Moins de 6 ans : attention à la 3D !

J'ai perso beaucoup de mal avec la 3D au cinéma. Ca me fiche mal à la tête, et ça me perturbe au point où je suis vraiment pas sûre de pouvoir conduire par exemple en sortant du cinéma. De ce fait, j'ai toujours été réticente à y amener les enfants, même s'ils ont quand même eu le droit à quelques séances.

Mais la 3D ce n'est pas seulement au cinéma. Exemple : la 3DS de Madame Ma Fille. Vous avez sérieusement essayé de regarder l'écran avec la 3D activée ? Moi je louche. Je la lui fait couper automatiquement… Il est d'ailleurs question de cette console dans le rapport (téléchargeable en pdf)

3d-animated-gifs-6

GIF trouvé sur Ufunk dans un article dédié aux Gif Animés 3D. Cliquez dessus pour le voir…

 

Je vous parle rapidement de cela parce que l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire a rendu un rapport sur l'utilisation de la 3D. Il faudrait l'éviter chez les moins de 6 ans et la modérer pour les moins de 13 ans. Les autres personnes sensibles, comme moi par exemple, doivent l'éviter tout simplement. Dans tous les cas mieux vaut ne pas être trop proche de l'écran et toujours garder ses lunettes pour visionner le film.

Et donc dans ce rapport figurent les effets secondaires dont je parlais au début : fatigue visuelle, troubles de la vision et vertiges.

Conclusion : on va limiter fortement la 3D chez nous. Quitte à s'ennuyer pendant les longs plans faits exprès pour la 3D dans les films. Je vous laisse avec un lien vers mon billet sur la 3D passive/active (même si au final, les 2 sont mises en cause dans le rapport il me semble…)

 

Vous pouvez lire le compte-rendu et le rapport de l'ANSES en cliquant ici.

Faire des trucs de grands, des fois.

Les vacances de la Toussaint sont terminées depuis quelques jours, mais le Chéwi et moi, nous pensons à la semaine prochaine, notre semaine de vacances à nous. Juste nous. Ailleurs. Loin.

On a tout bouclé : Mamie vient à la maison pour garder les gnomes et les emmener à l'école. J'espère qu'elle ne va pas s'ennuyer, je lui ai prévu de la lecture. Elle aime bien lire des livres chez moi parce qu'elle dit que ce sont des livres qu'elle n'aurait pas lu sinon. Et qu'elle les aime bien. Je vais lui mettre des post-it pour la machine à laver les pour savoir où se trouvent les draps une place, si jamais l'un des gnomes venait à mouiller ou vomir dans son lit.

On emmène le chien en pension. Un truc de wouf ouf où elle aura sa chambre et son petit coin de jardin perso. Un hôtel 4étoiles pour les chiens. Avec une dame très gentille, perdue dans la montagne ardéchoise. Elle y trouvera des copains. Et franchement, mettre le chien en pension, c'est plus dur que de mettre les enfants en colo. Je me pose 1000 questions, c'est dingue. Mais voila, elle tire trop sur sa laisse, avec ses 27,3 kilos, pour que Mamie puisse la sortir. Non, on ne t'abandonne pas.

Et puis je me demande si le Chéwi et moi on n'aurait pas mieux fait de voler dans deux avions différents. Juste au cas où. Non, j'ai pas vraiment peur hein. Mais on sait jamais. J'ai pas demandé non plus ma carte vitale internationale*, ou du moins le truc qui fait la même chose mais qui ne s'appelle pas forcément comme ça. En même temps, 5 jours, ça devrait le faire.

Mais moi je ne suis jamais allée aussi loin, voyez-vous, alors bon… Ce n'est pas de l'angoisse, peut-être juste de l'appréhension. Parce que je n'ai jamais été aussi loin (oui je sais je rabâche).


J'ai ma Carte d'Identité en cours de la validité, ma confirmation de réservation pour les vols (et les billets électroniques et je ne dois pas oublier de faire le check in en ligne), l'hôtel, les sorties que nous avons voulu faire. Manque ma doudoune, mon bonnet, mon maillot de bain et peut être un peu de doliprane au cas où. Mon appareil photo aussi, forcément. Et la confirmation pour mes billets de train pour et de Paris, pour aller et revenir de l'aéroport. Ensuite on est bon.

