Etre une bonne poire…

J’avais une prof de religion qui disait “dans la vie il faut être bon, mais pas bon-bon. Sinon on se fait sucer”…

 

Hier soir je trépignais d’impatience en attendant que Chéwi daigne (enfin) rentrer du boulot. J’avais pris soin de passer le plus de temps possible au parc, histoire d’arriver vite à 18h. Parce qu’attention, hier soir, je suis partie de la maison seule! Alors forcément, c’était la fete hier dans ma tête! A 17h45, je m’étais préparée et j’attendais… le sac sur l’épaule…

 

En plus c’était la promesse de ne rentrer qu’une fois que les enfants seraient bien au lit… ce qui m’arrive jamais en fin de compte, alors que Chéwi et ses astreintes désertent (comme de par hasard) régulièrement la maison entre 19h et 20h (bref pour les bains/bibis/couchers). Mais là cette fois c’était moi. J’ai même pas préparé les pyjamas, rien… qu’il se débrouille je me suis dit, surtout que trouver un pyjama n’est pas forcément mission impossible…

 

Il est rentré… et alors que je passais la porte vers ma liberté, je ne sais pas ce qu’il m’a pris, j’ai eu pitié. De la pitié mélangée à une saloperie de sentiment de culpabilité que j’avais réussit à repousser toute la journée en prévision de la soirée. Alros j’ai dit, tout haut, de manière intelligible : “Madame Ma Fille, tu viens avec moi?”….

 

 

… no comment…

 

 

… en même temps j’allais chez Auchan…

 

VDM comme on dit maintenant

9 commentaires

  1. mouhahah !! j’adoooore la citation de ta prof de “religion” ??!!!…
    le coup des courses, ça m’arrive aussi ! le week-end il m’arrive même d’aimer me dévouer pour descendre la poubelle ! 5 bonnes minutes seuuuuule ! le pied …

  2. Moi j’ai des frissons de plaisir rien qu’à l’idée de pouvoir regarder une daube à la télé… sans avoir qui que ce soit autour de moi :)

Laisser un commentaire