1 semaine sans bourde.

Je veux des petits fours et du champagne. Des cotillons et des trompettes !

Voila une semaine que TiSam n’a pas fait de bourde. Bon, je veille, alors ça limite la casse. Mais c’était pas gagné…

Second week-end après la rentrée, il me déballe les affaires de son copain. Parce qu’ils avaient voulu échanger de cartable (bah oui voyons). Et que du coup il n’avait QUE les affaires du-dit copain (et l’autre les siennes). Woké.

Troisième semaine d’école, inondation suite à explosion de bouteille d’eau dans le cartable où il y avait aussi un beau dessin de Flash McQueen bien colorié au feutre rouge. Le livre de lecture est depuis gondolé et un peu rose et j’ai proposé au maître de le remplacer à la fin de l’année (c’est un livre prêté, et le pauvre qui le récupèrera l’an prochain… Ça donne pas envie…).

cartable et sèche cheveux

Quatrième semaine, je l’amène plus tôt mercredi matin, il doit bénéficier de sa demie-heure d’activités pédagogiques complémentaires. Plus tôt le matin donc. Je laisse ses sœurs seules à la maison le temps de l’y amener, je lui dit de guetter l’arrivée de son maître, pour pouvoir rentrer rapidement (la garderie fonctionne le matin, je ne le laisse pas seul). Quand on arrive à l’heure normale avec les filles, le maître me demande si j’avais oublié… Tisam était en fait allé jouer avec ses copains à la garderie, zappant magistralement le pourquoi du comment on s’était levé plus tôt, on avait couru pour être à l’heure et je lui avais dit de guetter son maître.

Ce gosse doit avoir un filtre à réalité, avec des licornes qui traversent son champ de vision et des arcs en ciel qui portent la voiture. Quand il me regarde, le filtre doit me transformer en princesse, son père doit être le sosie de G.I.Joe. Et garde à celui qui souhaite le ramener à la réalité : la colère est assurée.

Hier, j’ai attendu le maître avec lui devant sa classe. Je ne mets plus de bouteilles d’eau dans le cartable. Ses affaires… on lui a expliqué que chacun avait les siennes… Et moi… J’attends la prochaine !

3 réflexions au sujet de « 1 semaine sans bourde. »

  1. Rebecca

    Pour le livre, tu es une sainte. J’ai pas mal d’élèves/de parents qui se fichent totalement du devenir de ces instruments de savoir…
    D’ailleurs, il existe un livre de lecture avec la photo d’un de ces élèves collée en grand sur la couverture extérieure… Sympa, non ?

    Répondre
    1. Juju Auteur de l’article

      Y’a des parents qui font ça ? Et bé… non je le mets à la place d’un petit qui arrive au CP. Moi j’aimais avoir des livres quasi neufs, du moins bien traités. Là clairement on peut lire, tourner les pages. Mais il est abîmé, ça donne pas envie de te plonger dedans. C’était la moindre des choses, à mes yeux…

      Répondre

Laisser un commentaire