On reprend son souffle ?

Alors je sais pas vous, mais depuis la rentrée, je suis passée dans une espèce de dimension parallèle. Un endroit où les heures disparaissent (enfin sauf certains jours au boulot, le lundi et aussi le moment des devoirs le soir), les choses à faire s’accumulent et où j’ai fait de mon mieux pour parer au plus urgent en attendant le moment où j’aurai un peu plus de temps pour le reste.

Et se perdre...

Au final il ne reste pas grand chose, heureusement. Même qu’en réfléchissant je ne trouve pas d’exemple en fait.

J’ai même fait de la confiture attends. #TRUKDEFOU.

Et j’ai sorti les pulls.

J’ai même réussi à garder un rythme dans mes entrevues avec mon tapis de course.

Il faudrait bien que j’achète des bottes pour les filles. Mais elles ne sont pas là pour quelques jours. Zut.

Que j’insiste auprès des orthophonistes du coin pour avoir un rendez-vous pour TiSam avant 18 mois (le délai qu’on m’a proposé) et prendre rendez-vous chez chez l’ophtalmo pour tous, aussi. Ah, peut être le dentiste aussi.

Des coups de fil quoi. Et sinon rien

Je vais donc profiter de ces prochains jours en mode solo-nulli pour ne rien faire.

Ou si… Lire. Courir. Manger avec les doigts devant la télé une part de Forêt Noire. Dénouer le ventre et respirer fort. Continuer mon « gratitude journal » qui m’apporte beaucoup, notamment sur la prise de recul.

J’ai hâte d’être à ce grand week-end pour profiter de ma montagne aussi… 

Je vous envoie des ondes de soli-nulli pour survivre aux vacances avec les enfants si c’est votre cas. Du courage si vous avez enchaîné le train-train avec le centre aéré. Du fun et de l’air s’ils sont chez les grands-parents, en colo ou n’importe où ailleurs !

2 réflexions au sujet de « On reprend son souffle ? »

  1. Anne-lise

    C’est quoi un gratitude journal ? ça m’intéresse ;-) nous c’est en décembre qu’on se déleste de l’enfant ! hu hu ^^ même qu’on part en Floride !!!!! j’ai tellement hâte !

    Répondre
    1. Juju Auteur de l’article

      Je crois que je vais en parler mais je sais pas encore comment. L’idée surfe sur le « Feel Good » : je note chaque jour (quand j’y pense) 3 choses qui m’ont fait du bien et pour lesquelles je suis reconnaissante. L’idée pour moi c’est de faire de ces petites choses de grands moments, pour qu’ils passent au dessus du reste…

      Répondre

Laisser un commentaire