C’était il y a 4 ans…

Comme d’autres (pas assez), j’ai passé mon brevet de secourisme. Ok à l’époque c’était avec une copine et c’était pour draguer les pompiers (ça a marché d’ailleurs.. ahem). Mais je l’ai passé, et j’en étais très fière. C’était quand j’étais en seconde. Jamais cela ne m’avait servi réellement. Mais il y a 4 ans, j’ai pu, et du, ressortir tout de ma mémoire. Il ne s’agissait pas d’une brûlure, pas d’un bobo. J’ai du ressortir l’artillerie lourde : massage cardiaque et bouche à bouche….

 

J’étais enceinte de Madame ma Fille, de 2 mois. Tout le monde n’était pas encore au courant au boulot. Mon premier vrai boulot. De mauvais souvenirs de là bas. Mais quelques un de bons tout de même. C’était le 31 juillet 2006. Il faisait très très chaud dans le bureau, on pouvait monter à 38°….. Pas de clim. Je vous laisse lire mon récit de l’époque sur mon 1er blog…

 

nous? pas de plan canicule ! on attend que qq1 de chez nous “clams”….

 

…c’est ce qu’on se disait et ce qu’on disait aux autres membres de la boîte la semaine dernière, celle d’avant,  et ce depuis 4 ou 5 semaines maintenant….

La bonne nouvelle? on nous installe des climatiseurs (3 petites choses pour 174 m3…) et ca devient urgentissime, il faut tout arreter pour ça.

La mauvaise? c’est le pourquoi du comment. Dramatique.
Ce matin, à 9h30, une collègue est littérallement tombée de sa chaise. Chaleur? baisse de tension? AVC? on ne sait pas encore. tout ce qu’on sait c’est qu’à cette heure précise nous avions déjà 34 degres dans le bureau.

Secouriste de service, je me suis occupée de la PLS, puis des différentes questions du style “si tu m’entends sers ma main, cligne des yeux….”…pas de réaction. Une collègue arrive pour m’aider, juste à temps…pas de pouls, plus de respiration…. je ne sais meme aps comment j’ai pu garder mon sang froid, maintenant que je repense à ses yeux convulsés et ses doigts scianosés… mais il fallait le faire. alors on la remise sur le dos et on a commensé, tant bien que mal, un massage cardiaque et un bouche à bouche, juste au moment où le pompier-secouriste-superman de la boîte se pointe pour nous aider, et déterminer la situation à ses collègues pompiers sur la route…reprise de pouls, reprise de respiration…elle vient et repart…. on continue

Les secours arrivent et prennent le relais, on est invité à quitter les bureaux…pendant 2 h environs….

on a attendu. un “médecin du travail” est arriver pour prendre la tensions du “groupe” dans tous les sens du terme, et en arrivant, avec un air jovial, il nous dit “alors? vous n’etes que choqués? pas de pb plus graves? ah bein c’est bon alors“.

Juju dans tous ces etats, parce qu’elle commence un peu à prendre conscience de ce qui s’est passé, qui se demande si elle a tout bien fait. il me prend la tension. on lui dit que je suis enceinte…de deux mois “ah bein seulement deux mois? aucun risque, vous n’etes que choquée, alors….c’est pas trop grave hein!”
bein oui voyons….

je peux vous dire que ce que j’ai pensé faire à ce moment n’aurait pas été cool pour ma pauvre collègue, car ils auraient surement du s’occuper en plus de lui, ils auraient pas été assez nombreux…

un petit chaud au coeur quand meme quand Superman me dit que j’ai très bien fait mon “boulot” et que ca avait été déterminant….mais gout amer de cette petite fierté, car ma collègue est tjrs inconsciente, et son arret cardio-respiratoire a duré 20mn…. on pense tous à elle

 

 

Ma collègue a survécu. Je l’ai eue au téléphone hier encore. Ce n’était pas une fausse route. C’était ce qu’on appelle la mort subite de l’adulte. Assez courant, c’est d’ailleurs pour cela qu’on installe des défibrilateurs un peu partout. Le coeur s’emballe et s’arrete. STOP. Très peu de gens survivent à cela parce qu’il faut intervenir dans les 4 minutes, et correctement. Ils ne sont pas nombreux ceux qui ne gardent pas de séquelles, même quand on s’occupe d’eux à temps. Ma collègue s’éstime heureuse, elle a eu des problèmes de mémoire, assez importants, ainsi que des difficultés à se concentrer, au point qu’aujourd’hui, elle  ne peut plus travailler.

