Même Juju a un talon d’Achille

talon d’Achille : une faiblesse fatale en dépit d’une grande force générale

 

Oué c’est moi ça, la grande force générale!

 

Mais voila, comme tout super-héros, j’ai ma kryptonite. Mon talon d’Achille. Ma faiblesse fatale à moi, c’est le linge. Laver, plier, repasser, ranger. J’avoue je n’arrive pas à suivre. Du moins pas correctement. On a toujours des vêtements propres à se mettre, pour tout le monde, et il est rare de devoir repasser une chemise au dernier moment, mais ça traine au maximum.

 

Je fais 1 à 2 machines par jour. Des fois qu’une, souvent 2, et des fois plus, selon les dégats alimentaires de la veille, selon les draps à changer, selon les serviettes de bain ajoutées. Et ma machine, elle est gentille hein, parce que la charge 5kg mouillée, elle est souvent accompagnée de 2 kilos de plus au moins.

 

Heureusement, j’ai mon sèche linge. Je ne pourrais pas vivre sans lui. Sachant que seuls 3 radiateurs tournent à la maison, que la superficie de mon balcon est de 2 m2 à tout casser et que mon étendoir à linge est perdu au fin fond de la cave depuis le déménagement, le sèche linge est mon meilleur allié de lingère (un des métiers de la vie de maman). Ensuite c’est du calcul : 1h10 pour une machine (oui c’est une vieille machine qui n’a pas de programme court), 2h environ pour le sèche linge (lui aussi, c’est un vieu monsieur). Bassine et direction le lit conjugal, le seul endroit où je peux étaler le tout pour plier ce qui peut l’être, trier ce qui va aller dans le bac “repassage“, réunir les copines chaussettes et plier les caleçons de Chéwi. Bassine, et direction les différentes chambres pour distribution de culottes propres et autres bodys détachés.

 

Le repassage, c’est environ toutes les 2 semaines ici. Pendant une grosse heure, la centrale vapeur chauffe, y’a de la buée sur les fenêtres.

 

L’état de mon panier à linge sale qui commence à rendre l’âme :

 

DSCI0550

 

En attente de pliage (bein oui, j’ai encore une machine qui sèche, alors quitte à recommencer, autant attendre un peu)/

 

DSCI0551

 

En attente de repassage :

 

DSCI0552

 

En fait je crois que je n’aime pas ça… et que si je devais un jour prendre une femme de ménage, ce serait pour cette tâche là, le linge.

 

Et vous, quel rapports entretenez vous avec votre machine à laver et votre fer à repasser?

16 commentaires

  1. Même combat… je déteste les lessives, le rangement des fringues, le repassage, … j’ai banni les chemises à repasser, quand je dois acheter une chemise pour Monsieur, je fais en sorte d’en acheter une qui ne doit pas être repassée, sisi, ça existe!!
    Je dois me maintenir à une machine par jour, sinon, je ne suis plus, mais c’est pas toujours évident ;)!!

  2. Idem…mais le pire, c’est quand,pour la 3° fois, je remets en route le sèche-linge pour rechauffer les fringues et pouvoir les plier sans être froissé et qu’une fois (DE PLUS) quelque chose (bébé/repas/heure du bain/oubli) m’arrête dans ma lancée…et finalement, une autre machine toute mouillée ne pouvant attendre plus, j’abdique et je sors du sèche-linge les fringues froides, pour bien sûr m’obliger à les repasser plus tard.
    Après, j’ai souvent la chance d’accumuler le linge quand ma belle-mère est de passage…mdr !

  3. Pas de sèche-linge, par ici. Mais un balcon assez grand pour accueillir un étendage suspendu.. et puis c’est bien connu, à Marseille y’a toujours un peu de vent et de soleil, alors ça sèche plutôt vite.
    Et comme chez toi, la machine tourne souvent 2 fois par jours.
    Mais pour le repassage, j’avoue, j’ai ma travailleuse familiale, et ça c’est le grand panard !!! Pendant la sieste des Cacahuètes, c’est elle qui s’y colle une fois par semaine.

  4. bah depuis que j’ai ma buanderie, plus de soucis j’suis à jour!! ce qui est un exploit ça doit être la première fois que ça arrive :lol:
    enfin… ma central vapeur prend toujours autant la poussière quand même hein!! mais hop direct plié, direct dans la panière, direct rangé et j’suis à jour!

  5. C’est quoi un fer à repasser ??? Non mais je blague à peine, je lave, je sèche juste un peu dans le sèche linge (dans la foulée de la machine) et j’étends le linge de façon à le défroisser… résultat très très peu de repassage… pour mes fringues pas besoin sauf de rares chemises mais jean, leggings, jupe, sous pull et pull pas besoin et pour les garçons pareil, BB pas besoin et chéri-chéri ne porte pas de chemises … Voilà

  6. moi j’adore faire une machine de linge, c’est vrai, c’est pas si compliqué, on met tout dedans, on appuie et hop, par contre après j’avoue que c’est moins marrant!
    j’accroche soit dans mon salon (ça fait très classe comme déco mais j’ai pas de sèche linge) et en été (c’est à dire 2 mois dans l’année) j’accroche sur mon balcon!
    bon pour le repassage ça se complique encore plus… en fait je ne repasse quasiment plus… j’ai honte, je préfère mettre des vêtement propres mais froissés à mes enfants que de les laisser tout nu vu que si j’attends de repasser leurs vêtements on risque d’attendre longtemps! et julien s’il veut des chemises repassées, il a qu’à le faire! na!

