue et ça s’épend en niaiseries de ce genre. D’ailleurs pour les jumeaux, ceux qui m’envoyaient des messages comme ça, ils se faisaient gentimment envoyer ballader, parce que je savais déjà comment ça allait se passer. Et que non, on ne m’aurait plus en me disant que c’était que du bonheur. Et que non, je ne me sentirai plus coupable en pleurant alors que je devais être heureuse. Et que je ne me demanderai plus pourquoi MA vie de maman ça avait l’air pourrie par rapport à celle des autres. En fait toutes les vies de nouvelle mamans sont pourries (dans le sens pas parfaites du tout ), mais personne ne te le dit. Tout le monde te dit “c’est que du bonheur”. MENTEURS! (ou nullipares, c’est selon).

 

Il faut aussi remettre en contexte. Vous avez la copine qui vous annonce ça dans l’heure. Elle ne connait pas encore les nuits blanches, le baby blues, la montée de lait, les crevasses, le sucette/pas sucette pour qu’il/elle arrête de pleurer un jour avant de rentrer à la maison. On reçoit son message et dans sa tête on se dit “oué oué, attend la suite hein”

 

 Vous avez ensuite celle qui vous l’annonce quelques heures après la naissance. On sait toutes qu’après la naissance on a 24 h de rab’ de tranquilité. bébé dort, on le regarde amoureusement, on n’arrive pas à s’en descotcher…. petite joueuse :) patience

 

Et puis vous avez la menteuse, la vraie. Celle qui répond à votre SMS pré-lancement de recherche par la police parce que pas de nouvelles. Elle te dit “ah oui, au fait j’ai accouché y’a 4 jours, on sort de la mat’ demain. C’est que du bonheur-cromignon-chouchounet, je ne sais pas ce qu’était ma vie avant“. Elle en rajoute. Forcément, parce que ça y est, elle, elle sait la vérité.

 

Alors, mes copines quiont accouché, et comme je l’ai dit à l’une d’entre vous, c’était un billet très facile. Et puis, même si c’est pas que du bonheur, y’en a une bonne part :) mais quand même avouez que des fois….

 

En fait c’est peut être la jalousie qui me rend méchante !!!

41 commentaires

    1. arf il était facile ce billet. Un jour où les tiens t’agacent, et que tu reçois “notre petit ange est né”, tu ne peux que te dire “ange? oué? bien sur, t’en as d’autres comme ça?”

  1. C’est pas si terrible que ca de devenir Maman ^^

    Juste que je suis d’accord qu’on a peur de faire caca de peur d’ouvrir les sutures et de faire éclater la chaine hémorroïdaire et que c’est vrai qu’à nuit2 Bébé a repris suffisamment de force pour se faire le poumons alors que t’as juste envie de pioncer :D

    1. la deuxième nuit, voire la 3eme selon lebébé (voire les 2 en fait” est celle qui te fais te demander “mais qu’est e que j’ai fait”… meme pour les jumeaux ça me l’a fait MDR

      1. Oui moi aussi les 2 me l’ont fait à nuit2… Pour Timinoo je l’avais calé entre moi et le coussin d’allaitement et on avait passé la nuit comme ca. La Lùciole lui n’a pas apprécié et il a fallu que je passe sa deuxième nuit à le bercer de long en large dans ma chambre (heureusement chambre seule)… :twisted:

  2. Niark niark niark !!!!
    C’est pas bien de se moquer…
    Allez, ça devient un peu du bonheur à un moment donné. Que du bonheur, ça jamais, c’est le gros pipeau que les vieux te sortent pour se foutre de nous parce qu’eux, ils savent qu’on est parti pour en chier des bulle.
    Je dirais probablement la même chose dans 50 ans…. Niark niark niaek

  3. j’adore !

    Fait gaffe brigade des nurses oblige !!

    Ici zhom ce week end a regardé mon ventre amoureusement… me l’a carressé qques fois et a émis l’hypothèse du troi… ( numero 1 : troizans numero 2: 19 mois)

    Je l’a gentiment invité a rangé sa kekette pis de toute façon j’ai un implant mouahahaha

    nanméo j’en chie deja assez avec 2 minipouces alors si fallait rajouter le troiz… parce qu’en ce moment ouai c’est clair c’est pas que du bonheur !

