A toi qui n’es pas (encore) maman : avant bébé

Oh bein dis donc, il serait temps de s’y mettre hein, tu es en âge quand même, et puis après c’est trop tard. Alors c’est quand pour vous?

 

Ahhhh la famille / les amis…. on les déteste quand ils nous sortent ce genre de trucs, n’est ce pas? Enfin, perso, je ne sais pas trop, je ne leur ai pas laissé le temps de commencer à poser les questions qui fâchent… hé hé maligne je suis…

 

Mais voila, aujourd’hui, on vous pose ce genre de questions. On vous harcèle même. Votre grand-mère connait jusqu’à la date de votre ovulation et vous appelle le jour d’avant, histoire de vous rappeler, que bon, demain c’est le grand jour, et limite elle vous paie le resto avec Chéwi (non c’est pas du vécu…).

 

2 solutions. Soit vous voulez faire ce bébé. Soit non. C’est assez simple en fin de compte. Ou pas. Parce que décider de le faire, c’est se lancer dans une grande aventure. Ca fait peur. Ca fait louper un orgasme en se disant “oh putain oh putain oh putain” et rien que ça pendant tout le long. Du coup quand on décide de se lancer, en fait, on n’a jamais été aussi indécise… ALors que si on décide de ne pas le faire, la plus grosse difficulté réside dans le fait d’annoncer à sa grand mère dans 15 jours que, non, pas ce mois ci.

 

Et pourquoi pas se lancer? Pleins de raisons (dont la raison) font qu’on ne devrait jamais faire d’enfants. Mais voila, l’Homme se reproduit, c’est ainsi. Il faut payer les retraites voyez vous. Et puis y’a des copines qui en ont eu. Et elles ne sont pas mortes (enfin aux dernières nouvelles, parce que ça fait 3 mois que vous ne l’avez pas vue). Elle dit que c’est que du bonheur en essayant de cacher ses cernes tout en changeant pour la 3ème fois de T-shirt et en nettoyant la morve dans ses cheveux. Elle ne donne plus trop de nouvelles, mais vous, vous ne lui en donnez pas non plus. La dernière fois que vous êtes allée la voir, vous avez passé l’après midi à la regarder essayer de mettre son sein dans la bouche d’un bébé hurlant de faim, mais ne voulant pas têter…

 

Tout le monde bave devant un bébé (mimétisme?), c’est trop choupinou et tout et tout

 

… et puis j’ai l’âge, quand meme, et après il sera trop tard…

  

 

C’est là que vous êtes prise au piège. Vous n’en ressortirez jamais.

 

Se dire “allez on y va” c’est devenir maman, prendre la responsabilité d’autre chose que soi-même. Se tourner et accepter autre chose.

 

Malheureuse, je ne peux que te souhaiter bon courage! Mais tu as de la chance, cette semaine, Juju va te dire tout ce que tu dois savoir….

 

Au cours de mon enquête préliminaire, quelques lectrices en plein dans la phase “la famille m’emmerde” ont répondu à mes questions, en posant les leurs. Voici mes réponses (oui cette semaine je me pose comme spécialiste es péri-natalité, c’est mon choix)

 

*  je vais grossir et mon corps va changer. Ah bein ça… on n’a rien sans rien hein. Toutefois il reste un espoir, même 2 je dirai. Le 1er : les femmes ne prennent pas toutes 20 kilos en attendant un bébé. Meme pour 2 bébé on peut prendre moins de 20 kilos. Ca deja ça rassure! Mais, 2eme espoir : sur les femmes qui prennent 20 kilos, il y en a qui perdent tout. Et même plus. Ca existe, plus de traces de grossesse sur les hanches quelques mois après la naissance…. Maintenant c’est sur qu’il faut faire attention à ne pas se laisser aller, mais rares sont les femmes que je connais qui gardent plus de 2 kilos de leur grossesse. ET 2 kilos, c’est pas grand chose si on décide de faire un peu attention et de se remettre au sport (je traiterai l’organisation après la naissance plus tard, mais laissons pour l’instant la place à l’utopie, voulez vous!)

