Les bonnes résolutions : 1 mois après.

En décembre, je pensais fort à ce mois de février. Janvier j’essaie toujours de l’oublier, même avant qu’il n’arrive. C’est un mois long, sans le sous. Février c’est toujours bien. Y’a les vacances à la neige, la neige tout court un peu partout, un peu plus de sous, et moins de jours à se lever (c’est statistique).

Je m’étais dit qu’en 2015 je prendrai du temps pour moi. J’ai tellement de temps que je prends plein de missions et qu’au final bein je suis épuisée. En fait, j’ai surtout pris une mission qui était urgente et qui devait être rapide et qui au final traîne. J’aime pas quand ça traîne. Et tout traîne.

En 2015, ma relation avec mes enfants devait être plus douce. Mais TiSam en a décidé autrement, et se fait même punir à l’école maintenant :( . Ce gosse a la faculté de se faire meilleur copain de toute la vie avec les seuls qu’il faudrait éviter. Et il est influençable. Combo gagnant. La maîtresse voit ce qu’il se passe, et me dit bien qu’au fond, mon TiSam il est gentil. Mais qu’il se fait entraîner et qu’elle ne peut pas ne pas le punir, et je suis bien d’accord avec elle. Parce qu’à la maison, les copains ne sont pas là et son comportement n’est pas différent, il est pire. On ajoute par dessus ce fameux manque de maturité qui m’effraie pour sa rentrée au CP en septembre, et me voici, en plus d’être fatiguée, complètement angoissée par ce gnome.

En 2015, j’avais envie de lire. Je n’ai pas fini un seul bouquin depuis le 1er janvier.

Mais, en 2015, je suis à jour, ou quasiment, dans tous les rendez-vous que je devais prendre chez les toubibs pour tout le monde ! Le dentiste, un peu en urgence pour la grande. Ses vaccins qui n’étaient plus à jour. Je dois maintenant prendre rendez-vous pour moi, mais ça, ce sera après les vacances.

En 2015, on fait comme chaque année au fond… tenir le cap et ajouter du fun autour quand c’est possible ! (mais bon, je suis lucide et j’aurais pu vous le dire le mois dernier, ça, déjà !)

4 réflexions au sujet de « Les bonnes résolutions : 1 mois après. »

  1. Rebeck

    Si je peux te rassurer un peu…
    Le comportement de ton fils en grande section n’augure absolument en rien celui qu’il aura au CP.
    Si ça se trouve, il s’ennuie et ça donne un mauvais comportement
    Et très souvent, au CP, les « casse-pieds » qui ont de bonnes bases scolaires s’éclatent et prennent tout ça très au sérieux… la maturité apparaissant d’elle-même.
    Je te garantis rien, c’est juste mon expérience de maîtresse (de CP)

    Si tu tiens à rester angoissée choisis un combat persu d’avance (la retraite, le trou de la couche d’ozone…) mais pas ton fils [humour, humour]

    Répondre
    1. Juju Auteur de l’article

      Des jours après… merci pour ton commentaire :) En fait ce qui m’angoisse c’est de ne pas savoir gérer une difficulté scolaire. C’est con, mais j’ai toujours été très bonne élève, les filles semblent suivre cette voie. Alors je ne sais pas trop à quoi m’attendre.
      Mais on a le temps de voir venir. Et tu as raison, le déclic se fera à un moment ou un autre… Sinon tu penses quoi du trou de la sécu ? :)

      Répondre

Laisser un commentaire