        1. Arf ! La corde est livrée avec le troiz?

          Nan parce que quand je dis que les miens sont atroces… je pense que les gens ne me croient pas…

          Si jte dis que le preums

          Dit CACA toute la journée, impoli, répond

          que le deuz repete CACA toute la journée, mord, tape, pince, n’écoute pas la moindre petit consigne (non Robin pas le four ça brule )

          Non Robin pas la poubelle … etc..

          mais a coté de ça j’ai le droit a des calins des bisous, des je t’aime (de la part des 2)

          ça aide a tenir le coups mdr

  4. ah ce que j’ai ris!
    si, allez, c’est du bonheur, quand bébé fait ses nuits, n’a plus de coliques, est rythmé pour les siestes et fait un peu sa vie! (comment ça jamais?!)

    Ma belle soeur a accouché il n’y a pas longtemps, grosses idyllique, accouchement rapide et facile, et la petite faisait ses nuits à un moi…
    moi j’dis, faut pas les fréquenter ces gens là!! mdr!

    1. pfff, faut la pendre ta belle soeur en fait. C’est de la faute des gens comme elle qu’on te regarde de travers quand tu dis que tu voudrais bien souffler un peu, ne pas etre qu’une mere. “mais comment çaaaaaa? tu ne l’aimes pas ton bébé heiiiiin j’en suis sûûûre!” :evil:

  5. QUE du bonheur, non, mais bcp bcp de bonheur ça oui… cette nuit à 1 heure du mat quand ma petite miss de 3 mois qui a fait des nuits de 7h pendant 2 semaines avant de repasser à 3h avait décidé que c’était le moment de rigoler et pas de dormir c’était pas l’éclate totale mais ce matin, comme les matins après les nuits de pleurs, c’est comme si on reprenait tout à zéro… c’est pour ça je pense qu’on peut dire sincèrement “que du bonheur”… à mon avis c’est un mécanisme qui efface les plus grosses difficultés dans notre cerveau (tu vois j’avais oublié le coup des sutures) pour assurer la survie de l’espèce ;) et c’est comme ça qu’on peut dire sincèrement “que du bonheur… d’ailleurs dans mon entourage les parents d’ado sont les plus enthousiastes avec les bébés parce qu’ils ont oublié alors que l’adolescence ils la “savourent” ;)

  6. Merde, je suis niaise…
    Pour Mouflette, c’était clairement pas le bonheur tous les jours, parce que punaise, fallait se la coltiner!
    Le plus mignon bébé du monde et le plus bruyant aussi, et le plus enquiquinant je pense!

    Mais MissCouette, elle est tellement facile, sérieusement, je me sens déjà prête à remettre ça! (Mais bon, y’a le souvenir de Mouflette qui me fait me dire “Attention Cocotte, t’auras pas 2 fois la chance d’avoir un bébé silencieux et calme”

    1. ça c’est le piège. On avait ze bébé parfait pour Madame Ma Fille. Les nuits à 3 semaines toussa quoi. on fait le 2eme, hop y’en a 2. En plus 3 mois de double nuits…. dans ta face, joueuse!

  7. C’est pour ça que chez nous, ce sont les frères et soeurs qui ont “la joie” d’annoncer les suivants… parce que eux sont vraiment contents. Moi, j’adore l’accouchement (sous péridurale) et les 12h qui suivent… après, blackout de 2 mois et on reprend. :-D

  8. misère! j’ai presque envie d’en faire un troisième alors que je viens d’en chier pendant 2 ans… que faire????? relire et relire ton billet lol!

    1. non, lire et relire, ça marche pas. JE le dis à la fin, c’est surement de la jalousie en fait… donc si moi ça me donne envie d’un 4eme, je doute que ça te fasse renoncer à un 3eme :)

  9. Absolument d’accord, je suis toujours étonnée de lire “grand bonheur” alors qu’à la naissance de notre premier, nous étions si vannés physiquement et nerveusement (accouchement loooooooong) qu’aucun de nous deux étions en mesure de faire un sms aussi extatique… De mémoire, c’était factuel, du genre “bébé est né, le poids, la taille, tout le monde est oK”

  10. Absolument d’accord, je suis toujours étonnée de lire “grand bonheur” alors qu’à la naissance de notre premier, nous étions si vannés physiquement et nerveusement (accouchement loooooooong) qu’aucun de nous deux étions en mesure de faire un sms aussi extatique… De mémoire, c’était factuel, du genre “bébé est né, le poids, la taille, tout le monde est oK”

  11. T’imagines un peu annoncer une naissance comme quelque chose de traumatisant ???

    Enfin j’ai déjà eu des annonces où “La maman se remet tout doucement d’un accouchement difficile”…

    1. non, mais le bébé, dans le texto, il peut etre très mignon, voire meme gentil (si on est à max J+2, après je n’y crois plus mdr).

