Des nouvelles de l’école!

Tout se passe bien. Madame ma fille demande chaque matin à y aller et fait meme du forcing pour y aller l’après midi. Mais je ne suis pas encore prête à la laisser partir toute la journée…

 

Mouah ah ah même pas vrai tout ça…

 

Depuis hier, on a le droit à une nouvelle manière de se dire au revoir. Has been les bisous mouillés de larmes, welcome to the roulé-boulé par terre en hurlant (sinon ça le fait pas)… La maîtresse doit la tenir pendant que moi ou Chéwi partons, et pendant les longues 40 secondes qui nous séparent de la sortie, on entend Madame Notre FIlle qui pleure, et qui entraîne même d’autres petits enfants à pleurer. Une chance qu’elle soit dans une classe double niveau qui n’accueille que 6 petites sections, sinon toute la classe se mettrait à pleurer… D’ailleurs j’ai bien honte et je m’excuse auprès des parents qui me font les gros yeux en laissant leur chérubin pleurant toutes les larmes de son corps alors que le matin même il s’était levé plein d’entrain… (en même temps je crois que moi aussi je ferais les gros yeux…)…

 

J’ai tout tenté. Du “tu sais toute ta vie tu seras obligée d’aller quelque part sans en avoir envie le matin en te levant tôt“, jusqu’à la valorisation de ce qu’elle avait pu apprendre en 2 jours (attends, la marelle, c’est THE truc important à cet âge là!). La menace du genre “si tu vas pas à l’école, on t’emmène à la garderie“, et la carotte (hier nous sommes allés chez Mickey l’aprèsmidi). Le “montre moi comme tu es grande“, le “regarde, tout le monde rigole“. Ce matin nous avons aussi eu le “ça suffit ta comédie maintenant”. Rien n’y a fait. d’ailleurs dès le départ de la maison et jusqu’à l’école, tout le monde sur la route savait où elle allait… heureusement qu’elle criait où elle ne voulait pas aller, j’aurais pu (une nouvelle fois) avoir la dass sur le dos moi…

 

J’aimerais savoir ce qui fait qu’elle rechigne (petit mot) pour aller à l’école. Si c’est la séparation, le fait que son frère et sa soeur restent à la maison, le cadre en lui même là bas qui ne lui plait pas… Surtout qu’elle n’y va que le matin…

 

Ce matin j’ai même pris l’artillerie lourde avec : la sucette et le doudou. Je m’étais mis un point d’honneur à ne pas le faire pour éviter les manipulations de ces choses par d’autres enfants, mais aussi pour faire une réelle coupure… J’ai cédé en en parlant avec l’assistante de la maîtresse (comment appelle t-on ces gens là?). Ca n’a rien changé sur le coup, mais peut être que la matinée aura été plus douce…

 

Peut être avez vous des conseils? VOs enfants ont peut être réagi pareil lors de leur première rentrée?

25 commentaires

  1. Ralala m’en parle pas ! cette 1ère rentrée pour mon nain a été le pire jour de ma vie de maman ! nan, je te jure que j’en rajoute pas !
    Il a hurlé, pleuré, a essayé de se barrer de la classe pour nous suivre … Bref, la cata … j’étais dans tous mes états de le laisser comme ça !
    Puis progressivement, il n’a plus trop pleuré, et là, j’ose dire que ça y est, il est dans le bain.
    Ce qui aide, c’est que c’est sa mamy qui l’emméne et pas moi. J’ai l’impression que c’est moins dur pour lui.
    Et je peux te dire que dans sa classe, ça pleure encore beaucoup … donc bon, je pense qu’il leur faut un peu de temps pour s’habituer, et que ça va passer.
    Bon courage en tout cas, car je sais à quel point notre coeur de maman est mis à rude épreuve dans ces moments là !
    bises

    1. en fait elle allait à la garderie avant… et en 1 an ça a toujours été le meme genre de crise…. et ça n’est pas passé… alors j’ai un peu l’habitude mais c’est fatiguant quand meme car tu te dis que y’a quelque chose qui cloche quand meme…. on verra bien par la suite…

  2. Quant Nico a commencé l’école en décembre l’année dernière, il a aussi eu du mal au début. Il pleurait un peu ou trouvait toujours à me dire “non, part pas maman”… et puis petit à petit, il disait plus rien, plus de pleurs il voulait même y retourner l’après midi (chose qu’on a fait puisqu’il me le demandait) idem pour la cantine.
    Cette année, c’est nickel, il y va avec grand plaisir et est ravi de ses journées.
    Par contre, souvent il me demande pourquoi il doit rester à la cantine et là, j’ai trouvé le truc qui fait qu’il accepte mieux, je lui ai expliqué que parfois, ces petites sœurs elles vont à la garderie et que du coup, elles ne sont pas toujours avec moi pendant qu’il est à l’école et que un jour, je reprendrais le travail et qu’ils seront tous les 3 à l’école.
    J’espère que ça pourra t’aider, sache que chez Nico, y’a encore pleins de loulous qui pleurent le matin, c’est normal, en moyenne on dit qu’il faut 15 jours (y’en a même qui pleurent à la sortie :roll: )
    Mais une fois que t’es parie, elle pleure encore ou c’est vraiment quant tu pars?? ils ont un pouvoir absolu pour nous faire culpabiliser!!
    bises

  3. Et ça dure combien de temps ses crises? Qu’est ce qu’elle dit l’instit’? Parce que si ça dure juste le temps que tu partes, franchement, te tracasse pas, elle fait ça pour t’em… ;-)!!! Mais si ça dure toute la matinée, c’est une autre paire de manches…
    Le mien a pas mal rouspété au moment où je partais mais ça ne durait pas… quand je regardais en catimini par la fenêtre, il était déjà calmé, petit salopiot ;-)!!!