  7. He on a le même panier à linge!
    Moi j’aime bien mettre les machines en route: trier le linge, verser la lessive ajouter l’assouplissant, choisir le programme et enfin regarder le linge se faire mouiller et tourner… Bon je ne possède une machine à moi que depuis peu de temps alors je trouve ça fabuleux de ne plus avoir à aller au lavomatic!
    Par contre étendre le linge j’aime pas, le repassage pas plus que ca (je fais attention quand j’achète quelque chose, les matières effet froissé c’est top par exemple). Heureusement Chéri s’occupe de ses chemises… il aime bien… et il parait que moi je fais pas comme y faut… bonne raison pour ne pas apprendre, tiens :lol:

  8. Chez nous, je fais en moyenne 1 machine par jour, je peux pas plus car pas de seche linge et pas de piece libre (F3 à 4, c’est pas très grand), l’étendange sert aussi de déco. Du coup, à coup sur, quand je rentre du boulot, y’a un étendage de linge qui doit etre plié! quant au repassage, je limite au max: pas les vetement des enfants, pas de draps, et autres et monsieur ne porte que très rarement des chemises…

  9. Sèche-linge, connais pas :) Ici on étend dans le bureau (enfin pièce où on met plein de trucs dont l’ordinateur d’où dénomination de bureau et donc aussi et surtout le linge à étendre) – heureusement l’appartement est bien chauffé.
    Pour les lessives on tourne en moyenne à 5/6 par semaine mais bon pour l’instant y a qu’un bb à la maison, le 2ème se pointe dans moins de 3 mois, alors je n’ose imaginer. Pour le repassage, quand je suis lancée je ne peux plus m’arrêter … le hic faut que je sois lancée et ça ça demande de la préparation psychologique 4 à 5 jours à l’avance (j’exagère à peine) donc du coup, le repassage c’est environ toutes les 2/3 semaines.
    La chance c’est que l’homme a un “uniforme” pour bosser (et c’est pas moi qui gère), pour le reste on défroisse direct sur “la bête” et on lisse avec la main :-P ça doit marcher car jamais personne au boulot ne m’a dit que mes vêtements paraissaient froissés ! et puis bb est encore trop petit pour qu’on vienne me casser les pieds avec ça :wink:

  10. Ahahahah ! J’ai le même panier à linge sale et il rend l’âme aussi ! Je suis comme toi … sauf que j’ai qqn qui fait une partie de mon repassage. J’essaie de faire le plus de lessive le week-end (parce que c’est moins cher), seulement 1 ou 2 en semaine, j’utilise mon séchoir et mon étendeur (?oir?) (j’ai une grande buanderie et un grand jardin, héhéhé !) et je reporte tous les jours la corvée du repassage. Je fais celle des enfants, celle de l’Homme va chez ma technicienne de surface … et je ne repasse pas mes vêtements sauf cas d’extrême nécessité, ma chaleur corporelle (!) suffit à les défroisser !

  11. @ tout le monde : mais comment vous faites pour acheter que des trucs qui se repassent pas? parce que j’ai beau essayer, y’a tjrs des ptits trucs qui me plaisent trop, et j’avoue qu’en fin de compte je pense pas du tout au repassage quand j’achète des fringues! que ce soit pour moi ou pour les petits…

    en fait je dois etre un peu maniaque, parce que certaines affaires des bébés, je suis obligée de les repasser, c’est pas beau sinon… ca fait tout de suite négligé je trouve (et je le remarque tout de suite chez les autres quand c’est pas repassé…)

    sinon oui,on a toutes ce panier à linge suédois… mais je vais changer bientot, etant donné qu’il est un peu mort celui la

  12. T’inqiète julie ici c’est pareil : fringue de bébé à repasser quand même pour que le col fasse pas la gueule ou pour les chemise de boulot de mon homme.
    Y’a un minimum quand même… mais on va dire qu’avec le nombre de chemises qu’il a , j’ai pas la nécessité de me jeter d’urgence sur le repassage.
    Nan mais au 3° gosse c’est sûr, je prendrai qq’un pour faire tout ça ! C’est dur de concilier boulot -bébé-tâche ménagère…ou faut se mettre à mi-temps…??? je sais pas…???

  13. Ah! J’ai le même panier d elinge!

    Et bien comme toi je fais minimum une machine par jour et comme je n’ai pas de sèche linge et qu’en hiver tu peux t’accrocher pour étendre ton linge dehors à Glasgow (il met à peu près 3 mois à sécher), on a une déco buanderie dans notre chambre. Au risque de passer pour une folle, j’aime étendre et lever mon linge, petit moment méditation et recadrage de la journée… Par contre le repassage …. En fait je ne repasse quasiment rien. les affaires des garçons ne sont jamais repassées et la plupart du temps, même s’ils ont l’air un peu froissés quand je les habille, ça se défroisse sur eux en moins d’un quart d’heure. Pareil pour nous, le Petit Chimiste ne porte pas de chemise à part pour les special occasions et pour moi je ne repasse que quelques trucs pour le boulot. Donc en général, 1h de repassage par mois. Et souvent c’est ma mère qui le fait quand elle vient en vacances :lol:

  14. pareil, je lave, j’aime mon sèche linge, mais sauf cas exceptionnel, je ne repasse pas. Je trouve que le linge sorti du sèche linge n’est pas froissé si on le plie tout de suite, dont acte :-)

Laisser un commentaire