      Je me rapelle avoir envoyé un message un peu bizarre à une copine proche qui avait accouché 2 mois avant moi, du genre “j’ai mal au cul, j’ai le bide flasque, mais elle a repris du poids”. Ok tout de suite, ça coupe tout…

  12. Ouai pas faux tout ça, on a été sur un nuage pendant 1 semaine avec chéri-chéri pour Petit Loulou et puis très vite on était sur les nerfs à s’engueuler pour qui s’en ocupait le plus ou dormait le mojns (ça va ensemble), on n’en pouvait plus on ne savait plus où on habitait (moi ça me décalque vite une nuit coupée) et puis après “ça miaule”, ça “chie”, “ça bouffe” tout le temps… j’adore pas les bébés c’est après que c’est sympa quand des choses se passent, là il va avoir 2 ans demain je me régale et même parfois encore oui j’avoue il me gonfle et j’aimerais être seule, tranquille… Depuis quand on ne devrait pas dire ce qu’on pense vraiment !!! ET pourtant je les aime mes gosses hein !!!

  13. j’imagine l’inverse :
    “Truc et Machin ont la grande tristesse de vous annoncer la naissance de la Chose , fini les grass’mat’ , les mains ds le caca , les vomis , les tunes dépensées en couches et lait , c’est pour nous !
    Plaignez nous ! ” …
    J’en ai eu 3 , cool , les nuits à 1 mois , super faciles , ils poussaint comme des mauvaises herbes , puis bardaff , tadadadaaa , Camille est arrivée et 18mois de nuits blanches ! Arghhhh :-/

    1. Non, pas de tristesse, mais de là à hurler de joie…. Mais un truc du gerne “nous y voila… levés à 2h, 3h20, 4h56, 6h02, machin est arrivé pour éblouir nos nuits…”. Ca donne le ton quoi

  14. Punaizz juju t’a encore rien compris à ce genre de message :

    En fait dans : “bébé est né c’est que du bonheur” : il faut traduire = “Finies les contractions, finie la sensation de pousser et que ça ne sorte pas par le bon trou, fini le sentiment que tout repose sur nous pour mener à bien la mission, maintenant papa est là aussi, finies les fringales qui font grossir, finis d’ailleurs les kilos +++ et dans la continuité les questions existentielles pour s’habiller et ressembler à qq chose, finie la restriction saucisson-pâté-bière-champagne, finis les reflux, fini le SNUG….”
    Donc enfin la douce vie parce que ok, il faut se lever la nuit…mais ça dure que 6 mois….et le petit être en devenir est enfin indépendant…ou le sera très vite :D

    MDR :D

  15. Personnellement je serai plutôt tentée d’envoyer “Ça y’est, la séance de torture est terminée, 3 kilos sont sortis de mon vagin au bout de 12heures, c’était pas trop tôt.”
    Voilou.

  16. j’adore ce billet, car c’est exactement ce que je ressens lol
    je ne supporte pas quand j’en entends qui me disent : “ha les enfants c’est quuuuuuuueeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee du bonheuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur !”
    j’ai juste envie de leur dire : ou tu veux te faire passer pour la wonder maman, ou tu te fous vraiment, mais vraiment de notre tronche !
    Parce que c’est pas vrai, c’est pas queeeeeeeeeeeeeeeeeee du bonheur ! c’est effectivement bcp de joie, mais il y a des jours ou tu as envie de les suspendre au plafond, tellement ils te gavent ;-) et là le bonheur n’existe plus mdr
    il y a peu, une femme de collègue de mon chéri, me tanait tout le temps en me disant : ben alors tu fais pas le troisième, au moins pour avoir une fille (arf quelle conne j’ai été, j’ai fait deux garçons) ???
    un jour je lui ai répondu, attends de faire le deuxième et on en reparlera cocotte…
    bref, elle a fait le deuxième et l’autre fois je la croise, décomposée… sa 1ère phrase ce jour là : “j’en ai marre, fais chier, il dort pas, il fait que chouiner, il me saouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuule !”
    là au fond de moi je rigolais, et je lui ai dis : tu comprends pourquoi je ne veux pas de 3ème… et là vaincue, elle me dit : oui c’est bon j’ai compris, je t’embêterais plus avec ca…
    et ca, c’était du bonheur lol

  17. C’est facile à dire les premières nuits!! Tu n’as pas parlé des poussées dentaires, des gastro (c’est traitre la gastro, c’est toujours la nuit!!), des quintes de toux, des cauchemars, de la période du NON, de l’apprentissage de la propreté, en breffffff c’est jusqu’à 18 ans le bordel!! (Minimum, ça c’est pour rassurer les futures Mommy!) :twisted:

Laisser un commentaire