  4. Ma pauvre !
    je crois que tu dois simplement persévérer, lorsqu’elle va s’apercevoir que ça ne fonctionne pas elle arrêtera. Mais seulement dans le cas où effectivement elle pleure le temps que tu partes. Si elle pleure toute la matinée elle a peut-être un petit syndrome de la peur de l’abandon….Là quand on a encore un pédiatre c cool, ils ont quelques fois de bons conseils. Alors beaucoup de courage pour la rassurer tous les jours….et lui expliquer que les jumeaux ne restent pas avec toi (crèche et plus tard école aussi) toute la journée. Bisous ;)

  5. Euh moi je te dirai soit patiente, Ilyes a eu du mal (bon il pleurait pas mais je lisais bien dans son regard “viens me chercher tout de suite ” et aprés ça aller de mieux en mieux. Il faut laisser le temps faire, qu’elle se trouve des copains, qu’elle connaisse bien l’école.
    Le mien est en deuxième section et c’est le jour et la nuit il y va avec le sourire. Il est aussi dans une classe mixte avec 8 petite section et pour ces derniers c’est pas facile car ils se retrouvent avec des plus grands qui ont déjà des copains.
    Tout comme Angie rassure là un maximum.
    En tout cas pleins de courage . Bisous

  6. Le premier jour de Thomas, jeudi dernier : Son papa et moi l’avons emmené à l’école, il a commencé à pleurer, a fini par hurler, et on a du me “l’arracher” des bras, je suis partie sans même lui faire un bisou ou câlin…. Résultat, on est retourné à la maison, et j’ai craqué… laisser mon bout de chou, qui n’avait jamais été à la crêche mais en nourrice, dans un lieu qu’il ne connait pas, avec des gens qu’il ne connait pas….. Mère indigne que je suis!!! je m’en suis effectivement beaucoup voulu ce jour là, jusqu’à 11H30, quand j’ai récupéré mon bébé, qui apparemment s’est bien amusé à l’école!
    Deuxième jour : “Maman, moi grand garçon, moi non pleure à l’école”….. mais bien sûr! Au moment d’enlever la veste, c’était reparti! Mais l’assistante Maternelle (ou ATSEM, c’est comme ça qu’elle s’appelle), m’a dit qu’une fois que je partais, il s’intégrait aux autres enfants et jouait avec eux.
    Hier, rebelote, pleurs et accrochage à ma veste… j’ai du partir en le laissant pleurer!!!
    Je pense que les deux voire trois premières semaines vont me serrer le coeur mais après tout, même si l’école n’est pas encore obligatoire pour eux, même si on pourrait faire autrement, il faudra bien un jour couper ce cordon et le laisser…
    Pas évident, “hein”?

    1. justement j’ai évité de trop théatraliser sa rentrée. Je l’ai emmenée seule, pas de chichis, rien… on en parle le moins possible et j’ai essayé de répondre à la famille avant qu’ils lui demandent directement ce week end…

  7. l’assistante s’appelle l’astem :p

    Ici tjs aps de rentrée surement le 20 !

    J’ai lu qquchose super sympa sur un forum. explique lui que tu sais qu’elle voudrais rester avec maman et qu’a chaque fois qu’elle sera triste elle piocheras un bisous (virtuelle) dans sa poche (que tu aura mis au prealablement le matin au petit dejeuner, dans la voiture, et en rentrant dans l’école)

    tu peux meme y mettre des calins !

    Tout est bon a essayé pour qu’elle ne pleure pas aussi fort que ça ton coeur de maman doit etre tout triste à chaque coups !

    Je viendrais te raconter la rentrée du miens dans 13 jours :D

  8. Oh la pauvre, ça doit être dure de la laisser comme ça ! Et après elle se calme ?
    Nous chez la nounou, il a enfin accepté de quitter l’arrière de la porte pour aller jouer… il est en progrès !
    Bon courage à toi !
    Steph

  9. ça va pas te rassurer ce que je vais t’crire: ma soeur a pleuré non stop le matin de septembre à décembre, la première année
    bon en même temps après, quand elle a décidé que c’était bon, elle s’est super bien intégrée, a sauté une classe, et a toujours tout masterisé.

    Mais il y a eu 3 mois de pleurs au démarrage…

  10. Bonsoir
    Je vis la même chose depuis la rentrée bien que malouloute ait fait 3 ans de crèche. Quand je la récupère le soir elle a l’air plutot contente (meme si elle m’a expliqué que la crèche était bcp mieux que son école parce qu’il y avait plein de dames pours ‘occuper de enfants !!).
    Je ne m’inquiète pas, je pense que c’est normal et je suis sûre qu’elle aime l’école, c’est juste le moement de la séparation qui est difficile; D’ailleurs est_ce que ce n’est pas la même chose pour les parents ? Le matin quand on se sépare dans les pleurs on est triste mais après ça va mieux.
    Ce que je trouve rigolo ce sont les commentaires compatissants des parents dont les enfants ne pleurent pas !!

Laisser un commentaire