Je signe ou pas?

Je signe, définitly….pas trop de gaité de coeur, mais parce que bon, le reste me fait peur en fait et j’avoue que je choisis la facilité (en même temps, dans le genre vis ma vie, la facilité, c’est pas le plus courant par icices derniers temps, alors bon)…

 

De quoi qu’elle parle celle là?

 

Je parle du congé parental. Depuis le 19 décembre 2009, je suis… rien. Pas de chomage (pas réinscrite), pas de boulot, plus d’indemnité car congé maternité fini (du 24 avril au 19 decembre, quand meme, le trou de la Sécu… c’est mouaaaaa), pas de pension, pas de rente… nada… je ne suis plus rien aux yeux de la société. No life.

 

Depuis le 20 décembre, je me dit qu’il faut que j’envoie le dossier pour le congé parental à la CAF, rapport que même s’ils ne vont me donner qu’en gros 350 euros (en plus des allocs) à la place de mon salaire qui tombait en indemnités (en plus des allocs aussi), bein c’est toujours 350 euros qui feront que ça ira mieux.

 

Mais moi y’en avoir pris le temps de la réflexion (et de la procrastination surtout, mais chuuuut). Parce que bon ça me pèse quand même un chouya de “renoncer” à toute vie en dehors de mes enfants. Le boulot n’a jamais été vital pour moi, c’est plus un moyen de gagner des sous qu’un but dans ma vie. Mais quand meme. VOir des gens autre que Mickey à la télé, faire autre chose, penser à autre chose, et avoir une “bonne” rason d’être naze le soir (la derniere elle est pour mon CHéwi)… c’est important je trouve.

 

Bref, depuis quelques temps, je mets l’énergie qu’il me reste dans ce blog et ce qui l’entoure, avec la vague idée lointaine qu’un jour, une vie professionnelle pourrait en découler.Lointaine j’ai dit. Mais sait-on jamais. En attendant, le blog , les vôtres, et les quelques relations que j’en tire me permettent d’avoir un pied, ou du moins un orteil à l’extérieur de chez moi.

 

J’aurais très bien pu chercher du travail, oui… mais alors bosser en dehors de mon domicile, chercher une nounou pour les 3, gérer l’ecole ensuite, me faire chier sur les routes parisiennes ou dans les transports pendant 1h30… c’est plus de mon age tout ça…. et je crois sans aller trop loin que ça m’achèverait.

 

L’autoentreprenariat ne me mènerait à rien pour l’instant. PAs d’idée nette de ce que je pourrais mettre en place… donc en attendant la bonne idée, ou alors l’offre d’emploi parfaite (communication/à la maison/à mi-temps/600 euros par mois, au cas où quelqu’un passe par là), je vais rester à la maison m’occuper de mes petits, qui quand même me le rendent bien…

 

Donc le temps que la CAF recoive mon courrier, le traite et me renvoie le papier, bein d’ici 4 mois (au moins) je serais officiellement maman au foyer….

10 commentaires

  1. Mais non pas snif. Pourquoi sni ? C’est très bien ça comme décision et ne me dis pas le contraire je viens de prendre la même ! lol
    Moi aussi je bossais dans la comm et depuis petit loulou plus envie de me taper 2 journée en une et faut bien le reconnaître même si nos hommes aident on a quand même une seconde journée après le taf. Et puis ça coûte de l’argent de bosser : la nounou ou la crèche (mais suivie d’une nounou parce que QUI termine à 17h pour aller chercher BB à 18h ?), l’essence, les frais du centre de loisirs le mercredi pour le ou les grands, la cantine, les heures d’étude … bref c’est décidé je serai femme au foyer jusqu’aux 3 ans de bébé. Pour ce qui est de la vie avec des adultes moi j’ai trouvé ma solution en vendant des programmes nutritionnels de chez moi + le suivi client donc je parle à des gens lol
    Allez hauts les coeurs c’est chouette comme décision et surtout c’est pas forcément définitif !

  2. Non pas Snif, tu a raison!!! d’aileurs je l’ai pas écrit (je me relis attends mdr). Comme tu le dis ce n’est pas définitif! et il faut aps croire,ca me plait bien de rester avec eux à la maison! c’est juste que certains jours, avoir une vie sociale, ca me manque :)

  3. Comme dit maman@home ce n’est pas définitif, si cela ne te convient plus tu peux changer, mais quel bonheur d’être auprès d’eux quand même, moi je ne le regrette pas car je sais que c’est temporaire….

  4. Pas facile à prendre effectivement cette décision mais c’est pas comme si on tirait un trait pour la vie sur un lien social/un travail intellectuel … le plus dur étant peut être le regard des autres sur nous et notre statut … ce fameux regard qui tue, juge… mais on s’en fout!

  5. ééhhhhhhh Juju, la vie c’est pas tout blanc ou tout noir, tu peux également reprendre une activité à temps partiel comme moi. C’est clair qu’un temps complet avec des jumeaux et Madame Ta Fille ce serait très onéreux, c’est pour ça que moi j’ai décidé de faire fifty fifty! C’est l’idéal, tu flattes un peu ton égo car tu stimules ton intellect au boulot et tu déculpabilise car tu passes aussi un peu de temps avec tes enfants!
    en plus la CAF me file 139 euros par mois pour compenser ma perte de revenu (qui est nettement supérieur à 139 euros mais bon faut pas rêver non plus).

  6. non non mais 50/50, ok ce serait possible. mais quasiment impossible à gerer. J’ai meme pas enve d’essayer. Et ne vous méprenez pas, je suis très heureuse de pouvoir rester à la maison et m’occuper des petits bouts! c’est tellement de bonheur, et c’est pratique aussi quand ils sont malades, ou quand ils vont commencer à marcher… bref… je vais rien louper… Mais il est vrai que j’ai tendance ici deja à me sentir seule, depuis l’emmènagement. Bosser aurait été un moye de voir et de connaitre d’autres personnes.

    Rester à la maison c’est comme je le dis aussi une solution de facilité : pas besoin de chercher une nounou, pas besoin de chercher un boulot, pas besoin de m’intégrer dans ce nouvel environnement que je n’aime pas… tout benef non?

  7. Je ne suis pas très objective sur la question car je n’aurais jamais envisagé d’arrêter de bosser pour élever des enfants sauf cas spécifique qui ne s’est jamais présenté.
    Même si aujourd’hui j’aimerais éventuellement développer mon activité bloggesque à la maison, je n’envisage toujours pas d’arrêter une activité professionnelle.

  8. et t’as pas des assoc’ activités and co où tu pourrais rencontrer d’autres mamans?

    j’dis ça, mais ça va fait plus d’un an qu’on est là, et j’ai toujours pas trouvé le moyen de me bouger POUR rencontrer du monde…

    en fait c’est bien quand on est à l’école, les rencontres elles se font toutes seules…

Laisser un commentaire