 

Ce billet aujourd’hui c’est un peu pour fêter cet anniversaire. Mais aussi pour que les gens qui s’en sentent capables, qui se sentent d’intervenir dans ce genre de situations, apprennent les gestes qui pourraient sauver quelqu’un un jour…

16 commentaires

  1. Moi, en tant qu’ancienne militaire (les pompiers, j’ai bossé avec!), autant dire qu’on y a eu droit maintes fois, aux gestes de secours. Quand on part avec l’ambulance, déjà ils prennent leur sens..mais plus personnellement, quand mon petit garçon s’est étouffé en avalant de travers, je peux vous assurer que la manoeuvre d’Heimlich, j’étais vraiment contente de la connaître.

    Je ne peux que tous tous tous vous inciter de plus belle à les apprendre, ces gestes.

  2. Châpo !!! Je suis bleufée une fois de plus !!
    Alors que je n’y avais pas trop pensé jusqu’à présent.Je pense effectivement que c’est une bonne chose à faire… La prochaine fois que je vois des affiches au bureau pour se genre de formation je m’y intéresserai
    de plus près.

    1. Non, je l’ai passé étant gamine puis en rentrant dans l’armée et de nouveau récemment, les gestes ont changé, même si ce que tu as appris est toujours utile, il y a quand même du nouveau, donc je te conseille de le repasser =)

  3. Mon oncle a sauvé ma grand-mère comme ça, elle avait fait un arrêt cardiaque. J’avoue que ça doit être choquant quand même, d’avoir quelqu’un de “mort” devant soi, même si il revient à la vie par la suite.
    Je me dis qu’il faudrait que j’aprenne au cas où.

  4. Un billet qui me touche beaucoup puisque mon grand père est mort d’une mort subite il y a 3 semaines. Il n’y avait personne à la maison et n’a pas pu être sauvé. Ta collègue a eu beaucoup de chance, tu peux être fière de toi ….
    Moi aussi je suis secouriste de service et heureusement rien de tel ne m’est arrivé (au pire un pansement!) mais c’est vrai qu’il n’y a pas assez de gens qui connaissent les gestes qui sauvent … A toutes celles qui y pensent, jetez vous à l’eau!

  5. C’était il y a 8 mois, enceinte de deux mois (aussi) que je passais par la fenêtre de mon salon pour porter les premiers soins à une mamie de plus de 70 ans qui venait de se faire renverser par une camionnette.
    Sur la quinzaine de personne présentes j’étais seule à savoir quoi faire et comment passer l’appel.
    Ces gestes devraient être appris par tous !!

  6. C’était il y a huit mois, enceinte de deux mois (aussi) que je passais par la fenêtre de mon salon pour aider une mamie de plus de 70 ans qui venait de se faire renverser par une camionnette. Sur la quinzaine de personnes présentes j’étais la seule à savoir quoi faire.

    Ce diplôme devrait être détenu par tous !!

  7. Je n’ai pas réussi à finir ma formation au travail mais je continuerai à essayer de m’inscrire… j’ai juste eu une petite formation lors de mes études, mais je manque un peu de courage je trouve sur le terrain. Je suis dans l’enseignement supérieur, et on a souvent des crises d’élèves (du genre tétanie mais en grave, assez impressionnant), et bien gérer ça devant les autres ce n’est pas toujours des plus faciles!
    Sinon j’ai été confrontée à des tentatives de suicide, ça impressionne aussi.

    Tu as super bien fait en tout cas!

  8. je l’ai fait aussi … en pensant à mes enfants en priorité….mais le jour ou ma fille s’est ecroulée suite à un malaise vagal, les lèvres bleues, ma seule réaction a été de la gifler et j’y ai mis tout mon coeur !!!!!!
    bon je me dis qu’avec une personne étrangère on réagit surement différemment et que c’est pas un truc inutile quand même
    bravo à toi

  9. Oh ! Bravo ! Respect ! Chapeau !!
    Mon boulot m’a fait passer le SST et tous les recyclages depuis 5 ans et pourtant, je flippe qu’un jour ça m’arrive… Je suis pas sûre du tout de pouvoir gérer comme tu l’as fait… Bravo…

  10. j’ai passé mon brevet de secourisme par l’intermédiaire de mon boulot, et j’ai fait ensuite la formation au défibrilateur, mais 4 minutes putain c’est court pour agir… bravo à toi en tout cas !!

Laisser un commentaire