Seuls.

Un jour, je suis rentrée du boulot et je me suis mise sur le canapé. Sans rien faire d’autre
(Julie, juillet 2016)

sans les enfants

On a eu 8 jours. Là c’est terminé, les premiers rentrent ce soir.

2 serviettes, 2 brosses à dents. Un évier propre. Un canapé libre.

8 jours sans avoir à faire à manger (sauf quand on avait faim), à ne pas courir et tenter de les occuper à la piscine ou au parc.

J’ai fait 2 machines en 8 jours, et encore elles n’étaient pas pleines.

J’ai dû allumer 3 fois la cuisinière.

On a mangé des bretzels, et bu du Coca et de la bière.

J’ai repris ma guitare dans les mains. Et c’était chouette.

J’ai pris que de la bouffe fun au supermarché.

On a regardé la fin de la saison 12 de Greys Anatomy, celle qui m’attendait depuis quelques temps.

On a beaucoup parlé au chien pendant ces 8 jours quand même.

J’ai pas eu la force ni l’envie du gros tri dans leur chambre que j’avais prévu de faire. Ni du gros ménage d’ailleurs. Tant pis.

On est allé promener, et c’est moi qui tenais la main sur le pont parce que quand même, ça bougeait, et que quand même, y’avait le Rhône dessous. (et puis c’est moi qui avais soif et envie de faire pipi)

Ces 8 jours se terminent pleins de frustration, avec, comme à la fin des vacances, l’impression de ne pas en avoir autant profité que possible*.

* Attention, le premier jour, je suis quand même allée sniffer leurs oreillers. Du coup j’ai quand même décidé de changer les draps des lits…

3 réflexions au sujet de « Seuls. »

  1. Laure

    Coucou,
    Je pense que tous les parents ont besoin de temps pour eux afin de décompresser ! L’autre jour, j’ai laissé mes filles avec mes parents pour passer un week-end à l’hôtel. Cela m’a fait vraiment du bien.

    Répondre
    1. Juju Auteur de l’article

      Oui c’est une très bonne idée de faire ça ! C’est ce qui me fait aimer les déplacements professionnels !

      Répondre

Laisser un commentaire