[Livre] Beautiful Stranger

« Je me faufile au travers du cercle d’hommes, je sors de la piste et suis les panneaux jusqu’au second étage, une espèce de balcon qui surplombe toute la boîte. Je descends un couloir étroit avant d’entrer dans les toilettes, dont la luminosité provoque en moi un élancement douloureux. Mes yeux, ma tête me font mal. La pièce est étrangement vide, la musique d’en bas me semble tellement loin.J’arrange mes cheveux avant de sortir en me félicitant mentalement de porter une robe sans un pli. Je remets du rouge à lèvres.J’ouvre la porte et me heurte à un mur de chair masculine.Nous avons été proches au bar, mais pas à ce point. Pas comme ça, mon visage sur sa poitrine et son doeur qui m’envahit. Il n’a pas l’odeur des hommes de la piste de danse, aspergés d’eau de Cologne. Il sent bon, comme quelqu’un qui vient de faire sa lessive, avec une touche de scotch sur les lèvres.
– Salut Princesse.
– Salut , l’Anglais.
– Je t’ai regardée danser.
– Je t’ai vue me regarder.
Je respire à peine. Mes jambes flageolent comme si elles hésitaient entre s’effrondrer et s’accorder au rythme saccadé de la musique qui monte de l’étage du dessous. Je mords ma lèvre inférieure pour réprimer un sourire :
– Tu es un voyeur. Pourquoi est-ce-que tu n’es pas venu danser avec moi ?
– Parce que j’ai pensé que tu préférais que je te regarde. »

Beautiful Stranger

Après avoir suivi la rencontre sulfureuse de Chloé et Bennett dans Beautiful Bastard, nous faisons connaissance avec Sara, une copine de Chloé. Elle sort d’une rupture et s’installe à Manhattan pour changer de vie. Sara se décrit au départ comme plutôt coincée, plus attelée à faire plaisir aux gens qu’à elle même. En rencontrant Max Stella, le fameux Stranger, dans une boîte de nuit, elle décide de se laisser aller. Max Stella qui n’est autre qu’un poto de Bennett. Le genre de mec qui ne se laisse pas privatiser. Tout un jeu se met en place entre eux, le genre de jeu que Chloé et Bennett avaient pu avoir et finalement à la fin ils se marient et ont beaucoup d’enfants.

Que dire de la suite de Beautiful Bastard ? Je suis souvent déçue par les suites, et dans ce cas, même le « on prend d’autres personnes et d’autres situations et on refait la même chose » ne fonctionne pas. Des situations attendues, là où personnellement, Beautiful Bastard m’avait surprise (peu, mais quand même, assez pour le noter). Une relation moins bien amenée – une rencontre dans une boîte finit dans une partie de baise quasiment en public – là où la relation entre Chloé et Bennett était un poil plus recherchée…
J’ai été déçue par Beautiful Stranger, et je ne sais même pas si je m’attendais à ne pas l’être. On continue de voir évoluer le premier couple à travers les récits de Sara et Max (la double narration est toujours employée, un point positif), avec une Chloé furieuse que son amie tombe sur Max, le tombeur sans vergogne.


Beautiful Stranger, moins travaillé que Beautiful Bastard
donc. J’ai préféré la relation Bennett/Chloé, plus complexe au final que celle de Sara/Max, qui n’est que prétexte à des parties de jambes en l’air selon moi.

Vous l’avez lu ? N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé !

Laisser un commentaire