L’accompagnement à la naissance #3

Un petit billet en guise de conclusion…. Retrouvez la première partie ici et la deuxième ici!

 

Se faire accompagner d’une Doula pendant sa grossesse ou son accouchement, c’est souvent interprété par les autres comme un retour en arrière, du temps de Laura Ingalls & Co, à faire bouillir de l’eau pendant que maman accouche de son 8eme dans le salon (ou dans la grange…). Pourtant ce n’est que la reproduction que ce que les femmes ont de tous temps vécu, mais qu’on juge aujourd’hui assez superflu pour ne pas y penser, et surtout pour ne lui donner aucune importance… La grossesse et l’accouchement, la gestation et la mise bas sont devenus des périodes médicalisées, uniquement. On attend que la grossesse se passe, on prend une péridurale, et le bébé est là.

 

L’arrivée d’un enfant est bien plus importante que le dosage d’une péridurale. On a tout un chemin à parcourir dans nos têtes. Se préparer. Une doula est là pour nous aider à interpreter les signes, pour nous aider à prendre nos décisions, pour que lors de ces décisions, nous ayons un oeil peut etre différent de celui de médecins, des fois le même regard quand les choix sont réduits. Du fait de l’éclatement géographique des familles, elle a de nos jours, et plus que jamais je pense, une place à part entière dans notre société. Parce qu’une sage femme n’est qu’une sage femme (et qu’elles sont assez débordées pour ne pas en plus s’occuper de la partie supérieure de notre corps), et parce qu’une doula n’est justement pas une sage femme….

 

Pour celles qui sont intéréssés, j’ai 2 numéros du magazine In Utero, magazine de l’association, en version électronique. J’ai le droit de les envoyer 2 fois chacun (c’est un magazine qui est vendu en temps normal). Alors les 4 premieres qui se disent interessées recevront un fichier pdf dans leur boite mail (mais s’il vous plait, si ça ne vous intéresse pas, laissez la chance à quelqu’un qui le sera: )

 

Plus d’infos :

 

Association 8ème Mère Veille

 

Antenne Française de l’association 8ème Mère Veille

16 commentaires

  1. J’aime bcp cette asso…j’ai reçu “la mère qui veille” comme recueil.
    On se dit juste : vivement le prochain !! LOL.

    Je suis bien intéressée par “In utéro”.
    Après, je laisse prioritaires les futurs mamans enceintes jusqu’aux dents…enfin non, là c’est trop tard pour elles, mais bon, disons que si ça intéresse quelques personnes qui attendent un bébé dans les 9 mois, je trouve normal de ne pas les priver de ça now.

      1. D’abord Juju je veux te remercier pour cette belle série d’articles, de m’avoir permis de mieux faire connaître ma profession, ma passion.
        Figure-toi ma juju qu’un accompagnement peut aussi se faire à distance. Bon d’accord c’est plus sympa de se rencontrer en vrai quand on peut mais aujourd’hui il y a de nombreuses technologies qui peuvent nous permettre de faire la’ccompagnement aussi à distance.
        Mesdames en attendant que Juju se décide moi je veux bien être votre doula si vous avez besoin!
        Quant à toi Juju j’espère que le jour où tu te décideras je serai la 1ère au courant.
        Merci pour tout ma belle.

  2. Pareil!!! tout ca m’interesse et m’interpelle s’il reste de la place je veux bien une copie du mag!
    J’ai eu la chance d’accoucher dans une maternité amie des bébés pour mes jumeaux mais il n’empêche que je n’ai quand même pas eu l’accouchement auquel je m’attendais… bref on fera mieux la prochaine fois (j’espère!)

  3. SALUT jUJU
    UN SUPER GROS MERCI DE FAIRE SES ARTICLES. jE VIS AU QUEBEC ET JE SUIS SUPER INTERESSÉE PAR CES FORMATIONS DE DOULAS, JE VAIS ME LANCER JE CROIS. j’AI PRIS CONTACT AVEC EUX…MAMAN COMBLÉE JE POURRAIS EN FAIRE UN METIER… S’IL TE RESTE UN EXEMPLAIRE JE VEUX BIEN… SINON MERCI ENCORE

    PS : oups mon clavier est en maj.

  4. Lance-toi Juju, ça t’irais bien comme boulot je crois. Même si je veux que tu restes une camarade de com ;)
    Et même si tu te lances pas, j’espère que tu seras ma doula à moi quand je serais enceinte jusqu’aux yeux et que je me demanderais “mais quelle connerie j’ai faite, au secooooours !”

Laisser un commentaire