Et toi, tu accouches où?

Moultes articles hier sur à peu près toutes les plates formes d’infos reprenaient les résultats d’une étude sur la “surmédicalisation” de la naissance en France. Voici un article parmi tant d’autres si vous ne voyez pas de quoi je parle.

 

En gros on y apprend que près de 50% des femmes trouvent que leur accouchement a été trop standardisé (en gros l’usine, tu fais ce qu”on te dit et tu te tais), et 25% se disent prêtent à chercher une autre manière, un autre endroit pour donner la vie au prochain nain.

 

L’étude en question m’a étonnée à moitié.

 

D’abord je me suis rappelé mon envie de faire autrement après ma 1ere, qui pourtant était née en province, et où j’avais eu la chance de quand même avoir un suivi de grossesse sympa, même avec à chaque fois des personnes différentes. Petit hopital quoi. Mais ce lit d’hopital, pendant les 12 h de travail et toussa ça, moi ça m’avait beaucoup marqué et j’avais pensé à bien d’autres solutions après ça. Juste pensé hein. Parce qu’une fois le 2eme arrivé, et qu’en fait ils étaient 2, on oublie toute autre forme d’accouchement possible. On te le fait oublier. Parce que les jumeaux, c’est grossesse à risque. Accouchement à risque aussi. Même que certaines cliniques ne veulent pas de toi pour ne pas faire baisser leurs stats. TU ne peux même pas choisir l’hopital dans lequel tu voudrais mettre bas, tu oublies les cliniques qui proposent des piscines et autres réjouissances pour endurer les contractions, parce que tes bébés sont 2 et qu’en plus ils sont en siège, alors madame, sivouplé, allez à l’usine d’en face qui fait des césariennes sans problèmes… (l’histoire des maternités niveau I, II et III, vous voyez?).

 

Et donc, d’un autre côté, j’étais étonnée (bé oui, moit-moit quoi). Etonnée parce que de plus en plus, les femmes demandent la césarienne de complaisance. Ou le déclenchement pour savoir quel jour arrivera le nain, parce que quand même faudrait pas que je perde les eaux dans mon lit hein, vous comprenez? Ces pratiques m’hérissent le pwal de la gambette, mais elles existent et on en entend parler de plus en plus. Moi ça me fout des palpitations quand on me parle de ça. Et comme le sujet est assez présent depuis quelques temps, je pensais justement que les mamans étaient peut être rassurées d’être limite attachées à leur lit pendant non pas “leur accouchement”, mais bien pendant qu’on les accouche, entre le fil de la péridurale, le fil de l’ocytocyne, le monitoring, le fil à recoudre à côté etc…

 

 

Souriez! On controle votre tension, vos contractions, les rythmes cardiaques de tout le monde... sans même avoir à venir vous voir!
Souriez! On controle votre tension, vos contractions, les rythmes cardiaques de tout le monde... sans même avoir à venir vous voir!

 

Et bien il faut croire que non! Et je dirais “tant mieux”. Ca rejoint un peu mes articles concernant les Doulas (voir ici). Rester humaine et apprendre à connaitre ce corps qui est bien plus conçu pour accoucher que pour slider sur le calendrier de son Iphone quoi…. (bon ok, slider c’est moins dur, mais quand même). Accepter que la naissance (comme la conception généralement, meme avec toutes les techniques de test d’ovulation et de stimulation) soit une surprise le jour J, tout en s’y étant préparé autrement qu’en apprenant le “petit chien” ou alors en faisant une prise de sang pour savoir si on a le droit à la péridurale. En faisant plus qu’une radio du bassin pour voir si bébé peut passer, ou alors que peut etre pas, et se préparer à la césarienne. Se préparer en apprenant les signes, en guettant les contractions plutôt qu’en prenant rendez vous….

 

Accoucher en hôpital, oui, mais avec une ambiance chaleureuse, zen… oublier le timing…. Après les rebondissements sur l’expérimentation des maisons de naissance, entre le Sénat qui s’y oppose et l’assemblée nationale qui y est favorable ensuite, peut être a t-on un espoir qu’un jour, la grossesse et la naissance ne soient plus considérées comme des pathologies….

 

Alors et vous? le prochain, vous souhaiteriez qu’il arrive où et comment?

21 commentaires

  1. Ah nan pas de prochain hun! J’ai trop souffert pour le second et j’oublie pas contrairement à ce qu’on veut nous faire croire.

    Bon si un autre Bébé-Surprise venait squatter mon bidon je retournerai à l’hopital du second qui est à l’ecoute des désirs de la Maman et ou tu peux accoucher autrement que sur la table d’accouchement.