 

Ensuite, la gestion du poids pendant la grossesse, c’est un peu comme le reste, on subit. Pour ne pas te mentir, c’est dur, c’est lourd. Pour peu que tu ais en plus des contractions, ta mobilité risque d’être modifiée. Et cela dès le 2eme trimestre, quand le ventre pousse, ou ça peut se passer plus tard. Ca dépend je pense beaucoup de ta condition physique au départ. Quand les muscles (dos jambes) sont assez forts, ça te permet de mieux gérer les 1ers kilos et de ne pas te sentir trop faiblarde les premiers temps. Mais il arrive un moment où le ventre te destabilise quand meme. J’ai allumé un jour un interrupteur avec mon ventre juste en marchant sans faire attention, Chéwi a failli s’électrocuter, il réglait les loupiotes sur les cables…. mieux vaut faire attention

 

 

* J’ai peur de me sentir différente – la grossesse je la vois comme un point de non retour: euuuh,bein pour le coup, j’espère bien que tu te sentira différente! Physiquement, ça va pas être difficile au moment où tu devras passer les portes de biais pour pas te cogner le ventre (je rigoooooleuuuu). Je suppose que tu veux parler de ton mouaaaa intérieur, ce que tu es… On change tous les jours si tu fais bien attention, on évolue, on s’adapte, on profite d’expériences. A partir de là, bien entendu que la grossesse c’est un point de non retour, comme toute grosse expérience. Une grossesse,c’est être enceinte (je l’ai trouvée toute seule celle là), mais aussi attendre l’arrivée d’un bébé (ça aussi, je suis un génie je vous dis), un bébé que tu ne peux pas rendre après t’être amusée. DOnc forcément ça va changer ta vie. Mais prendre la décision de faire un bébé, c’est bien accepter ces changements, entrer dans une nouvelle partie de ta vie. Tu seras toi, mais la dimension “maman” s’ajoutera, avec tout ce que ça peut engendrer comme changements.

 

 

Demain nous parlerons de la grossesse….

15 commentaires

  1. Moi j’attend qu’on me degoute a tout jamais d’engendrer ma race, comme ca j’aurais une excuse pour arreter de chercher le mec de ma life ( ce connard de trouillard lol)

  2. J’adore ! :mrgreen:
    mon experience te dira que, si certaines prennent 20kg et perdent tout voir plus
    d’autre n’en prennent que très peu, et pourtant les gardent… :roll:

    Je n’ai pas non plus eu le temps de subir les réflexions et pressions de la famille ! je m’y suis mise tôt, comme ça, ça, c’est fait !
    Quoi que ? depuis peu, le sujet, c’est un petit 2ème… “alors le pti 2ème ? la 1ere grandit ! il serait temps!”

    sur ce, vivement la suite !

  3. Tu nous fait un post sur comment convaincre le (futur) papa ?
    Paske jusque là j’ai l’eau à la bouche mais pas le spermato dans l’ovule.

    Je sais, je sais, je suis crade.

    1. MOUAH AH AH MAdame!!! j’adoooooore!!!!

      j’ai pas fait de post là dessus, mais si tu veux j’en fais un la semaine prochaine, rien que pour toi, ok?

  4. moi je voudrais juste ajouter une chose à ton billet juju si tu le permets, vu la semaine que je viens de passer entre l’angine de n°1 et la bronchiolite de n°2 (et mon ruhme à moi mais bon moi on s’en fout), je crois qu’il faut prévenir toutes les jeunes innocentes qu’une fois que bébé est là, on peut plus le rendre comme tu dis et qu’à chaque fois que tu auras envie de faire la grasse mat, ou du shopping ou juste d’embrasser ton doudou et ben y aura un petit morbac qui sera là pour te rappeler que NON tu ne fais plus ce que tuveux au moment où tu veux. Si tu es prête à accepter cette légère modification d’emploi du temps alors oui tu peux faire un bébé!!!

Laisser un commentaire