Lundi, nous partons en Islande… sans enfants.

Nous allons voir les geysers, nous baigner dans le Blue Lagoon en sirotant un cocktail alors qu'il fera 2 degrés dehors et 38 dans l'eau, et si on a de la chance, on pourra apercevoir des aurores boréales.







* En fait, sur le site Ameli. fr ou alors en vous rendant à votre CPAM, vous pouvez avoir un document qui atteste de vos droits pendant 3 mois. La carte vitale européenne est valable un an (et en Islande aussi) mais il faut s'y prendre au moins 2 semaines à l'avance.

Les Chicoufs rentrent enfin chez eux ! #2050

Ah les copains, je suis vraiment contente de pouvoir revenir vous écrire un petit mot !

10 jours. Voila 10 jours que je garde mes 4 Chicoufs,et là, vraiment je n'en peux plus. Plusieurs fois j'ai failli les remettre dans ma cabine TGV* pour les téléporter à leurs parents respectifs, et ils m'ont fait leurs yeux doux, un câlin, un "Mamie, on fait des crêpes?"…. Enfin vous savez comment c'est, pas besoin de dessin… En plus les agents du TGV sont encore en grève, ils auraient été capables de me les faire atterrir ailleurs…

On a fait tellement de choses en 10 jours… D'ailleurs je vous conseille vivement le plugin plongée sous marine sur vos lunettes d'immersion virtuelle : on a pu explorer les fonds marins de tous les océans, hier alors qu'il pleuvait si fort dehors. C'était génial vraiment ! Ils étaient marrants les petits à tenter de nager avec les poissons clowns ! Crusoée la petite dernière retenait sa respiration, la réalité augmentée c'est pas encore son truc :)

realite_augmentee @ suboceana

Et il faut que je vous raconte la tête du grand quand on lui a expliqué ce qu'était facebook (vous avez aussi vu ce reportage sur notre internet à nous l'autre soir ?). J'ai pas osé lui parler du Minitel j'avoue ah ah !

Aujourd'hui, avec leurs lunettes connectées qui leur fait un look débile, ils savent tout sur tout le monde rien qu'en regardant les gens dans la rue. Quand on sait comment on a pu se battre contre ça il y a 30 ans, et qu'on voit ce que ça donne… C'était le bon temps. C'était déjà une réflexion de vieille quand j'étais jeune tiens…

Bref Papi Chewi et moi on est crevés. Ils portent bien leurs noms nos petits enfants, "Chic" quand ils arrivent et "ouf" quand ils repartent :) On va reprendre la maison en main tout doucement. Les robots aspi sont déjà en route, et on a rangé nos jeux d'antan qui leur plaisent tant dans la petite armoire. Papi a tellement galéré à réparer la 3DS de Madame Ma Fille, il est content que ça leur plaise. On en trouve presque plus, et je suis sûre que ça doit valloir une petite fortune aujourd'hui !

L'air de rien, on a hâte qu'ils reviennent (mais leur dites pas hein). Mais on va en profiter, il nous reste des crédits à utiliser pour le TGV. On va se faire une petite promenade je pense !

 

 

 

* TGV : Téléportation Grand Vitesse. What Else ?

Ce lundi, nous sommes plusieurs à vous emmener dans le futur…

Aïko Katon

AstridDM

Isabelle

Cranemou

Paf le PAF

Papa Cube

Béa la Peste

Moi Timothée

8 à la maison

Je veux un bébé

Papa Hérisson

La vie de Selky

Crevette d'O Douce

Game of Mômes

Maman@home

Une nouvelle tête !

Les enfants voulaient un namister.

J'ai bien vu la non-réaction du Chéwi.

J'ai évoqué la possibilité que la grande tape dans ses économies pour se le payer.

J'ai ensuite ajouté une variable : le bulletin. Que ce soit clair, je savais qu'il allait être bon. C'est juste que ça m'a évité deux semaines de pleurnicheries au moment des devoirs. "Si tu ne fais pas tes devoirs, tu n'auras pas de bonnes notes. Pas de bonnes notes, pas le droit de dépenser tes sous pour un hamster". Magique.