    Perso je n’ai eu que des voies basses et je ne voudrais d’une césarienne pour rien au monde meme si je sais bien qu’on a pas toujours le choix…

    Pour ce qui es de la surmédicalisation, pour le premier j’ai suivi le troupeau et j’ai fait tout ce qu’on m’a demandé. Pour le second j’ai volontairement loupé le RDV du 4eme, 6eme et 7eme mois, j’ai refusé de faire le test O’Sullivan et je n’ai pas fait autant de PDS qu’il m’en a été prescrit…

    Bonne journée et je sais plus si je l’ai ecrit mais bonne année!
    Vinie

    1. pour les jumeaux aussi j’ai fait ma rebelle. Un peu moins que toi certes, mais j’avais tellement peur qu’on m’hospitalise (contractions très tot, et col un peu ouvert) que j’ai”loupé” mes deux avants derniers rdv…. héhéhé

      1. Moi aussi j’avais peur qu’on m’hospitalise car le second voulait deja arriver à 7 mois de grossesse. Je suis restée alitée un mois, tout ca pour qu’au final Mr fasse du rab… :twisted:

        1. oui c’est le coup que m’avait fait la 1ere en fait! hospitalisation et tout. Et puis déclenchement en fin de compte. Je le sentais qu’elle n’allait aps venir et je me suis battue pour qu’on me relache. Et je n’avais pas tort :) du coup j’ai appris à aller voir mon col pour vérifier que les contractions ne jouaient pas trop (sur que si le col avait morflé et que si à 7 mois pour les jumeaux j’avais eu le col à 3 je serai quand meme allé voir la sage femme hein, je suis aps folle non plus mdr)

  2. Pour mes p’tits jumeaux, qui étaient aussi mes premiers j’ai choisis d’accoucher dans une assez grosse maternité publique (niv 2) mais en cours de labelisation amis des bébés. Je retournerai là pour le(s) suivants les yeux fermés! J’ai eu la chance d’accoucher par voie basse et comme Vinie je ne voudrais d’une césarienne pour rien au monde! Vu que c’était des jumeaux il y a des choses sur lesquelles j’ai du céder et au moment de l’accouchement le gynéco était présent que si non il n’y a que la sage femme (et franchement ca aurait été mieux, parce que ce gynéco c’est l’un des seuls mauvais souvenirs que j’ai!)
    Dans cette maternité on peu bénéficier d’une baignoire de dilatation et de ballons
    Au final je ne regrette pas mon choix, mes loulous sont allés l’un puis l’autre faire un p’tit tour en néonat voir comment il y faisait chaud et tout à été mis en oeuvre pour que je puisse malgrès tout les allaiter. J’ai pu rester 8 jours et prendre le temps qu’il nous fallait pour que tout le monde sorte sereins.
    Pour le suivant, j’aimerai réussir à mieux faire entendre mes choix. l’idéal serait pour moi de pouvoir accoucher en plateau technique mais je crois que ca n’existe pas dans mon coin! En tout cas toutes ces questions me travaillent, vivement le prochain! (qui n’est pas encore à l’ordre du jour, je vous vois venir vous!)

  3. Pour un prochain, je souhaiterais accoucher exactement comme pour MissCouette.
    J’ai été respectée, mes envies de femmes ont été entendus, je n’ai pas été prise pour une capricieuse quand j’ai demandé à me lever ou à prendre un bain.
    Et on ne m’a pas imposé la péridurale (c’est moi qui l’ai réclamé!!).
    Je n’ai même pas eu d’épisio, ils ont laissé se faire une petite déchirure (et putain, ça fait grave moins mal qu’une épisio à la cicatrisation!!)

    Pour Mouflette, je n’avais aps eu voix au chapitre, j’ai été traitée comme une gamine qui ne sait rien (j’avais 19 ans en même temps, mais ça n’est pas une raison!) et qui ne doit faire que ce qu’on lui demande.

    ref, le respect des besoins de chaque femme.

    Je ne conçois pas non plus de demander à déclencher mon accouchement ou demander une césarienne “de confort”, mais je pense comprendre que certaines le fassent, et ce n’est pas forcément pour des raisons à la con du style “Je dois partir en vacances après” mais peut être à cause de traumatismes ou de réelle panique (pour ma première, je voulais vraiment une césarienne, tant j’avais peur qu’un être humain passe “par là”.
    J’ai finalement accouché par voie basse (et déclenchée, sans que je demande rien du tout), et je ne regrette pas une seconde, malgré la douleur et tout ça.

    Mais bon, je ne pense pas qu’il n’y ait que desraisons absurdes qui pousse les femmes à accoucher de telle ou telle manière.

