In vino veritas….

C’est le premier truc que mon prof de philo en terminale nous a dit…. avec le recul, et l’âge, je me dis qu’il a raison le monsieur…. et tout de suite après de rajouter qu’il vient d’arreter de fumer alors faut pas le chercher…. j’ai faillit passer par la fenetre une paire de fois, notamment quand je lui ai dit qu’une vérité pour Descartes n’était pas forcément une vérité pour moi…. m’enfin, là n’est pas le sujet….

 

Il y a quelques années (je pourrais compter mais j’ai pas envie), j’étais en pleines vendanges dans les vignobles alsaciens. Mon premier boulot après mes études (bac + 4). J’avais bataillé dur avec l’agence interim qui recrutait, parce que justement, les vendanges, ils les gardaient pour “ceux qui ne parlent meme pas français” (je cite) et que de toutes façons, il n’y avait plus de place…. Dépitée, j’étais. jusqu’au moment où justement, une de ces personnes qui ne parlaient meme pas français refusait le poste au bureau d’à coté. J’ai regardé la nana en face de moi et je lui ai dit que je voulais sa place, à celle là…. elle n’était pas trop d’accord, mais après un petit monologue sur le fait que que meme si j’avais bac+4, ça ne me donnait pas d’argent à la fin du mois, elle a bien voulu consentir à me laisser aller couper le raisin près du Haut-Koenigsbourg….

 

Je ne savais pas à quoi m’attendre. On m’avait dit te poses pas trop de question, tu sais petit que c’était pas évident, que c’était fatiguant… Moi je me suis dit que c’était pour 2 semaines, 3 max, et que ça pouvait être marrant…. et comme je me suis toujours dit “tout sauf caissière“…bein let’s go!

 

Et je n’ai pas regretté! je suis tombée dans une bande de djeuns dégénérés à couper du raisin en ayant de la boue jusqu’aux genoux et des araignées énormes me montant le long du bras. pause casse croute à 9h00 (pain, fromage, goutte et vin), repas chez le producteur et casse croute à 16h (pain fromage, goutte et vin). Schampoing au raisin, soin du visage au raisin, tout y est passé… on a vraiment bien rigolé, et en plus, tout le monde était content de nous (sauf la madame productrice qui trouvait qu’on buvait trop et que le sac à dos-biberon de cycliste rempli de pastis c’etait pas très raisonnable)

Julie

Je regardais encore les photos y’a pas très longtemps, et je me suis dit que vraiment, ça avait été un bon moment, un très bon moment. mon premier vrai job, mes premieres vraies paies, des collègues hors pairs… que demander de plus? sans compter le méga bain tous les soirs, car le raisin…. boudiou que ça colle!!!!

 

Tiens, je vous raconterai mes autres jobs à la con que j’ai pu avoir…. ça vaut le détour…

 

Et vous, les vendanges, vous avez fait?

14 commentaires

  1. quoi tout sauf caissière? c’est comme ça que j’ai rencontré mon mari!!! et puis c’est chouette d’entendre bip bip pendant 5 heures d’affilée, de te prendre des vents quand tu tentes de dire bonjour en souriant, de sentir la bonne odeur de l’homme qui vient chercher sa bibine dès l’ouverture, tu vois j’en ai plein des bons souvenirs :-)

  2. Ha je comprend mieux le coup de la nostalgie. C’est la raison pour laquelle je ne sors pas de cette periode de fete et de deraisonnable. Hihi jamais!

  3. Tout y est !
    Moi, c’était dans le midi (appelation côtes du Rhone controlée).
    Faudrait peut être aussi préciser que, promu “A la taille”, sécateur gluant à la main, les reins brisés, je finissais mes rangées de vigne à plat ventre, tout au bout, là bas…
    La fête aux villages tous les soirs m’achevait.
    Quels bons souvenirs.

  4. Effectivement, une bonne tite tête sur cette photo, le verre était il à moitié vide ou à moitié plein??? Juste une ptite question, bac + 4 mais de quoi?

  5. Oh t’es allée près de Colmar – Rouffach non ? C’est vraiment joli dans ce coin là ! On ne se croit pas du tout dans la France hein ? J’y retournerai pour le plaisir j’pense !
    T’as du t’éclater, j’imagine, les Alsaciens, ce sont des chauuuuds du vin :P !!!! (t’as fais la fête du vin dans les villages genre Pfaffenheim ?)
    Bises !

  6. te souviens tu de l’époque où tu avais ta chambre à la fac et que je suis partie faire les vendanges avec tes copains de lunéville (je ne me rappelle plus de leur petits noms). nous étions à Avenay Val d’Or. C’était du champagne. Très mauvais souvenirs de ce job. heureusement la bonne ambiance a su passer au dessus d’un patron tyrannique. Et oui, parce que j’avais demandé une copie de la convention collective, j’ai été gentillement remerciée le dernier soir en me donnant mon chèque et ordre de partir une heure après. petit rappel j’étais venue en voiture avec les lunévillois qui eux restaient encore la nuit et partaient le lendemain.

    voilà mes souvenirs de vendanges. mais bon çà a fait une expérience

  7. @ MissBrownie : ouuuuh pas de chance, le genre de truc que j’aurais jamais pu faire!

    @ Juli (lautre) : je sais je sais…. mais voila…. j’avais pas besoin de trouver un homme moi mdrmdr….

    @ Fanny : c’etait pas trop ca, la nostalgie, mais bon…. tu vas aller faire les vendanges alors en australie??

    @ Bouton bleu : moi le soir je rentrais chez moi, c’était à coté, et maintenant, les viticulteurs recherchent plus des gens qui viennent et repartent et donnent moins souvent le toit pour des gens qui viendraient de loin

    @ Gaezlle : t’as deja testé?

    @ Manu : mouaaaa???? ^^

    @Melou : bac +4 en communication…. allez, on va le dire, je suis ingénieure maitre en information/communication option métiers du multimédia. rien que ça…. la formation n’existe plus mdr

    @ Nell : c’était à Saint Hyppolite si tu veux tout savoir (curieuse mdr)…

    @ Bouton bleu : un bon alsacien, un vrai, te dirait que le vin que j’ai contribué à faire est exporté en France… et oué!

    @Stef : je m’en rappelle de ca oui…. et euh… c’était “nos” copains hein ptdr… disons que les souvenirs auraient peut etre été meilleurs sans eux d’ailleurs mdr… mais bon….

  8. >@ Bouton bleu : un bon alsacien, un vrai, te dirait que le vin que j’ai contribué à faire est exporté en France… et oué>

    Ah, Je comprends… C’est comme un Italien alors…

  9. Que de bons souvenirs, j’acquiesce… D’ailleurs mes parents sont devenus de bons clients depuis et y retournent régulièrement !!
    Et si on me demandait de le refaire, la même année, la même période, avec la même équipe : OUI OUI OUI !!

    Bisous Choulie !

Laisser un commentaire