J'ai eu le temps de me renseigner un peu : elle voulait une tite bête pour s'en occuper, faire quelques câlins. J'ai toujours eu des hamsters pas très sympas avec de grandes dents qui ont valu deux points de sutures à mon frère. Donc sache-le : le hamster russe mâle est ton ami. Pépère, il essaie de mordiller sans faire mal, il est cromignon et fait pas beaucoup caca (la taille du caca et du pipi dépend de la taille de la bête. Le hamster russe est petit. Ca change du labrador quoi.)

 

Ouistiti2

Niveau budget, la bête est un peu plus chère qu'un hamster classique, compte une douzaine d'euros. On a pris direct le gros paquet de copeaux de bois, un sac de graines. On avait déjà une grande cage avec des tunnels, mais on en a pris une plus petite parfaite pour nos nombreux déplacements, pour 26 euros. Ca plus une nouvelle roue (les anciens pensionnaires de notre cage de compèt étaient des bouffeurs de plastoc), on en a eu pour une soixantaine d'euros (la grande n'a payé que la bête). Mais niveau bouffe et copeaux, on tiendra genre 6 mois. Et la nourriture sera à la charge de Madame Ma Fille le moment venu (pour 6 euros, ça lui apprend un peu aussi).

On apprend : la patience, le respect de rythme de l'animal (qui sort la journée mais très peu, alors on en profite à ces moments là), que l'animal n'est pas un jouet, et qu'on doit respecter sa manière de faire (la chose a décidé de dormir dans ses tuyaux en plastique, elle y monte sa litière, et on ne peut pas l'en déloger juste pour lui faire un câlin, au désespoir de la grande) et un peu les responsabilités (guetter le niveau des aliments, changer l'eau et aider maman à changer la cage une fois par semaine).

Déjà en 2011 je vous racontais que les animaux étaient importants pour moi dans une vie de famille. On ne change pas :)

 

Je vous présente donc Ouistiti.

 

ouistiti

 

Loup y-es-tu ?

Quand tu passes de la région parisienne à l'Ardèche, y'a pas mal de choses qui changent. La météo par exemple. Et puis les motifs des manifestations.

Parce que même si ma ville, c'est paumé, ça reste une préfecture. D'ailleurs heureusement, sinon ce serait désert.

La préfecture est découpée, si bien que le bâtiment devant lequel on manifeste le plus souvent est situé exactement entre l'école maternelle et l'école primaire. Tu ne peux pas éviter les agriculteurs en colère ou les anti-ondes de téléphonie mobile. Tant que ça reste gentillet, tu transformes ça en leçon d'éducation civique ou d'explications sur le pourquoi du comment et puis ça passe. Ca change des manifs des cheminots qui voudraient une énième journée de récup en plus ou partir 3 ans plus tôt à la retraite.

Mais ce matin, c'était manif anti-loup.

loup privas

 

Alors quand tu te tues à expliquer au petit que NON y'a pas de loup chez nous il peut pas venir te manger les orteils la nuit quand tu dors, que oui on a le droit de se promener dans la forêt sans avoir à faire attention au loup mais que ta grande s'amuse à lire tout ce qui passe au niveau de ses yeux et qu'elle s'écrie "Maman, y'a des loups qui blessent des brebis. En Ardèche? Chez NOUS !!!" devant eux, bein tu pleures.

NB : je ne mens pas à mes enfants. Pas vraiment. Je ne fais que continuer les explications données en région Parisienne. Passer du jour au lendemain de "Y'a pas de loup" à "y'a des loups, ils mangent les brebis mais t'as pas la tête d'un agneau tout va bien", j'avais peur que ça les déstabilise, pardon.

Ma plus grosses crainte ? Qu'ils aient, comme la dernière fois, amené les cadavres des pauvres bêtes pour "montrer" les dégâts. Entre les deux écoles, avouez que ça aurait fait tâche. Mais non. A la place, ils avaient déversé du bon fumier qui pue et vidé les poubelles de la ville. Et donc là tu vois que tes voisins ne trient pas leurs déchets, en essayant d'éviter les détritus sur le chemin de l'école…

Perso, le loup, tant qu'il laisse mes orteils tranquilles, tout va bien. Je pense qu'il était là avant nous, que peut-être il y en a trop, je ne connais pas les chiffres, mais que dans tous les cas, si le loup, l'homme et la brebis ne vivent pas correctement ensemble, le loup n'est pas le seul fautif.