  4. Le prochain? Tu aurais demande il y a encore un mois j’aurais dit niet… mais faut croire qu’on oublie parce que la maintenant je me surprends a ranger les petits habits de Poulette en pensant qu’ils pourraient un jour resservir… mais definitivement pas au meme endroit que pour Poulette. Meme mourante je ne remets pas un pied la-bas…
    L’ideal pour le prochain ce serait un accompagnement global et un accouchement en maternite avec ma sage-femme… le plus important pour moi sera de connaitre la personne medicale qui sera au moment de l’accouchement (enfin qu’elle me connaisse surtout). C’est pas gagne mais on a le droit de rever… :-D

  5. Pour Chouquette c’était une césarienne parce qu’elle n’était même pas engagé dans le bassin… vu qu’il est beaucoup trop étroit… D’après ma gynéco, je ne pourrais accoucher par voie basse que si bébé fait moins de 2kg300 donc, ba si ya un bébé deux, césarienne, dans la même maternité parce que ça s’est super bien passé… Je préfère une deuxième césarienne plutôt qu’un bébé prématuré… :wink:

  6. Pas encore accouchée et tant mieux. Mais je vais quand même donner mon ressentis du moment.

    L’accouchement est prévu dans une polyclinique de niveau 1. Pour le moment le suivi a été médicalisé, mais pas de trop. (Mes rendez-vous mensuels durent 10-15 minutes max et il a le temps de me badigeonner le ventre de crème pour voir le ptit loulou.)
    Le grand hic que je leur reproche c’est de tenter de nous imposer leurs idées (Gynéco : “si on fait la prise de sang pour le tri-test c’est qu’en a de résultat pas top on est prêt a faire l’amniocentèse. Anesthésiste : “Personnellement je préfère un accouchement déclenché, au moins c’est fait en semaine, on est sure de pas être seul en cas de soucis…”) Si on se met a leur place on peux les comprendre mais toutefois j’ai pas envie de perdre un bout important de la grossesse : le mystère sur la date de l’accouchement. C’est bien une des seules choses qu’on a pas envie de contrôler, même si au fond de nous on a toujours une date “préférée”.

    Je sais pas encore exactement comment est équipé la poly. Je sais qu’ils disposent de bain pour se détendre, de ballon, pour le reste on attendra vendredi d’en faire la visite.

    Par contre dans tout ce qu’on m’en a dis le personnel la-bas est génial. J’ai déjà vu deux gynécos, un anesthésiste et j’ai beaucoup apprécié leur professionnalisme et en même temps un petit manque de sérieux. Une ambiance sympathique qui met à l’aise, on a bien moins l’impression d’être un numéro. Et puis sans encore grande certitude mais je pense que la-bas ils font au max pour aller dans le même sens que la future maman. Le gynéco nous a dis déjà plusieurs fois de faire un projet de naissance pour pas qu’il y ai quelque chose d’oublier (Genre le gynéco qui par habitude coupe le cordon alors que papa voulait le faire)

    En fait pour le moment la seule chose que je pense que je referais pas à ma prochaine grossesse c’est les cours de préparation avec une sage-femme. Je crois que je m’orienterais davantage vers des cours d’haptonomie parce que j’ai comme un regret que papa n’ai pas pu sentir bébé de bonne heure (En même temps bébé a pris du temps pour que moi même je sois sure que c’est lui qui bougeait) et du coup j’ai ce sentiment qu’au début il était mis un peu de côté. (N’empêche il est quand même terrible mon homme, présent à tout les rendez-vous [sauf un avec la sage-femme] que ce soit les rendez-vous mensuels, l’amniocentèse, les échos il était toujours présent.

    Je m’arrête la, je pense avoir fait assez long.

    Ps: Toute façon pour la seconde grossesse, a moins qu’on remette ça illico presto (mais je pense pas) on devrait plus être dans cette ville complètement naze niveau boulot (pour moi !!)

  7. Pour moi pas de problème car il n’y aura plus de prochain, les machines sont arrêtées définitivement. Et puis nous en avons 3 donc çà va. Mais sinon mon accouchement je le ferais à la clinique de mes 3 enfants. Tout c’est très bien passé.

  8. Coucou, tiens alors moi je vais paraître chanceuse, suivi de grossesse par un gynéco ITALIEN, ça change tout, lol, la femme qui est enceinte est très importante et avant de t’examiner il demande ce que je ressentais, etc, comment ça allait, bref, même pour une grossesse gémellaire ça a été une merveilleuse grossesse
    l’accouchement, bon certes j’ai été déclenché, mais je n’en pouvais plus, gonflement des jambes, irritation sur tout le corps, je ne dormais plus, donc fallait faire quelque chose, bon j’ai été déclenché à 38SA+5j, donc pour des jumeaux c’est correct
    les sages femmes ont été géniales avec moi, celle qui m’a aidé à accoucher a été super gentille, je ne me suis pas sentie expédiée ni même frustrée
    mon gynéco malgré qu’il n’était pas là pour m’accoucher avait tenu à m’accompagner le matin voir son confrère gynéco qui m’a accouché, deux papas poules
    bon la chance que j’ai eu car tout les autres gynéco de l’établissement voulaient faire césarienne!!! et eux deux étaient les seuls qui me laissaient accoucher normalement

    en résumé j’ai accouché en CLINIQUE, suivi par un gygy italien, et accouché avec une sage femme adorable (qui avait environ 25/30ans) et un gynéco avec de l’expérience proche de la retraite mais adorable également, et pourtant bébé 2 était en siège mais cela ne leur a pas fait peur

    si je devais encore avoir un bébé et ben je resterai dans ma tite clinique niveau 2, lol

  9. alors nous on a pas prévu d’en avoir un prochain mais peut être que tu seras intereser de savoir que j’ai eu la chance d’avoir une grossesse zen et un accouchement à la maison avec une sage femme geniale même si arriver en retard de quelques minutes et donc c’est le papa qui a tout gerer. Que si elle serait arriver à temps et bien je n’aurais surement pas accoucher debout et je le conseil à toutes les mamans d’accoucher debout rien de plus normal en faite puisque bébé n’est pas fait pour arriver allonger ^^

    on a prit cette decision suite à l’accouchement de notre fils qui a mit 21h sans eau sans manger sans peridurale car j’en voulais pas et bilan ma fille a mit 7h pour arriver avec de l’eau avec de la nourriture dans le bidon. pas 36 milles echos juste les 3 obligatoires 0 prises de sang diabete 0 prise de sang ou examen pour la trisomie. Vraiement une grossesse de rêve

    Bon en echange faut habiter pret d’une clinique ou hopital, mon voisin est pompier, mon medecin habite en face de chez moi et ma sage femme a 8 minutes hihi

  10. Qu’il arrive pas surtout en ce qui me concerne… et vu que j’ai accouché @home la seconde fois et en 4h la première fois j’imagine que s’il ya vait 3° j’aurais intérêt à faite très vite !!!

  11. Ben moi pour mon pitchoune 2 j’irai au même endroit que pour le premier, et pourtant y’a rien de spécial là bas, mais dans le coin on n’a pas trop le choix je crois. Mais depuis le début de la grossesse j’essaie de me persuader que j’aurai le courage de dire les choses, et d’envoyer balader si c’est necessaire, ce qui m’a beaucoup manqué pour le premier!

  12. bon, bah pas de prochain ici, mais ma premiere fois a été horrible, on ne m’écoutait pas, à aucun moment on ne m’a écouté, et c’est ça qui m’a le plus déçu. J’ai été dégoutée d’accoucher de cette manière, dans l’indifférence de mon “Moi”. (et j’ai finalement fini en césa, et plus j’y pense, plus je me dis que je me suis empechée d’accoucher normalement tellmeent j’étais frustrée)

    La deuxieme fois c’est nettement mieux passé. J’existais (et je me connaissais bien mieux), malgré une seconde césa.

    Je ne tenterai pas de 3eme, par volonté mais aussi par ce que ca serait très dangereux vu ce qu’il s’est apssé la 2eme fois, mais, si je pouvais (et voulais VRAIMENT, genre apres une grosse murge on décidait de remettre ça), je prendrai ce 2eme hopital où tu n’es pas qu’un utérus, même si j’étais branchée de partout, cela m’a suffit :D

  13. Je peux comprendre les césariennes de complaisance si comme moi, on est terrorisée par l’idée qu’un paquet de 3 kilos va venir nous déchirer l’entrejambe. Après je sais que c’est mal ! Sinon jme verrais bien accoucher dans l’eau, une dizaine de péridurales me coulant dans les veines :)

  14. je n’ai malheureusement pas pu accoucher par voie basse (pour pas dire “normalement”) et ca sera mon grand regret. Car meme si un 3eme se met en route ca sera forcement une autres ceza.

  15. J’aurais aimé accoucher dans une baignoire balnéo car je pense que l’eau détend et ainsi peut aider à diminuer la douleur. L’accouchement aquatique commence à se faire connaitre dans plusieurs pays et je suis pour l’installation de baignoire de balnéothérapie dans les salles de naissance.

Laisser un commentaire